AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journée ennuyeuse - Heidi et April

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

I am
Invité



Ven 29 Aoû - 3:16
Heidi était maintenant une audacieuse, une vraie ! Et oui, elle avait passé le test final haut la main ! Il faut avouer que sa divergence avait joué son rôle dans tout ça, mais puisque cela faisait partie d’elle, ce n’était pas tricher non ? Bref, elle avait eu un assez bon résultat, mais la distribution des vraies fonctions n’avait pas encore été faite. Lorsque ce serait le cas, les mieux classé choisiront en premier le poste qu’ils veulent exercer dans la faction et ainsi de suite jusqu’au dernier. Heidi n’avait pas réellement pensé à cela jusqu’à maintenant. Elle avait été assez occupée à s’arranger pour ne pas être exclue de la faction. Mais bref, en attendant d’Avoir leurs vrais postes, les nouveaux audacieux s’étaient fait distribuer diverses tâches. Heidi c’était retrouvée au domaine des sincères à garder une porte donc elle n’avait pas la moindre idée de ce qui se trouvait derrière. LA journée venait à peine de commencer et la jeune audacieuse la trouvait déjà interminable… La tentation était grande de regarder ce qui se cachait derrière ce fichu panneau de bois, mais les ordres étaient clairs… et même si Heidi n’avait pas l’habitude d’obéir au doigt et à l’œil à tous les ordres qui lui étaient donnés, elle tenait trop à sa place parmi les audacieux pour faire un faux pas à sa première mission !

Adossée au bâtiment, la jeune femme observait les enfants jouer, tentant d’empêcher les souvenirs d’envahir sa tête. Dans la faction des audacieux, elle avait presque réussi à oublier d’où elle venait. Mais en se retrouvant dans sa faction d’origine, elle ne pouvait nier les souvenir qui y étaient rattachés. Perde dans ses pensées, elle ne vit pas une fillette s’approcher. L’audacieuse se rendit compte de sa présence alors qu’elle arrivait à sa hauteur. Elle devait avoir environ 14-15 ans. Heidi se redressa vivement, serrant son arme dans sa main. La gamine n’avait pas l’air menaçant, mais les audacieux lui avaient appris à ne jamais être trop naïf. «Stop, tu ne peux pas passer par là, c’est un endroit interdit, retourne jouer au ballon avec les autres gamins !» Lâcha un peu sèchement l’audacieuse. Ce n’était pas la faute de la fillette si elle avait hérité d’une tâche aussi ingrate, mais c’était celle qui c’était retrouvée à ce moment à cet instant. «De toutes façons, tu ne devrais pas être à l’école toi ? Tu ne sembles pas avoir l’âge d’avoir choisi ta faction non ?» Heidi n’avait pas réellement parlé sur le ton de la conversation, en vrai elle s’en fichait pas mal de l’âge que pouvait avoir la gamine tant qu’elle lui foutte patience. Mais la gardienne devait s’avouer qu’elle commençait à s’ennuyer ferme..


Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Dim 31 Aoû - 19:58
• En ce début de matinée, April était songeuse. Elle se remémorait la conversation qu’elle avait eue avec Charlie. Leur air de ressemblance… Qu’est-ce que tout ceci pouvait bien cacher ? A quoi ça rimait ? Et puis il y avait eue l’hypothèse de la jeune femme… Enfin, ce n’était pas une hypothèse, c’était une remarque, une observation, qui avait suffi à faire douter April. Le père de Charlie ressemblait à la cadette. La sincère avait réfléchit… Son père ressemblait à Charlie… Elle n’y comprenait vraiment plus rien.

Elle avait alors décidée de sortir s’aérer la tête. Elle avait profité des jardins de sa faction. Malheureusement, les gamins étaient arrivés quelques instants plus tard en piaillant comme des moineaux. La jeune fille avait dû se rendre à l’évidence : elle ne trouverait pas la sérénité en ces lieux. Elle s’était alors dirigée vers une issue de secours, dans le but de rentrer dans le bâtiment des sincères, et de rejoindre sa chambre.
Elle n’avait pas prêtée attention à l’audacieuse qui en gardait l’entrée. Alors qu’elle passait près d’elle, la jeune femme, qui semblait jusque-là ne pas servir à grand-chose, se mit brusquement devant elle, lui barrant la route. Elle n’était pas très grande, assez musclée, et paraissait agacée. Elle était brune et très maquillée, plus que les audacieuses qu’April croisait habituellement, elle avait un regard dédaigneux et un ton sec et cassant lorsqu’elle s’adressa à April.


« Stop, tu ne peux pas passer par là, c’est un endroit interdit, retourne jouer au ballon avec les autres gamins !»


April hallucina. Pour qui se prenait-elle ? Pour la nouvelle chef des sincères ? Après tout, si April souhaitait rentrer dans son bâtiment, ce n’était pas une audacieuse, armée ou pas, qui l’en empêcherai. De plus, elle fut surprise que la brune la prenne pour une gamine, alors qu’elles ne devaient avoir qu’un an de différence, et qu’on donnait à April beaucoup plus que son âge. Les deux jeunes filles faisaient d’ailleurs à peu près la même taille.


«De toutes façons, tu ne devrais pas être à l’école toi ? Tu ne sembles pas avoir l’âge d’avoir choisi ta faction non ?»

Cette fois, April ne put réprimer un sourire, mais pas un sourire amical, un sourire un peu moqueur, oui, elle semblait presque se moquer de l’audacieuse. Elle s’approcha de celle-ci, et se campa devant elle.


« Tout d’abord, il me semble que tu n’es pas une sincère et que, par
conséquent, rien ne t’autorises à me dire ce que je peux, ou non, faire dans l’enceinte de ma faction. Eh non, je n’irais pas jouer au ballon avec les autres gamins, car je ne supporte pas leurs cris et leur attitude. Ce que je fais de mes journées ne te concernes pas plus d’ailleurs, je ne vois pas ce que ça peut te foutre que je doive, ou non être à l’école. Ensuite, j’ai envie de te dire meuf, que mon âge ne te regardes pas. Donc tu serais mignonne d’arrêter de me faire chier à faire ta loi, et à me retenir ici. Contrairement à toi, j’ai d’autres choses plus importantes à faire que de rester camper devant une porte comme un épouvantail. »


La jeune fille fit encore un pas en avant et dit avec défiance


« Vas-y, tire moi dessus, on va voir si t’as le cran que t’es censé avoir, ceci dit, je te déconseille de faire la maline avec moi, tu ne vas faire que t’attirer des ennuis. Maintenant bouge de là, je dois rentrer. »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Jeu 18 Sep - 4:05
Heidi fut irritée par l’attitude de la jeune sincère. Non seulement elle ne semblait pas la prendre au sérieux, pas le moins du monde. Et deuxièmement elle avait le culot de lui rire en pleine face et de se moquer d’elle ! L’autre lui répondit que ce qu’elle faisait ne la regardait pas et qu’elle allait entrer par cette porte peu importe ce qu’en pensait Heidi. En plus d’être carrément arrogante et impolie, la jeune femme utilisait un langage à la limite vulgaire qui ne plus pas du tout à l’audacieuse. «Wow, comment as-tu fait pour deviner que je n’étais pas une sincère ? Tu es peut-être plus brillante que tu en avait l’air au départ !» Railla la gardienne de la porte. Elle n’était pas autorisée à user de force si cela n’était pas nécessaire, encore moins sur une jeune sincère, mais elle n’allait quand même pas se priver de la remettre à sa place ! «Oui, c’est vrai, ça ne me fout absolument rien ce que tu peux faire de tes journées, tant que tu n’essaies pas de passer par la porte qu’on m’a demandé de garder, et par laquelle tu n’es pas autorisée à passer.» Mais la sincère ne semblait pas impressionnée, elle rouspéta même qu’Heidi n’oserait pas tirer et qu’elle allait s’attirer des ennuis.

«Mais tu n’as rien compris espère d’idiote ! Je ne me suis pas levée ce matin en ayant décidé de venir garder cette porte pour te faire chier ! Tes supérieurs me l’on demandé, ils ont donc une raison de ne pas vouloir que tu passes par là. Si tu es trop sotte pour comprendre, ce n’est certainement pas moi qui vais me fendre le cul à te l’apprendre ! Alors file, car ma patience a des limites ! Et non je ne tirerai pas sur toi, par parce que je n’en ai pas le cran, car crois-moi ce n’est pas l’envie qui manque, mais simplement car je n’ai pas de balle à gaspiller pour une sale garce dans ton genre, tu n’en vaux pas la peine.»

Par sécurité Heidi se tint tout de même prête à réagir, la sincère semblait dépourvue de la notion de politesse et même d’intelligence et l’audacieuse ne savait pas comment elle pourrait réagir. «Mais ne te méprends pas, je suis une audacieuse, et je n’ai nullement besoin de mon fusil pour t’empêcher d’entrer ! Mais je ne voudrais pas défigurer ton beau visage.» Cette dernière ^phrase avait été lancée sur un ton sarcastique. «Je te le demande une dernière fois, trouve une autre place par ou entrer, car tu ne passeras pas par la porte qu’on m’a assignée en me spécifiant que personne, pas même une jeune sincère arrogante, ne pouvait passer.» Heidi recula d’un pas et s’adossa à la porte, signifiant que pour elle, la discussion était close. Jamais elle n’aurait pensé que la sincère continue à s’acharner après ces menaces.

Heidi était née chez les sincères, et elle n’avait tout de même pas oublié toutes ces années passées avec eux. Elle n’avait pas réellement eu l’intention de les quitter, mais sa divergence l’en avait obligé, elle ne pouvait se permettre d’être découverte. Mais la jeune femme avait toujours apprécié le caractère franc des sincères, et même si la gamine qui ne lui avait même pas dit son nom l’énervait au plus haut point, elle reconnaissait tout de même ses propres valeurs en elle…


Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 27
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 15:54

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ.

RP ABANDONNÉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Journée ennuyeuse - Heidi et April

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps Abandonnés-