AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Dis, tu te souviens ? » [PV : Nolan Kover]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

I am
Invité



Sam 14 Juin - 22:03
Ambre Rice

Dis, tu te souviens ?
avec Nolan Kover

Comme chaque samedi matin, le réveil se met en marche à huit heures et commence son tintamarre ayant pour unique but de me réveiller. Réussissant son coup, l’objet inanimé ne reçoit en récompense qu’un violent coup qui le fait taire. Bien que je sois réveillée, le sommeil est toujours présent, j’ai même l’étrange impression qu’il est plus lourd qu’hier. Mes paupières ont bien du mal à s’ouvrir et quand enfin j’y arrive, elles se refermèrent aussitôt sous la luminosité importante de la lumière du Soleil qui pénétrait dans la petite pièce qu’était ma chambre par la fenêtre car la veille, j’avais trouvé inutile de fermer les volets. Je le regrettais à présent. C’est à force de plusieurs secondes que je réussis à m’accoutumer à la lumière du Soleil. Je tourne alors la tête et aperçois le réveil qui affiche huit heures et sept minutes. Il est temps pour moi de me lever. Je commence par me frotter les yeux et par retirer la couverture qui me recouvre. Je me lève ensuite, en passant par une position assise, et me rends dans ma salle de douche. Là, je me dévêtis et entre dans la douche. J’en ressors toute trempée, mais propre. Je me saisis d’une serviette de toilette qui séchait sur l’étendoir et m’essuies avec avant de l’enrouler autour de moi et de me rendre dans ma chambre, face à ma garde-robe. Je me saisis d’une chemisette blanche, d’un pantalon noir ainsi que de sous-vêtements puis je ne me fais pas prier pour les mettre.

Saluant tous mes compagnons tour à tour, leur donnant à chacun une papouille et une caresse, je me rends dans ma cuisine en empruntant mon long couloir. J’émerge alors dans celle-ci où m’attends mon petit-déjeuner. Je mets en route ma cafetière et mon grille-pain. Une fois servi, je me mets à manger, partageant ce moment avec toute ma petite meute. Après avoir débarrassée, je vais rapidement me débarbouillée, j’attrape mes clés, je siffle mes compagnons et pars pour une promenade qui durera plus de deux heures. Lorsque je rentre, je m’assis cinq minutes pour reprendre mon souffle puis je décide d’aller faire un tour en ville, histoire de voir si je ne peux pas me dégoter quelque chose de sympa. Je décide donc de laisser ma meute chez moi, ce qui leur permettra de se reposer également. Au moment de refermer la porte d’entrée, j’entends les pleurs plaintifs de Satsuk. Je ne peux le laisser plus longtemps pleurer ainsi, je lui ouvre la porte, lui dit d’aller chercher sa laisse et lorsqu’il revient et passe le seuil, je referme la porte pour de bon.

Je l’attache rapidement et nous partons pour le centre-ville. Déambulant tranquillement dans les rues de Chicago, je me rends compte que je ne fais même pas attention aux boutiques devant lesquels je passe sans même y jeter un œil. J’apprécie tellement la compagnie de mon chien que je ne veux pas le laisser pour aller m’acheter des choses inutiles dans une boutique et ainsi gaspiller inutilement mon argent. Je marche les yeux fixés sur mes pieds, Satsuk est ma vue, il me guide parmi la foule de passants. Soudain, il s’arrête. J’ouvre la bouche pour le gronder, mais ose relever la tête pour voir ce qui la stopper net. Je le regarde, rien ni personne ne bloque notre avancé, puis je décide de suivre son regard qui me mène à un jeune homme. Je l’inspecte un peu plus précisément et j’arrive même à distinguer la couleur de ses yeux. C’était un homme qui devait avoir mon âge, qui avait des cheveux d’un joli blond et des yeux d’une couleur brune noisette magnifique. Mais pourquoi est-ce que je le regardais ? Satsuk. Je me demandais bien pourquoi il m’avait fait regarder cet inconnu. Je ne le connaissais pas. Je décidai tout de même de m’approcher davantage et c’est ce que je fis, Satsuk ne montra aucune résistance à ma progression. Lorsque je fus assez près, je crus reconnaître le jeune homme, mais ne parvins pas à mettre un nom sur sa tête. Un éclair passa dans mon esprit. Nolan ! Voilà que tout me revenais. Cet homme, ce devais être Nolan Kover, mon ami d’enfance, celui avec lequel j’avais grandi. Voilà très longtemps que l’on ne s’était pas revu. A vrai dire, on s’était quitté lorsque j’avais changé de faction, on ne s’était plus revu après. Dommage, on s’entendait si bien. Essayant de ne pas me faire trop de fausse joie, je décidai d’aller à sa rencontre et de demander confirmation, même si j’étais sûre qu’il s’agissait de lui. Je m’approchais davantage jusqu’à me trouver juste devant celui que je pensais être Nolan et parlai d’une voix douce et claire :

« Nolan ? Nolan Kover ? C’est bien toi ? Je ne rêve pas ? »
© Codage par Waize pour sa Patoune ♥



Dernière édition par Ambre Rice le Sam 1 Nov - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 50
Points : 62
Date d'inscription : 23/05/2014
Age IRL : 20


Carte d'identité
Mon âge: 18 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Sam 4 Oct - 16:16


« Dis, tu te souviens ? »



PV → Ambre Rice ♥

Endormi, comme la plupart du temps le matin, notre jeune Nolan Kover n'avait pas entendu sonner son réveil. Heureusement qu'il n'avait rien de prévu pour la journée. Le jeune homme fini donc par se réveiller seul, comme souvent, du moins, cela lui arrivait plus souvent en ce moment, pour je ne sais quel raison. Il devait certainement avoir besoin de sommeil. Après s'être longuement étiré dans son lit, sous sa couette, il décida de ce lever. C'est pas trop tôt j'ai envie de vous dire. Lorsqu'il eut enfin l'idée de sortir de sous sa couette, il se dirigea vers sa commode, pour choisir ses vêtements du jour. Cela resterait du basique, il faut dire qu'on a pas vraiment de choix de couleur chez les audacieux. Il prit donc une chemise noire, ainsi qu'un jeans. Notre jeune blondinet fila alors sous la douche. Je vous passe les détails. Il sorti, puis s'habilla, plutôt rapidement.  L'Audacieux sorti alors du quartier de sa faction pour se diriger vers le centre ville, il était au niveau du Hancock center, a observer les environs, ses pieds l'avaient menés ici. Il n'y avait pas fait opposition. Il y avait de la foule, beaucoup de visages inconnus, ou presque, en tant qu'Audacieux, il avait déjà participé a des patrouilles, voyant des personnes de différentes factions, sans vraiment les connaître, il pouvait reconnaître leurs visages. Soudain, le jeune homme se fit abordé par une jeune femme, brune qui lui disait étrangement quelque chose, sans pour autant pouvoir mettre un nom sur sa figure. Ce n'est que lorsqu'elle lui adressa la parole, qu'il se souvint de cette fille.

« Nolan ? Nolan Kover ? C’est bien toi ? Je ne rêve pas ? »

C'était Ambre, Ambre Rice, une des seules filles avec qui il a passé son enfance. Ils faisaient les quatre cents coups ensemble, lorsque le blondinet n'était pas avec Andrew. Il ne put s'empêcher de lui répondre avec son sourire, dont seul lui avait le secret.

« Ambre ? Oui c'est bien moi, tu ne rêves pas. Que fais-tu ici ?  »

C'est alors qu'il la prit dans ses bras, elle lui avait tellement manqué depuis la cérémonie du choix, où elle avait choisit de rejoindre les sincères.

© Codage par Waize





Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

I am
Invité



Sam 1 Nov - 21:04
Ambre Rice

Dis, tu te souviens ?
avec Nolan Kover

Mes yeux se figèrent sur le garçon blond. J'essayais de deviner les traits que j'avais connus, ceux plutôt enfantin dont j'avais dû me séparer lorsque était venu mon changement de faction. Quelque chose voilà ma vision et sans que je n'eusse rien demandé, des images, des brides de souvenirs vinrent à mon esprit et prirent une place énorme. Je me rappelais de tous, de toutes les bêtises que l'on avait pu faire avec Nolan. Au fond de moi, j'espérais ne pas mettre tromper. J'espérais que Satsuk ne s'était pas trompé. Je ne remettais en rien la faute sur mon chien si j'avais commis une erreur. Après tout, ce n'était pas lui qui avait parlé à ce jeune homme et puis, il n'avait pas beaucoup connu le jeune homme, étant donné que je l'avais eu quelques mois avant de changer de faction seulement. Il n'avait donc eu l'occasion de le voir que peu. Je me rappelais encore de ce changement de faction, ce qui avait changé toute ma vie. J'avais été à la fois heureuse d'être dans cette nouvelle faction qui me correspondait parfaitement, les sincères, je pouvais ainsi choisir un métier qui me correspondait et qui me plairait, plutôt que de me forcer à un métier que je n'aurais pas aimé. Mais en même temps, je quittais tout ce que j'avais connu depuis le début de mon existence, tout ce qui était dans mon habitude. J'avais ainsi perdu tous mes repères et toutes mes relations. Je n'avais revue personne de mon ancienne faction depuis que j'avais rejoint la nouvelle. Voilà la première fois qu'il me semblait croiser un de mes anciens proches. Cette situation me montra que finalement, j'avais su me décrocher de mes proches pour vivre ma vie, celle dont j'avais toujours rêvé. Je ne voulais pas une vie d'audacieuse et de toute façon, je n'avais pas les capacités pour, comme l'avais prouvé le test que j'avais dû passer. Revenant un peu à moi, je me rendis compte que Satsuk me regardait de ses beaux yeux. Ils étaient si expressifs et je ne pus m'empêcher de lui adresser un sourire et un regard plein de bons sentiments. Relevant les yeux, j'eus tôt fait de les laisser divaguer vers le jeune homme blond. Je pensais vraiment l'avoir reconnu. Il était exactement ce comment j'imaginais le jeune que j'avais connu lorsque j'étais petite. Il me semblait qu'il fut possible qu'il fusse Nolan.

« Ambre ? Oui c'est bien moi, tu ne rêves pas. Que fais-tu ici ? »

Un sourire radieux s'était affiché sur le visage du jeune homme et sans attendre une de mes réactions, il s'était approché et m'avait pris dans ses bras pour me serrer. Trouvant la situation très attendrissante et émouvante, je ne pus reprocher la brutalité de la réaction de Nolan. Je ne pus qu'accepter ce petit câlin et l'accentuer en passant mes bras derrières lui pour le serrer un peu à mon tour. Au fond, il m'avait manqué. Ils me manquaient tous. Tous ceux que j'avais laissé de côté pour devenir ce que j'étais aujourd'hui. Profitant de la chaleur et de l'affection de Nolan, je restais là, dans ses bras. Cela me réchauffait le coeur de voir qu'il ne m'avait pas oublié. Au fond, je ne l'avais pas réellement oublié non plus. Il était toujours quelque part, dans un coin de ma tête, dans mes souvenirs, dans mes connaissances, dans mes proches, dans les personnes à qui je tenais le plus. Il m'avait manqué. Je pouvais bien me l'avouer à moi-même. Mes parents me manquaient également, mais pas de la même façon. Mes yeux se plongèrent dans ceux du jeune homme. Si seulement j'avais pu lire dans son regard les mêmes manques que j'éprouvais. Si seulement je pouvais lire que je lui avais manqué comme il l'avait pu le faire. J'étais certaine qu'à nous voir là, tous les deux, les passants pourraient se mettre en tête que nous étions bien plus que des amis. Néanmoins, il n'y avait rien qu'une amitié profonde qui nous liait. Je ne souhaitais pas allez plus loin avec lui. Je ne pensais pas éprouver quelque chose pour lui et puis, il ne m'avait jamais parlé de cela, alors pourquoi cela me venait en tête ? Je ne le fis pas attendre plus longtemps que cela et lui répondis au final, rapidement :

« Je suis tellement heureuse de te revoir Nolan. Tu m'as... manqué. J'étais venue me promener un peu, sans but précis. Et toi ? Comment vas-tu ? »
© Codage par Waize pour sa Patoune ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 50
Points : 62
Date d'inscription : 23/05/2014
Age IRL : 20


Carte d'identité
Mon âge: 18 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Jeu 27 Nov - 16:13


Ambre & Nolan« Dis, tu te souviens ? »

Ambre resserra l’emprise sur le jeune homme, lui rendant son câlin. La jeune femme lui avait véritablement manqué, cela faisait maintenant deux ans, deux ans qu'il n'avait plus vu ni son regard, sa belle voix cristalline, et tant d'autres chose qu'il aimait chez elle.  En y réfléchissant, cela avait du être encore plus dur pour elle que pour lui de quitter les audacieux, puisqu'elle avait choisit de quitter sa famille, ses repères, tout. Tout cela pour prendre un nouveau départ.

U.C.

© Codage par Waize.




Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 26
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 16:07

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ.

RP ABANDONNÉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

« Dis, tu te souviens ? » [PV : Nolan Kover]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps Abandonnés-