AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je vais te faire ravaler ce petit sourire! [PV: Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
I am
Messages : 113
Points : 139
Date d'inscription : 21/01/2015


Dim 15 Fév - 18:00




















 ❝Je vais te faire ravaler ce petit sourire❞



Alors que le soleil commence tout juste à se lever dans le ciel, je sors de mon lit. Je n'ai pas beaucoup dormi et je sais que ça ne va faire qu'empirer dans les jours à suivre. C'est comme ça chez moi, dès que je passe une nuit sans dormir, toutes les autres suivent le même schéma. Pour récupérer un cycle de sommeil normal, je suis obligée de me dépenser la journée et de me forcer à dormir la nuit. Je suis même parfois obligée de prendre ces petites pilules pour que mon organisme se repose, des somnifères je crois... Je passe une main sur mon visage, me frottant les yeux, puis je me dirige vers la salle de bain. Je file sous la douche et je laisse l'eau froide couler dans mes cheveux.

J'enfile mon top à la va-vite et sors de mon appart en claquant la porte. Les couloirs, habituellement bondés, sont quasiment vides à cause de l'heure si matinale à laquelle je les empreinte. Mes cheveux blonds sont noués dans mon dos en une tresse épi de blé. Je bouscule quelqu'un sans faire attention et continue sans même m'excuser, alors que la femme se met à crier des insultes. J'ai finis par m'y habituer, les audacieux sont comme ça et pas autrement. Au bout de quelques minutes, je me retrouve dans une ruelle où le train passera dans peu de temps. Je fixe le soleil qui grimpe dans le ciel bleu sans nuage. C'est une belle journée, je décide d'aller près des champs des fraternels pour y passer au moins la matinée. Alors que je suis en pleine réflexion par rapport à mon emploi du temps, j'entends le train arrivé et je me prépare à courir. Dès que je le vois, je commence à courir, adoptant un rythme que je peux garder sur quelques mètres sans m'épuiser et surtout avec lequel je peux facilement me hisser à l'intérieur dans un wagon. Plus je courre, plus je me rapproche du train et je finis par attraper la poignée puis appuie sur le bouton pour ouvrir les portes. Lorsque c'est fait, je m'engouffre à l'intérieur à l'aide de mes bras et je m'assoie devant la porte ouverte pour observer le paysage qui défile sous mes yeux. Le train m'amène rapidement vers les champs fraternels et je peux ainsi contempler les magnifiques plaines. J'ai toujours adoré cette partie de la ville, ensemble jaune ou vert, selon les endroits, à perte de vue. Je me lève, sachant que je dois me préparer pour descendre. Je recule et prends de l'élan avant de bondir hors du train. Malheureusement pour moi, j'ai mal évalué mon arrivée et je roule sur une dizaine de mètres. Une vive douleur attaque mon épaule droite alors que je me relève, époussetant mes vêtements pour en enlever la poussière. C'est là que je remarque la fraternelle, un sourire goguenard sur le visage.




© Code de Phoenix O'Connell pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

I am
Invité



Mar 17 Fév - 23:38

Si Blueberry peut supporter de ramasser des pommes toute la journée, en revanche, tout ce qui est ménager, elle ne supporte pas. Lorsqu'elle est de corvée cuisine ou lessive, elle fait tout pour éviter le travail. Souvent, elle se voit obligée d'obtempérer sans protester, mais dès qu'elle le peut, elle met les voiles et s'enfuit dans la nature pour la matinée, jusqu'à ce qu'on lui trouve un remplaçant. On a bien essayé de la faire rentrer dans les rangs, mais Blue résiste encore et toujours, si bien que cela devient légèrement trop audacieux pour elle. On risque de découvrir rapidement sa divergence si elle continue ainsi, alors elle agit avec discrétion. Enfin, plus qu'auparavant en tout cas.

La brune vient une fois de plus d'échapper à sa corvée quotidienne lorsque le train, qui passe à heures fixes, vient la déranger de son boucan atterrant. Blueberry ferme les yeux et attend qu'il se soit éloigné pour reprendre sa marche tranquille. Elle remarque alors une Audacieuse qui s'est jetée du train et qui vient de briller par la galipette phénoménale qu'elle vient d'effectuer. Blue ne peut réprimer un sourire narquois lorsqu'elle la voit se relever et grimacer légèrement. Elle manque même d'éclater de rire, mais ça ce serait franchement méchant pour ce coup-là.

« Tiens, un mouton sans son troupeau... un mouton maladroit en plus ! »

C'est bas, certes, mais il faut avouer que Blueberry s'amuse bien. Elle ne devrait pas. Mais c'est comme ça, ses instincts Sincères reprennent le dessus sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Railler quelqu'un, après s'être retenue de nombreuses fois, ça lui fait du bien. Certaines personnes ont besoin de médicaments pour survivre, eh bien Blue a besoin de ses plaisanteries à la con pour respirer. C'est son oxygène. Alors elle ne se gêne pas et s'approche de l'Audacieuse, doutant que celle-ci ne décide de la frapper. Après tout elle la rabroue gentiment, c'est aussi simple que ça. Elle se rappelle alors que la blonde vient de se faire plutôt mal et elle ne peut s'empêcher de demander, réellement inquiète :

« Tu ne t'es pas fait mal, au moins ? »

Un instinct Fraternel cette fois. Elle n'ose cependant pas examiner son épaule où elle semble avoir mal. Son œil entraîné parcourt la jeune femme de haut en bas, et elle ne peut s'empêcher de la trouver jolie. En soupirant, elle jette un coup d’œil derrière elle pour vérifier que personne ne la suit. Elle ne risque pas grand-chose, mais avec une Audacieuse dans les parages rien n'est jamais sûr. Cette faction est vraiment la plus dingue de toutes. Blueberry a longtemps rêvé de pouvoir en faire partie, jusqu'à ce qu'elle comprenne que sa divergence, c'est du sérieux, et qu'elle n'opte pour une faction sûr, où on ne la traquerait pas pour mieux la tuer.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 113
Points : 139
Date d'inscription : 21/01/2015


Mer 18 Fév - 18:30




















 ❝Je vais te faire ravaler ce petit sourire❞



Je déteste ce regard, amusé et si désagréable à voir. En plus, c'est à moi qu'il est destiné, ce qui est encore pire que si quelqu'un d'autre était visé. Je vois bien qu'elle a envie de rire et qu'elle se retient, ce qui en soit est gentil mais je n'aime pas qu'on se moque de moi.
« Tiens, un mouton sans son troupeau... un mouton maladroit en plus ! »
Cette fraternelle est un peu trop sincère à mon gout et je ne peux réprimer un grognement de mécontentement. La jeune demoiselle s'approche de moi, apparemment peu soucieuse de se prendre un coup de ma part. Elle a raison d'ailleurs car je n'ai pas envie de la frapper. Je ne peux m'en prendre qu'à moi même, mais je suis tout de même énervée.
« Tu ne t'es pas fait mal, au moins ? »
Je regarde mon épaule, sentant encore la douleur si significative d'un bleu. Je soupire profondément, je commence vraiment à me désespérer. La colère bouillonne encore en moi mais la douleur est plus forte que le reste et je sais que la fraternelle ne me veux aucun mal. Je la fixe quelques instants, détaillant son visage. Elle a de beau cheveux ondulés qui encadrent une bouche pulpeuse et des yeux marrons. Même si la colère et la douleur m'aveuglent, je ne peux m'empêcher de voir qu'elle est belle.
-Tu crois vraiment que quand on tombe d'un train qui roule, on ne se fait pas mal? Qu'on soit un mouton normal ou un mouton maladroit, ça ne change rien!
Je masse mon épaule, et fixe l'horizon pour ne plus avoir à la regarder elle. Je n'aime pas paraître faible, et encore moins face à ses stupides fraternels. Je ne supporte pas leurs mines si compatissantes. Pourtant cette fille ne semble pas comme les autres. Aucun fraternel n'aurait osé se moquer de quelqu'un, elle l'a fait et m'a même congratulé d'une remarque acerbe. Je soupire en la voyant me fixer, et lance d'une voix neutre:
-Tu veux bien arrêter de me fixer comme ça, on dirait que je suis la première personne que tu vois!



© Code de Phoenix O'Connell pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Désolée, pas terrible :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

I am
Invité



Ven 20 Fév - 20:03
Blueberry ne peut empêcher un sourire de fleurir de nouveau sur ses lèvres. Elle aimerait bien éclater de rire, mais elle ne connaît pas vraiment les Audacieux et elle ignore les risques qu'elle peut prendre. Et puis, si cette fille découvre qu'elle est divergente, elle est fichue... Elle ferait mieux de se montrer sur ses gardes et de se comporter comme une Fraternelle. Elle reprend un sourire aimable, écoutant la remarque de la blonde. Maligne, la petite ! Blue ne peut s'empêcher de sourire encore plus, songeant qu'elle commence à apprécier son interlocutrice.

« Oh moi je crois que les moutons maladroits sont bien plus distraits et oublient certaines choses... Mais tu as raison, au fond. »

Niveau remarque inutiles, Blueberry a vingt sur vingt. Mais elle se contente de croiser les bras, immobile. Elle aime bien ce genre de conversations, quand elle ne sait pas comment se positionner ; être désagréable ou parler avec douceur mais fermeté. Les amitiés qui font des vagues, elle n'a que ça, et peut-être qu'elle s'entendra bien dans un futur proche avec l'Audacieuse, qui sait ? En revanche, elle est contente que la blonde n'ait pas pris sa remarque au pied de la lettre. Les taquineries sont la raison de vivre de Blue...

Elle pousse un léger soupir et détourne le regard, agacée, lorsque sa compagne lui reproche de la fixer. Blueberry trouvait ça drôle, mais apparemment la blonde n'apprécie pas son petit jeu. Elle se gratte la tête pour la forme, observant la Clôture et ce qui se trouve derrière. Elle espère ne pas être dérangée, car une bande d'Audacieux la ferait fuir et elle préfère rester là à bavarder. Elle commente alors, plus par cynisme qu'autre chose :

« Désolée mais je n'ai pas l'habitude de rencontrer des gens aussi jolis que toi dans ma faction... »

Elle sourit, trouvant amusant de mettre les autres mal à l'aise, même si les réactions d'un Audacieux sont aussi imprévisibles que celles d'une oie énervée. La brune s'approche, certaine que l'autre ne lui fera pas de mal. Ses intentions ne semblent pas hostile, et l'éducation de Sincère qu'à reçue Blueberry l'aide sans doute à démarquer l'hostilité inexistante de la blonde. D'ailleurs, son ex-faction doit sans doute se lire dans son attitude. Blue n'a jamais été totalement Fraternelle ou totalement Sincère.

« Au fait, moi c'est Blueberry, mais tu peux faire économie du « berry ». Blue c'est très bien. Et toi ? »

Elle sourit une fois encore, avenante.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 26
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 16:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Je vais te faire ravaler ce petit sourire! [PV: Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour
» [Jour I] Pour faire partie du « petit noyau », du « petit groupe », du « petit clan » des Verdurin ...
» Blblbl. Oui ceci est du remplissage de titre. Et grâce à ça je vais vous faire perdre trentes secondes de lecture et vous faire sourire légèrement même si certains diront "c'est pas vrai j'ai pas sourit". Ceux là je les zute. C'est clair ? Bref.
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Chicago Life :: Surrounding Chicago :: La campagne-