AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une course mais pas deux [ouvert a tous] *Terminé*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
I am
Messages : 760
Points : 796
Date d'inscription : 29/11/2014


Mer 28 Jan - 23:54
Comme après chaque journée de travail, Emma attrape sa besace, la met sur sur épaule et ferme la boutique avec ce gros volet roulant, celui qui grince bien et qu'on entend encore résonner dans le gouffre trois à quatre minutes après celui-ci abaissé. Voulant passer faire un petit coucou au salon de tattoo avoisinant, elle croisa un jeune homme à peine plus âgée qu'elle. Il a une sorte de tribal polynésien autour de l'oreille qui se prolonge dans sa nuque et qui disparaît sous son t shirt, t-shirt qu'il est d'ailleurs en train de remettre.
A son arrivait, elle découvre un petit bout de femme s’échappant dans la réserve. Pour ne pas la déranger, Em' décide de s’éclipser, sa voisine ne lui en voudra pas. Elle prit donc le chemin des cuisines.
A cette heure là, il n'y a jamais grand monde dans les couloirs étroits du repère des Audacieux. Après quelques minutes, elle arrive enfin a destination. Comme elle s'en doutait, il n'y a personne, elle attrape quelques viennoiseries et un sandwich. Elle a juste le temps de les fourrer dans son sac quand elle commence à entendre des bruits de pas. Elle s'enfuit donc par la porte de derrière avant qu'on ne la repère.
Elle emprunta encore trois couloirs avant de voir la lumière du jour. Un simple sillon qui passe de l'encadrement de la porte. Une fois franchis, une vague d'air frais s'engouffre dans ses poumons et la lumière l'aveugle. Il faut quelques secondes à ses yeux pour s'habituer, juste assez pour perdre légèrement l’équilibre et trébucher contre les poubelles d'à côté de quoi bien se faire remarquer..
En tournant la tête à gauche, elle pouvait voir le train apparaître au tournant. Regardant à droite, elle s'aperçue qu'elle n'est pas seule sur le quai. L'homme au tatouage, croisé précédemment est là aussi, discutant avec deux autres personnes. Ils se retournèrent tous les trois, est-ce à cause du fracas des poubelles ou bien du sifflement du train?
Le train approchant, Emma se mit à courir le long de la voie imitant les autres Audacieux. Une fois à sa hauteur, elle attrapa la poignée, mit son pied sur le marchepied et appuya sur le bouton afin d'actionner l'ouverture de la porte. Il ne lui restait plus qu'à s’asseoir à l’intérieur de la rame et d'attendre son arrêt. Une fois installée contre une cloison à côté de la porte, elle eue le sentiment de se sentir observé. Après un léger coup d’œil dans l'habitacle, elle remarqua qu'elle était seule avec le groupe d'individus qui se trouvait avec elle à la gare.


Dernière édition par Emma J. Maley le Sam 18 Juil - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

I am
Invité



Dim 1 Fév - 12:43

UNE COURSE MAIS PAS DEUXAudacieux


Après une journée de labeur semblable à toute les autres, Christ était monté dans le train en route restant un certain temps à l'extérieur du wagon, laissant le vent lui procurer les quelques frissons de sa journée ennuyeuse avant de se laisser glisser à l'intérieur au premier virage. Il n'y avait rien à faire, l'ex-leader n'arrivait pas à se faire à sa nouvelle profession... qu'il trouvait bien trop lassante.

Quelques stations plus loin, il perçut le quartier des audacieux approchant, il sauta du train en route sur le toit où les novices faisaient leur premier saut. Christ n'aimait pas passer par la grande entrée où tous faisaient leur saut. Cela lui avait d'ailleurs déjà été reproché par Eric Miller mais il n'en avait que faire. Christobald savait pertinemment que le leader ne tenterait pas de se ridiculiser une fois de plus face à lui dans un combat. Tous leurs combats s'étaient soldés par une cuisante défaite de Miller; qui vouait une haine sans failles à l'ex-leader depuis sa première correction.
Malheureusement pour Christ, Eric avait choisi ce jour pour lui chercher des noises... une fois de plus... il se trouvait sur le toit avec un autre audacieux à attendre visiblement son arrivée. Bien évidemment, il eut le droit une fois encore à la leçon de Miller sur le fait de respecter l'ordre stricte qu'il avait mis en place pour le contrôle des entrées et des sorties des audacieux. Et cette fois encore, le brun n'en écoutait pas un traitre mot, il avait laissé son esprit divaguer dans les fin fonds de ses plus belles pensées du moment : Syntara. L'audacieux se remémorer leur derniers moments passés ensemble; doux, tendre, passionné et sauvage à la fois. Il n'avait jamais connu de si beaux instants quoi qu'il pût en dire. L'odeur envoutante de la jeune sincère envahissait ses narines, tandis que la douceur de ses baisers effleurait à nouveau sa peau, il ressentit une vive chaleur l'envahir à la mémoire de ses courbes. Christ souriait béatement, plongé dans ses doux moments, tandis qu'Eric semblait s'égosiller devant lui. Le leader s'emportait de plus en plus, visiblement agacé par la non réaction de son opposant puis les vibrations du train les firent sortir tout deux de leur état. Christ se retourna soudainement sortit de ses pensées par le fracas de poubelles martellant le sol. Une jeune femme venait de trébucher contre elle, visiblement gênée; elle ne leur jeta qu'un bref regard. Le brun sourit, trop heureux de ce moment de diversion alors que le train arrivait. Il se mit aux aguets et courut après le train s'engouffrant dans un wagon à la suite de la jeune audacieuse maladroite. Il ne savait pas si Eric et son compatriote l'avait suivi, il espérait que non afin d'avoir la paix. Ce train était tombé à pic. Un moyen échappatoire, autre que ses rêveries qui allaient finir par se dissiper lorsqu'Eric agacé lui aurait envoyé un poing en pleine figure.

L'ex-leader ne pût s'empêcher de dévisager l'audacieuse l'ayant précédée. Elle semblait assez jeune, elle devait approcher la vingtaine. Elle était assez élancée, ses longs cheveux auburn retombaient en ondulation su ses épaules, sa peau très pâle laissait ressortir sa bouche rosée pulpeuse, les traits de son visage étaient plutôt fins et bien dessinés. Son corps semblait ne posséder aucune cicatrice habituelle des audacieux; il en conclut donc qu'elle n'était pas originaire de leur faction, qu'elle l'avait rejointe depuis peu d'années probablement et qu'elle pratiquait une activité peu dangereuse au sein du groupe. Peut-être était elle cuisinière ? Vendeuse ? Infirmière ? Ou tatoueuse ? La dernière possibilité lui sembla peu probable étant donné l'absence de tatouage visible sur les parties de son corps non couvertes; en général ceux qui aime les tatouages, aiment les montrer. Lorsqu'elle détourna son regard déterminé vers lui, il perçut ses grands yeux océans. Même ce regard ne lui était pas familier.
Le brun stoppa là ses observations entendant la voix d'Eric raisonner à l'extérieur. Il s'approcha de la jeune femme se trouvant à quelques pas de lui, se tenant dans l'ombre à ses côtés afin de dissimuler au mieux sa présence aux deux autres qui venaient de les rejoindre dans le wagon. Il espérait ainsi échapper à cet emmerdeur et son fidèle cabot.

©️ Lady


P.S:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 114
Points : 142
Date d'inscription : 21/01/2015


Jeu 5 Fév - 19:11




















 ❝ Une course mais pas deux❞




Le coup partit sans même que je m'en aperçoive et un long craquement suivi. Une étrange douleur parcouru mon poing, laissant une vive chaleur sous son passage. Le sac de sable tomba au sol, visiblement craqué à cause du choc que je venais de lui donner. A mes pieds se déversa le doux contenu jaune mais je me préoccupais plutôt de la douleur lancinante dans mon épaule. J'aurais d faire plus attention en frappant, car apparemment, ma blessure n'était toujours pas guérie. Je décidais de ne pas ranger, peu désireuse de me salir les mains et de perdre du temps. Quittant la longue salle tout en me massant l'épaule, je me dirigeais vers ma chambre où je m'attardais quelques minutes. J'enlevais mes vêtements trempés de sueur pour me glisser sous une douche froide.
Mon reflet dans le miroir n'était vraiment pas flatteur. Une énorme ecchymose couvrait la majeure partie de mon épaule droite. Soupirant, j'enfilais mon top noir, sans même chercher à camoufler ma blessure. Je sortais de la salle de bain, enfilant des chaussures, puis je me dirigeais vers la porte. Dans le couloir menant à l'extérieur, je croisai Eric. Je lui proposai d'aller faire un tour dans le train, pour surveiller les alentours. Après qu'il ait accepté mon invitation, je me faufilai par la porte pour me retrouver dans la longue allée où le train ne tarderait pas à passer. Eric engueulait quelqu'un, un audacieux vu sa tenue, mais ce dernier ne semblait pas écouter. Une autre jeune femme se trouvait là, elle semblait fatiguée et n'arrivait apparemment pas à tenir debout car elle heurta les poubelles dans un fracas abominable. Sans plus faire attention à la demoiselle, je me mettais à courir, suivant Eric pour bondir dans le train.
-Belle journée non?
A vrai dire, je n'étais pas sortit de la journée, je n'avais donc pas pu voir la météo et je ne savais pas du tout ce que j'avançais. A vrai dire, je voulais simplement parler, paraître agréable et gentille, ce qui n'était pas du tout le cas d'habitude.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Dernière édition par Lyana Loster le Ven 13 Fév - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

I am
Invité



Lun 9 Fév - 23:28
Parfois le travail de leader est fatiguant. Très fatiguant. Mais parfois également, il n'y a strictement rien à faire ; si ce n'est faire semblant d'être occupé aux yeux des Audacieux. Alors Eric accepte de changer un peu son quotidien dès qu'il le peut. Aussi, dès qu'une membre de sa faction lui propose d'aller faire un tour, histoire de surveiller un peu la ville, Eric accepte aussitôt. Il ne regarde même pas la personne qui s'est adressée à lui et se dirige vers la voie ferrée. Il songe à ses camarades Audacieux, enfin « camarades », comment dire ? Il pense plutôt à Christ. Il aimerait bien lui faire la leçon, et surtout, être écouté. Ce n'est pas trop demander !

Comme si le destin est avec lui, il trouve son cher ami Christobald à la voie ferrée. Il prend aussitôt la parole et explique au brun les nouvelles règles de sortie et d'entrée chez les Audacieux. Mais il se rend bien compte que l'autre ne l'écoute pas. Obstiné, Eric continue. Jusqu'à l'arrivée du train. À vrai dire, il se sent ridicule... assez ridicule, oui. Sans faire de commentaire, le jeune homme se met à courir le long du train. L'idée d'aller sur le terrain l'enchante, mais il se demande s'il n'aurait pas du plutôt emmener les novices. Ça aurait été instructif.

Mais tant pis, il est trop tard pour faire demi-tour. Eric s'engouffre dans le wagon à la suite de Christobald et d'une Audacieuse qu'il n'avait pas vraiment remarqué avant. Elle est plutôt jolie, mais le garçon ne s'attarde pas sur ce genre de détails, enfin sauf si nécessaire. S'il avait eu un procès dans le dos et un avocat particulièrement véreux, on aurait dit de lui « c'est un bon garçon... mais qui aime tuer. » Enfin, bref, vous voyez le genre. Tournant la tête vers la jeune fille qui le suivait depuis le début, Lyana selon ses bons souvenirs, Eric esquisse un léger sourire. Pour une fois, il a envie d'être sympa lui aussi.

« Il me semble, oui. » Il tourne ensuite la tête vers le brun et dit : « Christ, inutile d'essayer de te cacher. Les lâches se cachent. Les audacieux se battent pour combattre la peur. J'aimerais que tu écoutes ce que j'ai à te dire, c'est important... »

Et il sait que son camarade retombera dans ses rêveries habituelles. Il soupire, agacé. Il aimerait bien un peu d'attention, oui. Merde a la fin !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 760
Points : 796
Date d'inscription : 29/11/2014


Ven 13 Fév - 16:21















Une courses mais pas deux
~ Citation ou sous titres ~





Il la fixé, cet homme du salon de tattoo!! Emma faisait mine de rien mais cela la troublé. Il ne devait pas apprécier les personnes avec qui il se trouvait puisqu'à leur approche, il alla l'aborder. Du moins c'est ce qu'elle pensa le voyant foncer droit sur elle mais non il se mit juste à côté sans dire un mot. D'aussi près elle pouvait bien voir ses trais. Elle le connaissait.. Mais d'où? Son visage lui rappelais vraiment quelques choses sans arriver à le remettre.

Elle entendit un dialogue entre les deux autres personnes présentent dans la rame, une très jolie blonde portant un t-shirt rouge avec une veste noire et un homme, grand, blond.. Eric, lui, il faut le vouloir pour ne pas le reconnaître.

- Christ, inutile d'essayer de te cacher. Les lâches se cachent. Les audacieux se battent pour combattre la peur. J'aimerais que tu écoutes ce que j'ai à te dire, c'est important...

Il s'appelle donc Chris.. ça ne lui donnait pas plus de renseignement que ça au final. A ces dires, le beau brun se leva immédiatement et se mit face à Eric, une position de provocation qui ne lui plus pas du tout. Se faire traiter de lâche est déjà une défi mais alors par un leader, c'est un affront..

Em' voulait juste profiter du beau temps au lieu de ça, elle va se retrouver dans une bagarre comprenant un des leader du clan... Ca ne présageait rien de bon.. Elle passa la tête par la porte pour voir où ils en étaient. Elle ne voulait pas fuir comme une lâche, elle cherchait juste à éviter les embrouilles qu'aller provoquer cette confrontation. La bagarre n'était pas tant le soucie, c'est le fait que ce soit avec un leader le problème.. Les témoins ça plait pas!!

Par reflex, elle se leva. Pour éviter un bain de sang. Elle avait beau être une audacieuse, il est dur de renier ses origines. Elle posa une main sur le bras de son compagnon silencieux.

- Il fait trop beau pour se battre, vous préférez pas plutôt aller boire un verre à la tour

Après ses paroles Emma désigna la tour d'Hancock d'un coup de tête à travers les vitres de la rame. Les deux hommes toujours aussi tendu elle renchaîna.

- Aller j'vous l'offre!! Un petit verre pour apaiser les tensions en compagnie de charmante demoiselle. Aucun Audacieux digne de ce nom n'y résisterai.

A la suite de ses mots, elle fit le plus beau des sourires et rouvra la porte. Elle se mit à côté du passage histoire d'inviter les passagers à descendre pour ne pas se retrouver la seule dans l'herbe.











Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

I am
Invité



Lun 23 Fév - 17:38

UNE COURSE MAIS PAS DEUXAudacieux

Le jour où Christ écoutera les paroles d'Eric n'est pas né; pour cela il faudrait déjà que l'ex-leader ait une certaine admiration pour lui. Ce qui n'est pas du tout le cas, bien au contraire. Il trouve Eric suffisant, irréfléchi, mauvais perdant et non respectueux; des défauts qui le rendent à ses yeux à égalité avec un audacieux lambda plus bas que terre. Bien évidemment, Christ est loin d'être un idiot et respecte les règles nécessaire au fonctionnement vital de la société mais aussi celles qui pourraient mettre directement ou indirectement quelqu'un en danger. Mais la plupart des lois promulgués par Miller sont là à son avis pour les priver de leur libre arbitre; hors cela est quelque chose de vital même pour un soldat.

Le train fût un bref échappatoire puisqu'Eric et son toutou le rejoignirent bien vite dans le wagon dans lequel il pensait avoir trouvé refuge. Christ arqua un sourcil en voyant Miller sourire à la subalterne qui l'accompagnait; c'était bien la première fois qu'il le voyait avec un tel sourire. Il fût encore plus surprit lorsqu'il lui rétorqua sur un ton sympathique :

- Il me semble, oui ! Puis il détourne le regard vers Christ changeant radicalement de ton. Christ, inutile d'essayer de te cacher. Les lâches se cachent. Les audacieux se battent pour combattre la peur. J'aimerais que tu écoutes ce que j'ai à te dire, c'est important...

Le brun ne l'a écouté que d'une seule oreille, observant avec attention le toutou qui l'accompagnait auquel il n'avait prêté attention jusqu'à maintenant. La jeune femme était... comment dire... tout bonnement ravissante ! Il comprit soudainement la raison pour laquelle Eric se comportait de façon plus mielleuse qu'habituellement et ne pût s'empêcher de porter un regard malicieux en coin à son leader ajusté du même petit sourire avant de rétorquer d'un ton acerbe en se rapprochant d'eux.

- Le jour où tu promulgueras une loi utile à notre faction ou à la société, je la respecterai sans rechigner. Pour le moment, mon seigneur m'excusera du peu, mais ce n'est pas le cas! Et je pense également que tu as d'autres tâches, en somme plus importante, que de me pourchasser hors de nos quartiers de la sorte.

Le jeune homme se pencha à l'oreille de Lyana et murmura assez fort pour que tous entendent :

- Cela étant formellement interdit de sortir de notre enceinte, hors entraînements de novices ou réunions des leaders.Il en profita pour humer discrètement la douce odeur que dégageait la blondinette avant de tapoter doucement le bout de son nez avec index.Surtout pour vous, belle enfant !

Puis l'audacieux revint se placer face au leader, il se dressa comme un pic fièrement, déposant ses mains sur ses hanches avant de reprendre son ton acerbe.

- Quant à la lâcheté, elle ne fait pas partie de mes défauts. On ne peut pas en dire autant de toi. Je ne t'ai jamais vu prendre la défense de qui que ce soit, face à un ou plusieurs ennemis. Pourtant c'est bien cela le courage ! Je ne tenais simplement pas à subir une fois de plus ta bêtise. Ce n'est en rien de la lâcheté mais du bon sens. Après si tu veux réellement que l'on se batte... Tu es très loin de m'inspirer la moindre crainte. Je n'en dirais pas autant de toi en ce qui me concerne. Mais si tu as envie d'une nouvelle humiliation...

Christobald ne se posta pas en position de combat, il attendait que Miller soit le premier à frapper, le premier à lancer l'assaut; il le savait assez idiot et impulsif pour le faire. Cependant l'autre jeune femme restée muette jusqu'à présent, se leva et déposa une main sur son bras rétorquant d'une voix peu assurée :

- Il fait trop beau pour se battre, vous ne préférez pas plutôt aller boire un verre à la tour.La rouquine désigna alors le Hancock center d'un coup de tête à travers les vitres. Allez, j'vous l'offre!! Un petit verre pour apaiser les tensions en compagnie de charmantes demoiselles. Aucun Audacieux digne de ce nom n'y résisterait.

A la suite de cela, elle fit un grand sourire à l'assemblée d'audacieux et rouvrit la porte afin qu'ils se préparent à sauter pour leur escapade en bande au Hancock center. L'idée parût assez saugrenue à Christ qui voyait mal Eric dans un tel endroit.. Mais après tout, pourquoi pas ? Si cela pouvait le décoincer un peu de sa droiture permanente et leur éviter une demande d'explications par les autres leaders à la suite d'une bagarre dans le train. Sans compter que malgré son côté audacieux, très prononcé, le jeune homme avec préférait régler les conflits de manière pacifiques et intelligentes. C'était à présent à Eric et la charmante demoiselle qui l'accompagnait de décider ou non de cette éventualité ?

© Lady

Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 16
Points : 22
Date d'inscription : 29/11/2014
Age IRL : 23
Localisation : Dans la fosse à gueuler comme un putois sur les novices, quelle question ! '-'
Humeur : Tu bouges, j'te bouffes.


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Les Sincères
Mes relations:

Ven 27 Fév - 12:15
Il n'était pas très tard encore, bien que la journée était bien entamée. Le soleil n'allait pas tarder à se coucher et Jennylee attendait patiemment le train. Elle était seule sur l'un de ces immeubles des Erudits, une tâche noire sur cet immeuble. Elle était habillée de son pantalon en cuir ainsi  que de son haut à manche longue au décolleté quoique un peu osé, et portait ses bottes noir à la semelle usée par les coups qu'elle donne et par le sol qu'elle foule à longueur de journée. Elle avait été attitré à une mission quoiqu'un peu ennuyante puisqu'elle devait prendre contact avec un homme dénommé Brant, pour lui faire passer un message dont elle ne connaissait pas les dires. Et oui, une journée de gâchée pour une simple lettre de papier... Mais les ordres sont les ordres, et Pity est bien la dernière personne qui n'écouterait pas ses supérieurs. Assise sur le bord de l'immeuble les pieds dans le vide, elle attend le moindre bruit qui lui annoncerait l'arrivée du train.
Le crissement des rails...

Ca y est, il arrivait. La jeune femme  se leva, regardant au loin le panache de fumée noire qui avançait à toute vitesse. Pity huma une dernière fois l'air frais qui lui caressait le visage puis, lorsque les wagons défilèrent à ses côtés, elle se mit à courir cherchant du regard une porte coulissante ouverte. Elle en repéra une, et qui semblait occupée, aux vues de la jeune femme qui se trouvait assise au bord de l'ouverture. Accélérant pour accéder à cette porte, Jenny attrapa l'une des poignée et se hissa dans le wagon d'une traite comme si cela était simple, évitant la jeune inconnue. Elle ramena alors sa jambe dans le wagon, puis hissa son corps avec la souplesse d'un félin. Se redressant, elle se retrouva au milieu d'Eric, et de deux autres personnes, dont elle n'avait encore jamais vu le visage. L'ambiance semblait électrique. Et Pity semblait avoir mis les pieds là où il ne fallait pas.

"Bonjour à tous..!" dit-elle avec un faux air d'entrain, tout en époussetant ses vêtements. "Eric, toujours de bonne humeur à ce que je vois !" rajouta t-elle avec ironie.

Bien qu'elle soit reconnue comme une brute, Pity aimait taquiner ses "frères". Puis, elle se retourna vers ceux dont elle ne connaissait pas le nom.

"Mais qui a l'honneur de mettre de si mauvaise humeur notre cher Eric ?"

Une once de défiance apparaît dans son regard, qu'elle laisse ressortir sans même y faire attention, lui ayant valu déjà quelques disputes finissant aux mains, et surtout à coups de dents.
Spoiler:
 







You're an asshole !


©️EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 114
Points : 142
Date d'inscription : 21/01/2015


Dim 1 Mar - 11:19




















 ❝ Une course mais pas deux❞




Emma! Je viens tout juste de reconnaître sa petite frimousse et heureusement d'ailleurs car je me sens légèrement seule avec ces deux audacieux. A ma question, Eric tourne la tête, un léger sourire sur le visage, ce qui ne lui ressemble pas. Je lui retourne son sourire, quelque peu réticente, mais après tout c'est mon leader et il faut absolument que je sois dans ses bonnes grâces pour parvenir à mes fins.
« Il me semble, oui. »
Je souris de nouveau, plus confiante qu'avant sans pour autant être conviviale et heureuse. Eric tourne la tête vers le brun de tout à l'heure, qui semble légèrement plus concentré qu'avant mais qui reste passif aux paroles du leader.
-Christ, inutile d'essayer de te cacher. Les lâches se cachent. Les audacieux se battent pour combattre la peur. J'aimerais que tu écoutes ce que j'ai à te dire, c'est important...
- Le jour où tu promulgueras une loi utile à notre faction ou à la société, je la respecterai sans rechigner. Pour le moment, mon seigneur m'excusera du peu, mais ce n'est pas le cas! Et je pense également que tu as d'autres tâches, en somme plus importante, que de me pourchasser hors de nos quartiers de la sorte.
Je fais un pas en avant, voulant rejoindre Emma mais ce Christ m'en empêche en s'approchant à son tour de moi. Je frissonne en sentant son souffle caresser ma nuque. Quelle sensation désagréable! Une irrésistible envie de le frapper me submerge mais je réussi à me concentrer sur autre chose pour ne pas m'emporter.
- Cela étant formellement interdit de sortir de notre enceinte, hors entraînements de novices ou réunions des leaders.Surtout pour vous, belle enfant !
Il me tapote le nez d'un doigt et, dans un grognement, je m'écarte précipitamment. Je heurte Eric, sans le faire exprès, et je me met à rougir de honte. Merci espèce de crétin d'audacieux! Après m'être excusée d'une petite voix; je contourne Christ et viens me placer à côté d'Emma, plus rassurée qu'avant.
- Quant à la lâcheté, elle ne fait pas partie de mes défauts. On ne peut pas en dire autant de toi. Je ne t'ai jamais vu prendre la défense de qui que ce soit, face à un ou plusieurs ennemis. Pourtant c'est bien cela le courage ! Je ne tenais simplement pas à subir une fois de plus ta bêtise. Ce n'est en rien de la lâcheté mais du bon sens. Après si tu veux réellement que l'on se batte... Tu es très loin de m'inspirer la moindre crainte. Je n'en dirais pas autant de toi en ce qui me concerne. Mais si tu as envie d'une nouvelle humiliation...
La fierté d'un homme, c'est tellement ridicule! Je n'en peux plus d'ailleurs, je me demande vraiment à quoi ça leur sert. C'est là que Emma eut la bonne idée d'intervenir, nous sauvant d'une bagarre totalement inutile.
- Il fait trop beau pour se battre, vous ne préférez pas plutôt aller boire un verre à la tour.Allez, j'vous l'offre!! Un petit verre pour apaiser les tensions en compagnie de charmantes demoiselles. Aucun Audacieux digne de ce nom n'y résisterait.
Je ris doucement, tout en me tournant vers les deux autres audacieux. Soudain, un bruit de glissement se fit entendre et je tournais la tête vers la personne qui venait d'entrer. Une jeune femme, brune et audacieuse selon ses vêtements.
"Bonjour à tous..! Eric, toujours de bonne humeur à ce que je vois !"
Ironique... J'aime bien ça! Je lui souris, lui laissant un peu de place pour s'installer avant qu'elle poursuive:
"Mais qui a l'honneur de mettre de si mauvaise humeur notre cher Eric ?"
En un sourire ironique, je la fixe. Je ne vais pas me gêner pour dénoncer ce dragueur de première. Je déteste les hommes comme lui, sur d'eux et narcissique!
-C'est cet adorable crétin là-bas!
D'un signe de tête, je montre Christ avant de m'approcher de la porte. Le vent souffle sur mon visage, ça fait du bien. J'ai l'impression de me sentir légère, que je pourrais m'envoler dans la minute qui suit. D'une voix agréable, je dis à l'arrivante:
-On allait boire un coup, tu viens ou tu préfères rester dans le train?



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 27
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 16:00

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


avatar
I am
Messages : 760
Points : 796
Date d'inscription : 29/11/2014


Dim 10 Mai - 15:49















Une course mais pas deux


Emma reconnue sa chère et tendre Lyana dans un bref faisceau de lumière émit par un des derniers rayon de soleil. Mais comment n'avait-elle pas pue la reconnaître plus tôt? Une jeune fille sauta d'un coup dans le train, nous fixa tous avant de lancer une petite vanne.

- Bonjour à tous.. Eric, toujours de bonne humeur à ce que je vois! Mais qui a l'honneur de mettre de si mauvaise humeur notre cher Eric ?

Em' rigola voyant le regard de la nouvelle venue insister sur tous les personnes présentent dans le train.

- C'est cet adorable crétin là-bas! On allait boire un coup, tu viens ou tu préfères rester dans le train?

Sa meilleure amie se rapprocha d'elle au niveau de la porte tout en désignant l'homme tattoué d'un signe de tête.

- Bon ben je sais pas vous mais moi j'y vais!! Lyly tu me suis?

Sans vraiment attendre de réponse de ça part, elle sauta du train et atterri sur de la terre battue en faisant 2/3 pas. Une fois les pieds bien encré au sol, elle se retourna pour admirer la magnifique Lyana qui sautait toujours avec une légèreté folle. Elle vue aussi la derniere arrivé suivre le mouvement.. Les hommes eux était resté dans le train..

- Bon au moins on aura essayé! J'paye ma tournée les filles!



© Codage By Emma J. Maley


Dernière édition par Emma J. Maley le Sam 18 Juil - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 27
Localisation : Dans les rues de Chicago


Mar 30 Juin - 14:04
Que devient ce RP ? J'archive ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


avatar
I am
Messages : 760
Points : 796
Date d'inscription : 29/11/2014


Sam 18 Juil - 15:19
Voila dernier post mis en ligne!! RP Fini!! Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 2082
Points : 2205
Date d'inscription : 11/07/2014
Age IRL : 22
Localisation : Pas simple de me croiser !
Humeur : Toujours bonne !


Carte d'identité
Mon âge: 23 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Mer 19 Aoû - 17:12


ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Une course mais pas deux [ouvert a tous] *Terminé*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Banquet de début d'année - Ouvert à TOUS [Terminé]
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Le serpent change de peau, [Ouvert à tous les Serpentard]
» Questions ouvert à tous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps terminés-