AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lorsque une amie ressurgit du passé... [PV : April]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

I am
Invité



Mar 19 Aoû - 20:45
Je me baladais dans les rues de Chicago. Seule. Il était environ 17h de l'après-midi et je ne devrais plus trop tarder à rentrer. L'entrainement était programmé a 20h juste après le repas. Mais je n'avais pas vraiment envie de rentrer tout de suite. Finalement alors que je me baladais dans les rues j’aperçus une chevelure sombre qui me rappelait quelques chose... Ou plutôt quelqu'un... Et soudain un visage percuta ma mémoire. Une peau bronzée... Des cheveux bruns... Des yeux marrons... April ! Je la rattraper et dit :

- April !

April et moi avions fait nos années lycées ensemble. Nous étions de bonnes camarades au début jusqu’à ce que nous dûmes collaborer ensemble sur un projet de mathématiques. Depuis ce temps là nous étions amies. Mais je me demandais si elle se rappelait de moi. Après tout cela faisait longtemps quand même... Au moins 3 ans. Depuis le choix en fait. Je ne l'avais jamais revu tout comme je n'avais jamais revu Angelo. Enfin jusqu’à il y a trois jours.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mar 19 Aoû - 21:18
• April s'était réveillée relativement tôt ce jour là, le matin elle s'était occupée comme elle avait pu en se préparant, mais par la suite, l'ennui avait reprit le contrôle de sa vie. Elle avait bien croisée quelques camarades de sa faction. Le problème ? Dès qu'ils ouvraient la bouche, c'était pour faire des réflexions ou des critiques. Ou alors, troisième possibilité, ils engageaient des débats en tout genre. On peut dire que la jeune fille s'était sauvée dès qu'elle l'avait pu. Elle n'avait pas vraiment le droit de quitter le territoire de sa faction, mais bon, honnêtement qui le saurait ? Sa capacité à mentir et à inventer des histoires lui sauverait la peau quoiqu'il arrive. Même le recours extrême des sincères (entendez par là, le sérum de vérité ), ne l'effrayait pas, puisque son effet sur elle était mince, allez savoir pourquoi.
De ce fait, April faisait ce que bon lui semblait, quand elle le souhaitait, et puis de toute façon, elle avait rarement peur (il semblait parfois que seul la fin du monde pourrait l'inquiéter).

Ainsi, après avoir errée dans les couloir de son bâtiment, à la recherche d'une occupation, d'une personne un peu différente des autres avec qui aborder une conversation détendue et désintéressée, ce que bien sur, elle n'avait pas trouvée (elle avait même rangée ses affaires, c'est vous dire combien elle cherchait à s'occuper); April s'était éclipsée par une sortie de secours, que seuls les natifs, comme elle, connaissaient.
Oh, évidemment, la jeune fille avait croisée des sincères sur sa route, mais ils ne lui avait pas posés de questions. Il faut dire que si elle n'avait pas encore seize ans, April faisait bien plus que son âge. Le plus souvent, on lui donnait dix-huit ans, ce qui la flattait. Et puis, elle ne traînait pas beaucoup avec des jeunes de son âge, elle les trouvait gamins, et immatures au possible.
Non, ce qu'April aimait, c'était la compagnie des gens d'environs vingt ans, pour faire simple, la compagnie de ceux qui avaient déjà procédés au "choix".

A la pensée de ce grand moment à venir, elle frissonnât. April pensait avoir fait son choix, qui était de partir chez les Audacieux, mais il lui faudra le cran d'aller jusqu'au bout de cette décision. Elle ne manquait pas de courage, mais elle savait qu'elle quitterait des "amis", et qu'elle en décevrait plus d'un.

Perdue dans le dédale de ses pensées, April ne remarqua pas tout de suite qu'elle était déjà dans le centre de Chicago. Celui-ci était à environ vingt minutes à pied de l'enceinte des Sincères, comme quoi, en pensant à son avenir, le temps passait plus vite. La jeune fille passa une main dans ses longs cheveux bruns, qui tombaient en cascade sur ses épaules.
A cet heure-ci (on devait être aux environs de 17h)les rues étaient bondées de monde. C'était les "heures de pointes".  

Tandis qu'elle marchait, la jeune fille observait chacune des personnes qui l'entouraient. Il y avait les hommes, les femmes, les enfants, les fraternels, les altruistes, les érudits, les sincères, les audacieux. Les 5 factions. Elle n'aperçut pas de Sans-factions, il faut dire qu'ici, ils ne devaient pas vraiment se sentir à l'aise. Et puis, ce n'était pas là où était leur place. C'était comme ça. Point.

Un cri la sortit de ses pensées. On avait crié son nom. On l'avait appelée.
Elle se retourna et chercha  l'émetteur de ce cri, une personne tournée vers elle, qui la fixerait dans les yeux.

Elle se dressa sur la pointe des pieds, et elle la vit enfin.
C'était une jeune femme châtain clair, aux cheveux ondulés. Elle n'était pas très grande, et elle était fine. Ses yeux étaient marrons, elle avait de l'eye liner, et était toute vêtue de noir, c'était une audacieuse.

April ne la reconnut pas immédiatement, elle ne se rappelait pas connaître une audacieuse, à moins qu'elle ne fut native des sincères...non, impossible. April se concentra, elle devait forcément la connaître, sinon, l'audacieuse ne connaîtrait pas son prénom. Et si... bien sur, elle la connaissait du lycée, en cours de Mathématiques, elle s'en souvenait à présent.
C'était Jessica, une audacieuse, de trois ans son ainée, avec qui elle avait travaillée sur un projet. Les deux jeunes  filles étaient ensuite devenues amies, mais s'étaient perdues de vue après la cérémonie du choix de Jessica.

April était contente de la revoir, et souriait, alors qu'elle abordait son ancienne camarade.


" Jessica ! Ca va ? Tu dates, pas trop dur chez les audacieux ?"


Sa dernière question était idiote, elle le savait, Jessica était native des audacieux, mais April s'intéressait particulièrement au mode de vie de cette faction, qu'elle envisageait d'intégrer d'ici quelques mois.

Elle sourit et observa la jeune femme en attendant sa réponse
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Jeu 4 Sep - 18:40
Je souris lorsque elle me répondit. Elle m'avait reconnue ! Ce qui n'était pas gagné d'avance. Le temps file, trace sa route et laisse ses dégâts à nos esprits. Comme de simples petites gouttelettes mais qui finissent par tout recouvrir. Un oubli par-ci, une erreur par là... On pense toujours que ce n'est rien. Après tout c'était ce que disaient les vieux avant de crever non ? "C'est qu'un simple coup de froid. Demain ça ira mieux !" Et au matin ? On les retrouvés couic dans leur lit. Saleté de temps. Saleté de vie.

Bref. Je clignais des yeux pour me remettre les pensées dans le droit chemin. Après tout je venais de revoir April ! Cela avait son importance. Pas le moment de sortir une thèse sur les dégâts du temps sur l'âme et l'esprit. Mais l'âme et l'esprit c'est pas la même chose ? Il me semble que non car l'âme c'est ce qui const... Rah mais arrête de partir dans tes délires Jessica et concentre toi sur la conversation !

La folie...
T'es qui toi ?
Mais personne chérie... Juste une partie de toi.
Ouais... Et une vraie réponse ?
Je suis ta conscience.

Ma conscience. Ben voyons. Et pourquoi pas Zoubi la mouche en string pendant qu'on y est !

... T'as vraiment des idées bizarre.

Parce qu'en plus je suis tombé sur une conscience moralisatrice ! Vous êtes sûrs que mon ange est pas sponsorisé par VDM ? Non mais je demande ça parce que genre j'ai comme un affreux doute soudain quoi. Bref...

- Et bien écoute ça va ! Sinon oui ça se passe trés bien chez les audacieux ! Les entrainements deviennent plus dur mais je suis largement le rythme. Je sais que je veux faire depuis que je suis petite alors je me suis un peu préparée quand même ! Et toi chez les Sincéres ? J'ajoutais en chuchotant Tu t'y plais toujours pas ?

Je savais que April ne se plaisait pas trop chez les Sincères car je l'avais apprit de sa bouche. En revanche j'ignorais quelle faction elle irait rejoindre. Je la verrais bien chez nous ou chez les Érudits. Enfin quand je la voyais tout les jours. Mais elle à pas l'air d'avoir trop changée.

Qu'est ce que t'en sais ?
Et toi ? T'es là depuis deux minutes tu me pourris déjà la vie et tu connais même pas April !
Mais j'ai toujours été là... Je sais tout ! TOUT ! CAR JE SUIS LA PUISSANCE !
...
... Désoler. J'ai pété un câble.
... C'est le cas de le dire.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 26
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 16:10

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ.

RP ABANDONNÉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsque une amie ressurgit du passé... [PV : April]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) CAITLIN STASEY ⊱ Une amie comprend ton passé, croit en ton avenir et t'acceptes telle que tu es
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎
» « Lorsque ton passé t’appelle, ne réponds pas, il n’a rien de nouveau à te dire »
» [Terminé] Le passé ressurgit, certaines histoires refont surface et un lien se rompt (Pv/ Carter)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps Abandonnés-