AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'inconnu (feat Soan Knight)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


avatar
I am
Messages : 2082
Points : 2205
Date d'inscription : 11/07/2014
Age IRL : 21
Localisation : Pas simple de me croiser !
Humeur : Toujours bonne !


Carte d'identité
Mon âge: 23 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Dim 1 Mar - 17:16
Rappel du premier message :








Feat : Soan Knight
Lieu : River Mountain
Citation: « Le courage croît en osant et la peur en hésitant. »
de Proverbe romain

L'inconnu



Le journalisme, c'est ma passion et je crois à présent avec un peu de recul que c'est la seule chose que j'aime vraiment dans la faction des érudits. Je n'ai jamais compris pourquoi le monde avait changé ainsi pour devenir cette société où il faut que les personnes soient classées selon qui ils sont. Toutes personnes normalement constituées est divergente selon moi mais c'est une pensée que je garde pour moi seul au risque de me retrouver sans faction. Quoique des fois j'y ai pensé, je ne peux que me rendre à l'évidence, je suis un érudit jusqu'à la fin de mes jours. Cependant, derrière la personne que je suis, cet inconnu qui me ressemble pas vraiment, je suis toujours en vie, cette partie de moi dont l'audace coule dans les veines. Je suis originaire des Audacieux et je n'en ai pas honte, bien au contraire, si je le pouvais, je le crierais sur les toits haut et fort.

C'est alors que j'acceptais une mission un peu spécial que me donnait mon supérieur. Il aimait le surprenant et le renouveau dans le journal, des choses un peu mystiques mais bien évidemment sous son entier contrôle. L'information était censurée, on ne pouvait pas le faire ce que l'on voulait réellement. Il me savait un peu aventureux et me confiais donc la réalisation d'un article sur cette montagne au loin. Cet horizon si lointain. Bien évidemment, il ne voulait en rien savoir comment j'allais réussir à obtenir des choses et l'article me dit-il ne sera que l'objet d'hypothèses. En tout bon journaliste, j'ai toujours aimé aller sur les terrains, rencontrés les autres. Cela me valait parfois de situations tendues entre mes collègues mais c'était le seul moyen pour moi de laisser libre cours à l'audacieux qui était en moi.

Chaque soir, je me rendais dans les quartiers des Audacieux avec une discrétion extrême, je risquais mon emploi à chaque instant. J'écoutais les conversations par ci par là et j'ai écouté que des Audacieux allaient passer le mur pour aller loin. Mon cœur palpitait à cette idée, c'était je pense, un rêve d'enfant, bravé les interdits malgré les risques que cela comporte. C'était une opportunité en or. Je m'approchais alors de l'un des Audacieux qui était là sans vraiment même savoir s'il allait participer à l'expédition ou du moins s'il était au courant. J'étais très gêné car mes années chez les érudits m'avaient rendus plus timide que je ne l'étais dans mon enfance. Je m'approchais de lui. C'était un jeune homme habillé de noir au visage ferme et avec une bonne musculature. Un sentiment que je m'étais trompé de façon me traversait l'esprit comme si souvent. Après un échange de regard, je pris la parole.

- Hey, je suis nouveau ici, et, je regardais que personne n'écoute et parlais d'une voix plus basse, tu es connais la River Moutain ?









(c) Codage by FreeSpirit




Dernière édition par Joshua Stenford le Mar 28 Juil - 16:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/

AuteurMessage


I am
Messages : 812
Date d'inscription : 07/02/2015


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Mar 13 Oct - 22:18


L'inconnu


La nuit s'écoula silencieusement, lentement. Soan pouvait entendre le bruissement de la brise qui agitait les feuilles des arbres alentours, comme le sable fin qui s'écoulait dans le grand sablier du temps. Oui, il savourait ces derniers instants de liberté, d'obscurité scintillante. Les sens en éveil, il buvait chaque bouffée d'air comme un parfum vital. Il alternait courtes séquences d'assoupissement avec de longues périodes d'observation du ciel étoilé. Il observait la rotation des constellations autour de l'étoile polaire, songeant qu'il ne verrait plus jamais la voie lactée aussi distinctement que ce soir. Lorsqu'il fermait les yeux, Morphée l'emmenait vers un petit nuage doux sur lequel il ne restait jamais bien longtemps. Il avait toujours ces étoiles dans les yeux, qu'ils soient ouverts ou fermés. Il ne voulait rien lâcher de ce spectacle, la douceur de cette nuit guérissait son coeur et son âme. Il se sentait renaître, comme si la fraîcheur de la nuit et l'étincellement des étoiles agissaient comme un baume cicatrisant sur ses plaies intérieures. Il n'avait jamais été en paix avec lui-même comme cette nuit. C'est pourquoi il en savourait chaque instant, tentant de graver ce ciel dans sa mémoire. Il espérait qu'à l'avenir, dans une dure période, il pourrait ressortir ces souvenirs et qu'ils pourraient alors stopper la noire hémorragie de son coeur. Cette dernière beauté le gardait éveillé, vivant, jusqu'aux premières lueurs de l'aube. Il vit s'éteindre une à une les étoiles du ciel, avant de laisser place aux premières morsures du jour. Le rouge s'insinuait alors parmi le bleu encre du ciel, et Soan sut que ses derniers moments de quiétudes étaient morts avec la nuit.

Il se leva en silence et remballa ses affaires, rebalançant le tout sur son dos. Le campement était levé, Joshua était prêt en même temps que lui. Les deux hommes arrivaient à un tel niveau de compréhension mutuelle qu'ils n'avaient plus vraiment besoin de parler pour se comprendre et se coordonner. Ils conversaient à présent plus pour le plaisir qu'autre chose. Ils se mirent en route, s'emboîtant le pas. Soan jeta un dernier coup d'oeil à la rivière qu'ils venaient de traverser, le coeur lourd. Il n'avait pas envie de laisser son paradis derrière, mais l'appel du devoir était trop fort. Heureusement que Joshua était à ses côtés, sinon il ne savait pas s'il serait revenu. Peut-être aurait-il choisi de vivre ici, sur ces montagnes, seul et en paix avec lui-même... Cette vie d'ermite l'attirait irrésistiblement aujourd'hui, mais la présence de Joshua le poussait à faire le bon choix. Qu'aurait-il fait sans son ami... Il n'aurait jamais pu poser une action qui aurait autant de sens que ce qu'ils s'apprêtaient à faire ensemble. Soan se tourna vers son compagnon de route, le visage élargi d'un grand sourire, relativement rare pour lui.

" - Plus que jamais ! Et toi, prêt pour cette journée ? "

Oui, Soan se sentait plus vivant que jamais, revigoré par cette excursion hors du temps. Il se sentait fort, capable de soulever des montagnes. Il avait hâte de commencer leur plan, il était prêt à se battre corps et âme pour sa réussite.

Au fil de leur avancée, Soan distinguait le mur qui sortait doucement de la brume. On le voyait de loin, et de l'extérieur, il n'augurait rien de bon. Surtout lorsqu'on savait ce qui se trouve à l'intérieur... La température se réchauffait au fil de la course du soleil. Les deux hommes marchaient d'un bon pas, bien plus rapide que la veille. A présent qu'ils étaient descendus de la montagne, et qu'ils voyaient la ville de près, ils n'avaient plus vraiment de raison de traîner. Ils arrivèrent à moins d'une demi-journée de marche à l'orée des champs des Fraternels. Soan échangea un regard avec Joshua, lui demandant non-verbalement s'il voulait se poser ici pour manger ou s'il préférait déjeuner à la ville, maintenant qu'ils y étaient presque... Il comptait sur son ami pour trancher car pour lui, le choix lui était totalement égal. Il se sentait aussi étranger aux champs des Fraternels qu'au reste de la ville, à présent...

© Never-Utopia par Koalz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 2082
Points : 2205
Date d'inscription : 11/07/2014
Age IRL : 21
Localisation : Pas simple de me croiser !
Humeur : Toujours bonne !


Carte d'identité
Mon âge: 23 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Mer 21 Oct - 18:51







Feat : Soan Knight
Lieu : River Mountain
Citation: « Le courage croît en osant et la peur en hésitant. »
de Proverbe romain

L'inconnu



L'aventure prenait donc fin ainsi ? Repartant et laissant son regard traîné sur l'horizon derrière moi, je me levais en prenant mon sac d'une épaule. Cela faisait un petit moment que nous étions là et je commençais à mettre habituer à ce rythme de vie, guidé par les périodes d’ensoleillement et s'endormant à la tombée de la nuit. Les choses étaient tellement plus compliquées en ville, c'est vrai, on a nos journées préprogrammées d'avance et malgré que je lève souvent le regard vers le ciel où que j'accorde de l'attention à des détails sans importance, le reste des gens se satisfont de cette vie, suivre un chemin.... Je restais pensif à cette idée en suivant le chemin de terres battues. La ville devant nous ne m'inspirais rien de bon mais je savais le but que nous devions accomplir. Nous marchions alors et j'avais perdu cette enthousiasme et cette bonne humeur. Je parlais juste moins comme je le faisais souvent lorsque la motivation n'était plus là. D'ailleurs, ça se surprend souvent, car habituellement de bonne compagnie et de bonne humeur, quand je parle pas, et bien ça fait un manque, une grande solitude pour la personne qui m'accompagne et cela devait être le cas pour Soan à mes côtés.

Nous marchions à un bon pas, en même temps, nous n'avions plus de paysages incroyables à observer, nous étions revenu dans l'optique d'une mission à accomplir en rêvassant encore quelques peu sur le chemin du retour. Nous atteignons donc le camp des Fraternels sans plus tardé. Bien que je m'y sois déjà rendu, c'est une faction que je ne connaissais que très peu. D'un point de vue extérieur, c'est peut être la faction qui me correspondait le moins, ils avaient un petit genre qui m'agaçait, je ne saurais le décrire précisément, . . ., je veux dire c'est bien de prôné l'amour de la planète des choses simples, la terre, les frères et tout cela, mais pour moi, le monde est bien plus complexe, ils sont beaucoup trop irréaliste et pour moi qui suis un grand terre à terre et bien ça bloque un peu. Soan me demandait alors si on faisait une halte pour manger. Je le regardais et lui répondais alors de choisir mais je voyais bien qu'il me laissait la décision finale. Je soupirais légèrement et proposais que l'on mange en ville, je me connais, j'aime bien être au contact avec d'autres factions mais les sujets sont tellement diverses et je suis journaliste, il ne faut pas l'oublier, donc on aurait pu prendre du retard.

- Je préfère que l'on poursuive la route, et puis on sait jamais, si un Fraternel est trop curieux quand à notre présence ici, ou même si par malheur ils tombent sur l'enregistrement ou encore qu'il y ait des contrôles. Non, suivons notre route, ne cherchons pas les aléas qui pourraient nous arriver, allons au but.

Je résonnais vraiment comme un Erudit et j'aime pas être une graine d'intello, ça m'a toujours effrayé de devenir comme ces rats de labo qui ne font que penser du matin au soir. J'avais pris la décision et Soan ne semblait pas plus dérangé de la réponse, j'avais envie de lui poser tout plein de questions mais j'étais plutôt en mode fatigué et économie de paroles. Nous marchions encore et nous arrivions dans le quartier des Audacieux sans aucun souci après avoir traverser le mur. Nous étions donc dans une salle commune à ce que je pouvais voir et nous sortions de quoi manger. J'avais signaler à Soan avant d'entrer que je lui montrerais la salle secrète après le repas. Je n'avais pas venu dans les locaux des Audacieux depuis ma jeunesse, j'observais donc avec attention le lieu.

- C'est émouvant de me retrouver ici, que de souvenirs, rien n'a changé à part les personnes bien évidemment, . . . ça me donne tellement envie, ne serait que pour les "activités" vos journées trépidantes, .... Enfin, j'essaye de rendre ma vie d'Erudit la moins ordinaire possible !








(c) Codage by FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 24


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Ven 30 Oct - 18:47


L'inconnu


Soan inspira profondément, humant l'air de ces champs qui avaient baigné son enfance. Les odeurs de blé juste après la moisson l'avaient réconforté, souvent il avait songé que la nature le sauvait, que c'était grâce à elle et elle-seule qu'il survivait à tout ça. Souvent, ce petit garçon s'enfuyait en se cachant à l'abri des arbres que l'adulte voyait de loin aujourd'hui. Et de se trouver là de nouveau, aujourd'hui qu'il était prêt à prendre son destin en main, le laissait perplexe. Au fond, c'était peut-être vrai, peut-être que cette nature l'avait sauvé. Peut-être que s'il n'était pas né chez les Fraternels, il aurait quitté ce monde volontairement depuis longtemps. Ces moments de calme qui lui avaient été acordé avaient été son salut. Et aujourd'hui qu'il voyait tout ça de bien plus haut, il comprit que nul dans cette faction ne voulait mal faire. Ils étaient juste aveuglés par leurs croyances, leurs espoirs, qui ne l'est pas ? Le comportement de chaque faction était dicté par ses valeurs. Le seul monstre ici était son père. Personne n'aurait pu le sauver de ça. Peut-être sa mère, si elle avait un peu réfléchi, mais il était incapable d'en vouloir à la seule personne qui l'avait aimé de manière normale pendant toute sa vie, et aujourd'hui encore, il en était sûr. Il ne l'avait jamais revue d'ailleurs, depuis la fin de son initiation, il ne le voulait pas. Ca ne lui apporterait rien de bon...

Aujourd'hui, il réalisait que le regard qu'il portait sur ces champs était différent. Il voyait cette nature de beaucoup plus haut, de plus loin aussi, même s'il y était plongé. Il avait pris de la distance avec cette faction, et cette distance lui avait permis de cesser d'en voir que la noirceur. Chaque faction a une part d'ombre et de lumière. Il commençait tout juste à voir la lumière de celle-ci. C'était son but qui le poussaient vers cette vérité. Comme si le plan qu'il avait avec Joshua faisait de lui un homme nouveau. Comme s'il lui permettait de s'élever au-delà de ses vieilles souffrances pour poser un regard neuf et objectif sur son monde...

Il tourna la tête vers Joshua et acquiesça avec un léger sourire satisfait. Il pouvait partir, il était en paix avec ces champs. Il n'y avait aucune chance pour que quiconque tombe sur l'enregistrement ni qu'ils soient dérangés par des contrôles, car seuls les hommes de Soan avaient le pouvoir de faire tout ça. Et ils n'en feraient rien sans les ordres de leur supérieur. En revanche, le franchissement de la clôture était plus délicat car Soan devait rester invisible. C'était difficile puisque tous les gardes le connaissaient... Mais il fallait absolument que personne ne sache qu'il était revenu de mission. Sinon, on l'attendrait à son bureau et on le soupçonnerait en premier. Qui d'autre que lui pourrait ramener un tel enregistrement ? Les leaders Audacieux connaissaient la mission. Sa sécurité tenait uniquement au fait qu'il devait réapparaître de sa mission après la diffusion de l'enregistrement, avec des résultats solides et un rapport de mission sans équivoque.

Heureusement, c'était l'heure creuse et les deux hommes ne croisèrent personne à la clôture. Ils empruntèrent un chemin de service peu emprunté, secret jalousement protégé par la garde. Les rues étaient désertes. Soan changea d'habits, se couvrant d'un manteau noir à capuche pour masquer sa tenue de mission et s'habiller en Audacieux lambda. Ses tatouages étaient cachés, sa barbe naissante le rendaient méconnaissable tant que son visage était masqué dans l'ombre de la capuche. Habillé ainsi, s'il évitait soigneusement ses connaissances, il pouvait vagabonder chez les Audacieux sans se faire remarquer.

La cafétéria était déserte, c'était encore l'heure creuse, une sacré chance. Les deux hommes s'assirent non loin du mur, où ils pouvaient se fondre dans le décor, sans pour autant avoir l'air de se cacher. Nombreux étaient les Audacieux qui se promenaient toujours avec leur capuche, pour se donner un genre, Soan n'avait rien de suspect. Puisqu'il n'avait jamais adopté ce style, personne ne penserait à lui. Préoccupé par sa discrétion, il laissait Joshua s'émouvoir de sa présence ici. Tout comme Soan avait été ému tout à l'heure dans les champs des Fraternels. L'Audacieux finit par sourire, - expression faciale que Joshua lui avait presque réappris - amusé par la remarque de son ami.

" - Ta vie d'Erudit est bien plus trépidante que la vie de tous les Audacieux de cette faction réunis. "

C'était vrai. La vie des enfants Audacieux était plus trépidante que les autres, au titre de la liberté. Mais une fois adulte, les choses changent. Les Audacieux n'ont presque plus aucun choix. Les enfants envient souvent la vie des Audacieux, et les adultes envient parfois celle des Fraternels, pour les faibles responsabilités et l'oisiveté. Soan avait emprunté le chemin inverse, pour son propre bien. Mais si les enfants Audacieux avaient une enfance en or, c'était tout de même une erreur d'idéaliser la vraie vie chez les Audacieux. Le métier de garde était ultra ennuyeux. Celui de tatoueur était somme toute assez banal, comme n'importe quel commerçant. Les métiers de bureau et de sécurité n'étaient pas plus passionnants, on passe notre vie devant des écrans d'ordinateur. Il n'y a rien à faire, la vie de Joshua est bien plus passionnante que tout ça...

Soan termina son repas assez rapidement, comme ces jours où il a beaucoup à faire ensuite. Il apprécia néanmoins le dessert, fameux gâteau au chocolat de sa faction. Il adorait les spécialités culinaires Audacieuses. Puis les deux hommes se dirigèrent vers la fameuse salle secrète... Le coeur de Soan s'accélérait, il était excité de découvrir cet endroit mystique - c'était un exploit de cacher toute une salle au coeur de l'armée - mais il était aussi stressé d'être découvert. Il ne se sentirait en sécurité que dans cette salle, au final, même si c'était son existance même qui le mettait en danger... C'était pour ça qu'il vivait aujourd'hui, songeait-il. Pour cette adrénaline. Pour donner un sens à tout ça.

© Never-Utopia par Koalz


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 2082
Points : 2205
Date d'inscription : 11/07/2014
Age IRL : 21
Localisation : Pas simple de me croiser !
Humeur : Toujours bonne !


Carte d'identité
Mon âge: 23 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Jeu 12 Nov - 20:08







Feat : Soan Knight
Lieu : River Mountain
Citation: « Le courage croît en osant et la peur en hésitant. »
de Proverbe romain

L'inconnu



Rentrer à la ville ne m'inspirait rien et me démotivait bien plus qu'autre chose. Je regardais toute cette grande étendue métallique, une cage à taille de ville, quel paysage désolent. J'inspirais profondément en me disant que ma vie était derrière ses barreaux malgré tout. Soan connaissait un passage dans la clôture et nous passions ainsi inaperçu. Une fois à Chicago, nous gagnions rapidement le quartier des Audacieux. Mes souvenirs et la nostalgie s'emparaient et c'est non sans émotion que je restais silencieux dans ce lieu. Nous partions à la cafétéria et je m'imprégnais des lieux comme dans un album photo, un livre ouvert sur les moments qui ont marqués mon enfance. Je le suis en regardant les gens que je croisais malgré qu'il n'y avait que peu de monde qui erraient dans ce quartier. Alors que je pensais à toutes les choses que j'aurais pu faire en étant Audacieux, toutes ses aventures que j'aurais pu vivre. Soan prenait alors les paroles brisant le silence de réflexions que j'avais mis en place. Lui même envier la vie que je menais et je pensais alors qu'il était vrai de se contenter de ce que nous avons. Souvent nous envions les autres, pensons à une vie que nous n'aurons jamais et regardons pas celle que nous vivons. Je relevais mon regard sur lui et fit un sourire.

Ma vie était un roman quasiment, je faisais des trucs de dingues, pas tout le temps, c'est vrai mais ça c'est une simple réalité. Aucun jour ne pouvait se ressembler et c'était important pour moi. Je continuais mon repas en pensant quand même à mon enfance qui avait été forgé par cette atmosphère de courage et de force physique. Une fois avoir fini de manger, je conduisais Soan dans la cachette. Nous parcourions un couloir et entrons dans ce qui était marqué sur la porte comme étant une armoire électrique. Je composais un code après avoir fermé la porte et tout le panneau contenant le câble coulissait par un mécanisme d'engrenages pour laisser place à une salle très moderne et très claire. Un bureau sur le côté droit en forme de demi-cercle épousant les formes arrondies de cette salle. Des nouvelles technologies des Erudits y étaient disposés. De l'autre côté nous avions une armoire avec diverses armes, à feu pour la majeure partie. Il y avait également un canapé un peu vieillot dans le fond de la pièce. J'invitais Soan à me donner l'enregistrement que j'en effectué déjà une première copie. J'allumais le système et exerçais une petite routine de sécurité en laissant danser mes doigts sur le clavier. Une fois le système sécurisé, j'arrivais sur l'écran d'accueil. J'entrais le mot de passe utilisateur pour accéder à l'interface. Je branchais alors la boîte d'enregistrement à l'ordinateur et copier le dossier. Le temps de copie était relativement rapide, en même temps, en étant branché directement sur le réseau, ça aide. Soan restait muet face à tout ça. Je me retournais vers lui et lui disait.

- Je t'ai noté le code de la porte sur ce morceau de papier. L'enregistrement est à présent sur deux supports. C'est donc d'ici que l'on diffusera le message. Il ne manque plus que le matériel et le moment venu, on diffusera le message. Ta vie aussi est extraordinaire, tu n'es pas n'importe qui, on a ce côté naturellement en nous !








(c) Codage by FreeSpirit


Hors RP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 24


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Ven 4 Déc - 11:02


L'inconnu


Joshua entraînait Soan dans les entrailles de sa propre faction. L'Audacieux avait beau connaître par coeur les recoins de son quartier, il était impressionné par les chemins qu'empruntait son ami et surtout, par sa mémoire. Il finit par l'entraîner dans un boyau plus profond que les autres, un passage que Soan n'avait encore jamais vu, probablement un des couloirs les plus secrets de cette faction. Il était fasciné et excité en même temps, le sens de ce qu'il allait faire lui donnait une décharge énorme d'adrénaline.

Une fois arrivés devant le local en question, la porte blindée était hyper sécurisé avec du matériel high-tech. Il n'y avait qu'un Erudit né chez les Audacieux qui pouvait gérer un tel truc ici... Et après ce silence discret et faciné qui s'était installé depuis la cafétéria, Joshua reprit la parole. Soan, dans ce moment assez solennel, se tourna vers son ami et lui sourit largement, en posant sa main sur son épaule en signe amical. Il  n'avait jamais eu un tel geste avec aucun ami dans sa vie. Il fallait croire que Joshua lui réapprenait l'humanité, lui aussi. Soan fourra le précieux papier dans sa poche, prêt à passer à l'offensive.

" - C'est parti, donc. "

Son visage était sérieux, sans gravité exagérée. Il lança un dernier sourire à son ami et repartit vers les entrailles de sa faction qu'il connaissait mieux. La capuche sur la tête, il passait toujours inaperçu en se faufilant dans l'ombre, afin que personne ne sache qu'il était déjà rentré de mission. Personne ne devait le voir avant au moins une heure passée après l'enregistrement. Pour l'instant, il se débrouillait plutôt bien, et il savait qu'il parviendrait à mener à bien cette mesure de sécurité minime. Il connaissait trop bien le milieu pour se faire berner... Soan s'engouffra en premier dans le local électrique de la faction, son accréditation lui permettait d'y pénétrer sans que son passage ne soit visible dans le système. Un avantage certain rendant son petit manège intraçable. Il y prit le compteur électrique le plus puissant qu'il trouva, merveille de technologie qui ne prenait que très peu de place dans son sac à dos noir. Il y trouva aussi quelques cables, il en prit de toutes les tailles, et des prises qui allaient avec. Une dizaine de chaque, espérant que ce serait suffisant pour la tâche... Il prit aussi un générateur de secours, pour le fameux problème de la coupure d'alimentation... Tout se passait bien pour le moment. C'en était trop facile.

Soan ressortit du local sans laisser de trace. Il fit un détour par le stand de tir, où il était plus difficile pour lui de se cacher - il y avait toujours du monde ici pour s'entraîner. Il prit une mine grave, c'était le groupe des initiés livrés à eux-mêmes, sans instructeur. Par chance, aucun de ces gosses ne pouvait le reconnaître, il prit donc une mine sombre et autoritaire, se faisant passer pour un quelconque prof de tir pour se servir dans le stock d'armes. Il prit deux armes de poing et deux mitraillettes semi-automatiques, une arme de chaque pour chacun d'entre eux. Il prit soin de ne pas toucher à son arme de service dans son appartement, ce serait beaucoup trop suspect et il serait vite repéré. Il réussit à fourrer tout ça dans son sac à dos, discrètement. Aucun gosse ne voyait ce qu'il faisait, ils avaient tous judicieusement détourné le regard pour se concentrer sur leur exercice. Et finalement, Soan repartit comme une ombre, aussi discrètement qu'il était venu, sans laisser aucune trace de son passage. Si les gosses avaient le malheur de cafter quoique ce soit, l'Audacieux restait couvert car leur parole ne serait pas crédible face à la leur. En plus, c'était impossible qu'ils puissent le reconnaître dans cet attirail.

Il redescendit dans les entrailles de la terre, au plus profond du quartier Audacieux. Il retrouva sans mal la salle secrète et sortit de sa poche le précieux code, qui ouvrit la porte sans souci. Soan y trouva Joshua, plongé dans l'informatique. Il lui déposa tout le matériel, prêt à commencer l'installation électrique. Il se débrouillait en bricolage, mais il aurait besoin des instructions précises de son ami pour ne pas faire d'erreur...

" - Par quoi on commence ? "

Soan se mettait naturellement au service de Joshua, qui maîtrisait la suite des événements bien plus que l'Audacieux ne pouvait le faire.

© Never-Utopia par Koalz


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 2082
Points : 2205
Date d'inscription : 11/07/2014
Age IRL : 21
Localisation : Pas simple de me croiser !
Humeur : Toujours bonne !


Carte d'identité
Mon âge: 23 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Dim 13 Déc - 21:57







Feat : Soan Knight
Lieu : River Mountain
Citation: « Le courage croît en osant et la peur en hésitant. »
de Proverbe romain

L'inconnu



Soan partait à la recherche du matériel que je lui avais demandé et c'est alors que lorsque la porte claqua, je me trouvais face à toute cette informatique qui n'attendait que moi. Je regardais tout ça d'un œil réfléchi avant de trouver la meilleure méthode pour prendre et faire les choses dans l'ordre. A l'aide de tournevis et quelques gestes un peu plus brusques, j'arrivais à enlever la lourde plaque métallique qui donnait accès à tous les systèmes câblés du quartier des Audacieux mais aussi celui de la ville. Il y avait énormément de câbles et je dérivais ceux-ci un par un pour identifier la nature des flux qui étaient transmis dans ces réseaux. Une fois ces tests effectuaient, je collais sur chacun un post-it pour m'en rappeler et pour brancher l'ordinateur sur le bon au moment de la diffusion. Je faisais de légers tests de transmissions. Tout avait l'air de fonctionner à merveilles. Cependant, quand j'essayais de diffuser le premier message sur les ondes, quelques secondes de sons parasites pour tester la diffusion dans la ville, j'avais une forte interférence. Je rageais un peu car je ne savais pas d'où cela pouvait venir.

Je consultais alors les archives des Erudits sur la structure et l'architecture du bâtiment. Rien n'était mentionné. Je sortais alors de la salle pour faire un tour dans les environnements proches. Je voyais que les seules salles étant les plus proches n'étaient que la laverie et un atelier de tatouages. J'entrais dans les deux bâtiments après avoir fait un aller-retour dans la salle secrète pour me changer. Rien d'étrange, rien ne pouvant provoquer des interférences. C'est alors qu'en revenant vers la salle dissimulée, je prêtais plus d'attention aux détails. Je vis alors une boîte étrange dans le couloir en hauteur. Le même logo de l'alarme incendie avait été placée dessus, pourtant, il ne pouvait pas s'agir d'un tel dispositif, en effet, cette boîte était complètement fermé, ce n'était pas un détecteur. Après réflexion, je passais prendre des outils, j'espérais que le fait qu'il existe des réparateurs dans le quartier des Audacieux passerait. Je démontais la boîte et ne fus pas interpellé malgré le passage de plusieurs Audacieux dans le couloir. Je voyais en effet un dispositif électronique assez imposant avec des bobines magnétiques, des rouleaux sombres. Je prenais le tout et le mettais dans la caisse et rentrais au QG secret.

Peu de temps après moi, Soan était de retour. Il avait tout le matériel que je lui avais demandé et j'étais bluffé, il n'avait vraiment pas mis longtemps. Malgré ce léger contretemps que je prendrais le temps d'étudier, nous devrions être dans les temps. Pour que les explications soient claires et beaucoup plus efficaces que de nombreuses paroles, je faisais un schéma à Soan. Il s'occupait des branchements, d'un point de vue informatique, tout était prêt, physique ça allait être le cas. Je ré-effectuais toute une série de tests pour détecter des interférences. Il y en avait encore. Je choisissais alors de porter mon attention sur le dispositif que j'avais rapporté. Je mettais mes lunettes et après avoir gratté dedans plusieurs minutes, je me retournais faire Soan, l'air grave.

- Ceci est un dispositif d'écoutes et d'enregistrements développé par les Erudits, cela signifie que depuis les derniers événements, ces dispositifs ont été mis en place pour capter et surveiller tous flux sortants du quartier des Audacieux, contrôler les échanges dématérialisés, il faut redoubler de discrétion et il va falloir enlever tous les dispositifs environnants, je ne peux pas savoir combien il y en a, ni même où il se trouve sinon nous aurons toujours des interférences.  








(c) Codage by FreeSpirit


Hors RP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 24


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Mar 22 Déc - 19:36


L'inconnu


Une fois de retour dans le local sécurisé, Soan s'adonna aux nombreux branchements électriques qu'il y avait à faire, sous la supervision efficace de Joshua. L'alimentation électrique, le branchement réseau, tout y passait. Soan avait l'habitude de bidouiller ses affaires pour les réparer, mais il n'avait jamais manier autant d'installations électriques en même temps de toute sa vie. Même s'il bossait souvent dans le local informatique, il n'était absolument pas spécialiste de ces technologies avancées. Heureusement que les Erudits l'étaient...

Alors que l'Audacieux venait de terminés ces interminables branchements, il se tourna vers Joshua. Son ami avait l'air préoccupé, quelque chose n'allait pas. Soan reprit sa mine sombre des mauvais jours, celle qu'il n'avait pas eue depuis quelques jours maintenant : tout ne pouvait pas si bien marcher, c'était évident... Des dispositifs d'écoute, ça n'avait rien d'étonnant quand on connaissait les vices cachés des Erudits. Mais Soan songea qu'il y avait de quoi les attaquer en justice pour ça. Il était persuadé qu'il y avait une loi des Sincères contre ça, c'était une règle diplomatique de base, de ne pas espionner les autres... Mais l'Audacieux songea que puisqu'il s'en était rendu compte en mettant sur pied quelque chose de probablement illégal, il ne pouvait malheureusement pas y faire grand chose.

" - Pfff... Quelle merde. Il n'existe pas un truc du genre sonard pour détecter le nombre de ces engins là ? "

Soan songea que dans une faction militaire comme la sienne, ça devait sûrement exister. Question de sécurité... Dans l'armée, ils arrivent toujours à savoir combien ils ont d'ennemis autour, même s'ils utilisent des données cryptées et incompréhensibles. Soan entreprit de trouver ce genre d'engin. Il lui semblait qu'il avait déjà vu ça quelque part, pendant une de ses formations au tout début de sa carrière. Et puis il aurait du mal à s'improviser technicien en bidouillant des trucs au plafond. Il était bien plus crédible en prof de tir ou en instructeur sadique... Après une courte réflexion, il quitta son ami pour les entrepôts d'armement. Seulement, le local des technologies avancées était plus sécurisé que celui des armes à feux, même s'il avait l'accréditation pour,  son badge personnel le trahirait cette fois ci. Il ne voyait qu'une seule solution : qu'un voleur ait pénétré dans son appartement, là où il avait laissé son badge en partant en mission, pour pouvoir accéder à ce fameux local. La bonne nouvelle c'est que si les dirigeants soupçonnaient un voleur fantôme, il n'y aurait pas de poursuite pour une réelle personne de la faction après la diffusion. Soan partit donc se changer avec une tenue encore plus discrète que la précédente, où personne ne pourrait deviner son visage. Il était en pure tenue de voleur, l'avantage était que personne ne l'embêterait, mais l'inconvénient était qu'un leader pourrait lui demander des comptes s'il en croisait un... Bah, la probabilité était faible.

Soan repartit dans les couloirs de sa faction, méconnaissable. Il passa par son appartement où il força la serrure pour dérober le badge. C'était indispensable à la théorie du voleur, et l'effraction le mettrait directement hors de cause. Après ça, il descendit encore plus profond dans les entrailles de la terre pour trouver ce fameux engin. Il retrouverait bien comment il fonctionnait quand il l'aurait sous les yeux... Il tomba sur le local qui était vide, comme toujours. C'était de l'armement d'urgence, qui n'avait pas servi depuis la dernière guerre - pas de mémoire d'homme. Il s'en saisit et laissa délibérément le badge en évidence sous une caméra de surveillance. Avec ça, ses collègues lui rapporteraient son badge sagement dès son retour officiel de mission. Il rapporta alors le petit boîtier à Joshua, avec un clin d'oeil complice. Les deux amis n'avaient pas beaucoup besoin de se parler pour se comprendre, à présent.

" - Ce truc là peut les localiser normalement, n'est-ce pas ? "

Soan se changea une fois de plus, reprenant sa tenue précédente "instructeur-prof-de-tir". Il alluma l'engin et ses souvenirs lui revinrent quand à son fonctionnement. Il orienta donc Joshua pour lui indiquer les emplacements un à un, pour qu'il puisse les désactiver discrètement. Il faisait ça extrêmement bien, Soan n'aurait pas été aussi doué pour se faire passer pour un technicien. C'est fou comme la casquette de journaliste lui permettait de se fondre dans n'importe quel décor et dans tous les rôles possibles...

© Never-Utopia par Koalz


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 2082
Points : 2205
Date d'inscription : 11/07/2014
Age IRL : 21
Localisation : Pas simple de me croiser !
Humeur : Toujours bonne !


Carte d'identité
Mon âge: 23 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Jeu 14 Jan - 18:25







Feat : Soan Knight
Lieu : River Mountain
Citation: « Le courage croît en osant et la peur en hésitant. »
de Proverbe romain

L'inconnu



Soupirant, je fis une légère grimace face au problème rencontré, alors que j'envisageais de bricoler un truc avec une radio et une sonde, Soan me dit connaître une machine sophistiquée afin de trouver les boîtiers qui empêchaient la diffusion de se faire normalement. Il me dit s'absenter et le temps passait sans que je ne le revois réapparaître. Etant occupé aux derniers réglages, je ne voyais pas le temps passé, pourtant en ayant terminé, je commençais de me soucier de lui, je me demandais ce qu'il lui était arrivé en imaginant plusieurs scénarios, pas très plaisant pour nous. Finalement, je le voyais arriver regardant derrière lui d'un air habitué et serein. Il avait dans les mains un dispositif remarquable et arrivait à se rappeler de la manière dont il fallait l'utiliser. C'est alors que nous partions à la recherche de ses boîtiers afin de les désactiver. En effet, j'avais réfléchi qu'il serait plus simple de les désactiver que de carrément les enlever.

Avec le même regard satisfait, je montrais à Soan la manière dont nous allions procéder pour nous occuper de ces dispositifs. Il s'agissait tout simplement de créer des interférences magnétiques de fortes puissances afin de dérégler les appareils. Une fois le système endommagé et afin de s'assurer que le premier dispositif avait bien marché, j'avais prévu une petite bombe normalement utilisée pour graisser les portes en remplaçant le contenu par de l'acide. En injectant à n'importe quel endroit, le système serait mort pour de bon ! Une fois expliqué tout cela, je me changeais pour me fondre dans le décor. C'est donc toujours en agent technique que nous déambulions dans le quartier des Audacieux. C'est alors que nous sommes interpeller par un Audacieux. Mon sang se glaça et je me disais que l'aventure s'arrêtait là. Je respirais profondément et il me demandait le numéro de l'intervention, ayant la tablette à porter de main, je faisais deux manipulations et pendant ce temps Soan faisait semblant de le chercher. Après avoir enfreins plusieurs sites gouvernementaux, je lui donnais un code. Je n'étais pas des plus doués pour faire passer un mensonge comme une lettre à la poste. Je voyais alors s'afficher un message rouge sur sa tablette une fois qu'il avait rentré le code. Je retenais ma respiration lorsqu'il posa sa main sur son talkee. Je voyais Soan serrait les poings et après quelques manipulations, je lui disais que finalement, sa tablette avait changée de couleur. Il nous laissa tranquille. J'avais tout simplement fait un partage d'écran, ce n'était en aucun cas un code valide. Il fut appelé ailleurs, heureusement pour nous.

Je soufflais fortement après son départ, je crus bien que nous allions avoir un détenu ligoté dans la chambre secrète, avec un cocard fait par Soan. Nous n’eûmes aucun autre souci et regagnons la chambre secrète. Je faisais un test de diffusion en ultrason. Celui-ci fonctionner, notre message était fin prêt à être diffusé. Nous avions bien mérité un peu de repos. Il était l'heure de manger. Avant de partir se restaurer, je faisais le bilan avec Soan. Le but de notre aventure était là, en cliquant sur un simple bouton, mon coeur battait à cette idée mais il devrait être diffusé demain, à une heure plus propice à l'écoute. Le portable de Soan sonna, il venait de retrouver son badge, des Erudits enquêtaient étant donné qu'il s'agissait d'une affaire d'état et de protection civile. Il était convoqué. Je connaissais bien les Erudits et le fait qu'ils fouinent n'était pas un bon présage. Je me mettais à taper tout plein de codes pour cacher mon passage non réglementaire sur le réseau. Je reçus également un appel, je faisais parti des Erudits chargé de l'enquête, étant un bon élément. Je fis ravi tant par l'importance que me donnait mes collègues mais également parce que cela nous faciliterait les choses, je pourrais superviser tous les éléments trouvés.

- Et bien, je crois que nous mangerons que plus tard, nous sommes convoqués dès maintenant !  








(c) Codage by FreeSpirit


Hors RP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 24


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Jeu 21 Jan - 18:00


L'inconnu


L'opération nettoyage pouvait commencer. Au fond de lui, Soan était révolté d'apprendre que sa faction était espionnée par une autre... à son insu. Car si les leaders Audacieux avaient été au courant de ça, Soan le saurait aussi, c'était évident. Mais il laissa sa rage bouillir à l'intérieur pour se concentrer sur la mission du moment. Il écouta attentivement les explications de Joshua pour simplement désactiver les dispositifs sans les retirer. C'était en effet beaucoup plus discret... Les deux amis sortirent donc de leur cachette pour se mettre au travail. C'est là qu'un inconnu Audacieux leur adressa la parole... L'air sceptique. Soan n'avait parlé à personne d'autre que Joshua depuis son départ pour cette fameuse mission, et en ermite qu'il était, il n'était pas encore prêt à socialiser avec le reste de sa faction. Naturellement, il se sentit donc hyper gêné et totalement pris de cours, il ne sut comment réagir. Heureusement que Joshua avait, contrairement à lui, l'habitude des infiltrations incognito... Par magie, Joshua lui fit un tour de passe-passe informatique que Soan ne capta absolument pas, trop figé pour comprendre quoique ce soit... mais ce petit tour sembla satisfaire l'intru qui retourna à ses moutons. Soan recommença à respirer à cet instant là. Il ne s'était même pas rendu compte qu'il avait retenu sa respiration tout ce temps. Il n'avait pas non plus soupçonné qu'en se rapprochant de Joshua ces derniers jours, il n'avait aucune envie de discuter ou même de passer du temps avec les gens "normaux" de sa faction. Comme si plus personne ne l'intéressait, à part son ami proche et son âme soeur.

Finalement libres, les deux amis retournèrent dans la salle secrète où tout était fin prêt pour le plus gros coup de leur carrière, celui qui allait changer le cours de l'histoire de la ville. L'heure était venue de se restaurer pour finalement lancer l'enregistrement le lendemain.

Mais alors que tout s'était plutôt bien passé, et qu'ils étaient restés discrets, Soan reçut un message. Des érudits. Convocation pour expliquer sa mission. Il ne l'avait pas vu venir, celle-là. C'était même pire que tout ce qu'il avait pu imaginer. Déjà, il voulait que personne ne sache qu'il était revenu de mission, même ses supérieurs n'étaient pas avertis de son retour. Apparemment, il était grillé... Comment il allait pouvoir justifier le fait qu'il n'était pas venu directement en debriefing ? Aucune excuse ne tiendrait la route, il connaissait les ordres. Ensuite, cette mission était ultra secrète. Seuls quelques leaders Audacieux étaient au courant, et Soan avait des ordres très strict pour ne rien divulguer à aucune autre faction, même pas au gouvernement Altruiste de la ville. Même pas aux Sincères dans le cadre d'une enquête hyper importante sous sérum de vérité. Cette affaire sentait donc ultra mauvais. Il aurait dû être convoqué par ses propres supérieurs Audacieux pour lui rendre son badge soi-disant "perdu", alors qu'ils n'étaient pas censés être au courant de son retour... Soan lança un signe de tête désespéré à son ami. Ca allait mal tourner, il ne savait pas encore comment, mais il n'y avait pas de bonne issue possible à ce stade... c'était évident.

L'Audacieux répondit sur son téléphone - numéro masqué, naturellement - qu'il ne pouvait répondre à aucune convocation provenant des Erudits. Qu'il était en mission ultra-secrète pilotée par les Audacieux uniquement, et qu'aucune information ne pouvait filtrer sans accréditation spéciale. Il avait reçu des ordres directs sur le haut niveau de classification de l'affaire. Il n'avait pas l'intention de les enfreindre - il ne considérait pas Joshua comme une menace pour la discrétion de l'affaire... S'ils voulaient qu'il se pointe à une convocation, les Erudits devraient le traîner de force. Et ça ne se fera pas sans blessé... Il donna tout de même un post-it crypté à Joshua, discrètement, disant : "si ça tourne mal, diffuse le message directement à distance. L'heure du dîner n'est pas mauvaise pour l'audience... Et on sera insoupçonnables si on est entourés à ce moment là"

Bien campé sur ses deux pieds, Soan ne comptait pas bouger d'ici... Et il était prêt à se battre. Les armes à feu qu'il avait récupéré étaient parfaitement dissimulées sous ses vêtements, prêtes à servir. Et il avait toujours ses armes blanches sur lui, par sécurité.

© Never-Utopia par Koalz


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 2082
Points : 2205
Date d'inscription : 11/07/2014
Age IRL : 21
Localisation : Pas simple de me croiser !
Humeur : Toujours bonne !


Carte d'identité
Mon âge: 23 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Mer 27 Jan - 19:20







Feat : Soan Knight
Lieu : River Mountain
Citation: « Le courage croît en osant et la peur en hésitant. »
de Proverbe romain

L'inconnu



Soan voyait la convocation comme une menace pour notre projet et c'est alors que je pensais que même si j'avais main sur cette enquête, tout ne serait pas si simple. En attendant que je sois plus au courant de l'enquête, Soan préférait ici, armé et avec tout le matériel dont il avait besoin. C'était une bonne solution en attendant que j'en sache un peu plus. Je partis alors après avoir reçu son message. Tout était prêt pour envoyer le message je n'avais juste à appuyer sur un bouton après avoir composer un code. Le fait que nous soyons chacun dans un endroit spécifique et sous contrôle d'une juridiction écartera de nous tous les doutes. Je laissais sans réfléchir les clefs à Soan, inutiles que je garde des doubles et nous avions bien dépasser les doutes sur la confiance que l'on s'accorde.

D'un pas pressé, je regagnais le quartier des Érudits sans me faire repérer dans le quartier des Audacieux que je venais de quitter. Il était indispensable que je sois là lors des premières réunions vis à vis de l'enquête. Je montais les escaliers quatre à quatre en tenant mon sac en bandoulière et arrivais à l'étage appropriée. La réunion était déjà commencée mais je n'avais pas raté grand chose. Ils exposaient les preuves qu'ils avaient trouvés. Nous avions en direct en visioconférence, l'équipe qui était sur place. Aucune empreinte digitale, aucune vidéo de surveillance, mon visage était plutôt neutre. J'émettais alors différentes hypothèses comme un braquage. Cela convenait à tout le monde et la femme qui supervisait les opérations disaient de boucler l'enquête, les Érudits avaient tout autres préoccupations. J'étais apaisé et commençais de replier mes affaires lorsque l'un des techniciens requit notre attention, de la terre avait été trouvée. Hors tous le centre de Chicago étant principalement constitué de béton, le suspect était un Audacieux avec de certains droits, on fit rapidement une recherche sur les missions en cours et c'est alors que l'on tombait sur le nom de Soan. Il était à présent recherché, c'est à ce moment que je sortais pour prévenir Soan.

Après l'envoi discret du message à Soan comme quoi ils allaient râtisser le quartier des Audacieux afin de le trouver, je restais avec l'équipe. L'heure du repas approchait. On me signalait que Soan avait été aperçu sur des caméras de surveillance quelques minutes avant. C'était un moment cruciale de l'histoire de Chicago qui était en train de s'écrire. Dans l'agitation, je tapais le code et appuyais sur le bouton rouge.


=> LA SUITE SE FERA DANS L'INTRIGUE QUE JE LANCE DE SUITE !!!!








(c) Codage by FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

L'inconnu (feat Soan Knight)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Screen armures 165 Knight
» L'alphabet vampire knight !
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» Holy Knight
» Vampire Knight RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Outside the City :: River Mountain-