AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parle moi... [Lyana] /!\ HOT /!\ INTERDIT aux -18 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 25


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Mar 7 Juil - 15:56
Rappel du premier message :



Parle-moi...


Soan était revenu de mission sur le terrain il y a peu. Il était fatigué, autant physiquement que moralement, cette mission avait été éprouvante à tout point de vue. Cependant il était content d'être revenu vivant, ça l'avait surpris car il ne pensait pas tenir à sa vie à ce point. Il avait trouvé une vie qui lui plaisait vraiment chez les Audacieux, et ça lui avait permis de se rendre compte qu'il était vraiment heureux ici. C'est vrai qu'il avait des amis dans sa faction auxquels il tenait, et quand on est entouré on est forcément plus heureux. Il se renfermait toujours sur lui-même dans les mauvais jours, mais les gens qui le connaissaient avaient l'habitude et respectaient ça. Au fond, il était content d'être rentré chez lui.

Ca faisait plusieurs jours qu'il avait repris son poste au centre de contrôle. Les premiers jours avaient été mouvementés avec ses rapports d'opération à rendre, mais il avait maintenant repris une certaine routine qui lui convenait. Il la brisait comme il voulait à présent, il pouvait aussi bien rester au centre de contrôle ou aller sur le terrain pour superviser ses hommes. Il aimait vraiment son job, il songea qu'il l'avait très bien choisi à l'issue des résultats de l'initiation.

Ce matin avait été le plus calme au boulot depuis qu'il était rentré. Il n'y avait pas eu d'alerte particulière, juste de la surveillance routinière sans incident. C'était rare ces derniers temps, les incidents étaient quand même assez fréquents, avec les sans faction notamment, mais aussi entre les différentes factions et - on ne l'ébruitait surtout pas - avec les divergents. Soan arriva à la cafétéria à une heure à peu près normale pour déjeuner, pour une fois rien ne l'avait retardé. Il balaya la salle du regard et ses yeux tombèrent finalement sur Lyana. La vue de la jeune femme lui fit l'effet d'une décharge électrique, c'était fou de voir qu'elle lui faisait toujours autant d'effet, alors qu'il ne s'était presque rien passé entre eux. Il ne l'avait pas revu depuis le jour de leur rencontre, mais il avait toujours cette attirance irrésistible qui le happait vers elle. Il avait la vague sensation qu'elle cherchait à l'éviter depuis leur rencontre, il ne comprenait pas vraiment pourquoi, il n'avait jamais rien compris aux filles de toute façon. Il se disait parfois qu'il se faisait peut-être des idées après tout, il n'avait rien fait qui aurait pu lui déplaire aussi loin qu'il s'en souvienne. De toute façon, il n'y avait pas trente-six moyens de le savoir. Il n'avait qu'à aller la voir, il verrait bien si elle l'évitait vraiment ou pas. Et si c'était le cas, il essaierait de comprendre pourquoi, si elle était disposée à lui parler... De toute façon, en la voyant ici il ne pouvait pas rester insensible, une force le poussait vers elle et il n'avait aucune envie de lutter. Il s'approcha de la table de Lyana et y déposa son plateau.

" - Salut Lyana, ça va ? "

Il avait bien envie de lui sauter dessus mais il savait que c'était une très mauvaise idée. Il avait intérêt à y aller doucement et à se comporter comme un pote, il savait le faire c'était une des rares choses que les Fraternels lui avaient appris.



© Never-Utopia par Koalz





Dernière édition par Soan Knight le Jeu 13 Aoû - 19:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage


I am
Messages : 812
Date d'inscription : 07/02/2015


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Mar 4 Aoû - 19:25


Parle-moi...


Soan berçait Lyana doucement dans ses bras, il voyait bien qu'elle était bouleversée et il ne voulait pas la brusquer. Elle l'emmena par la main et il s'assit sur le lit à côté d'elle. Il caressait sa main au fil de ses paroles, il voulait la rassurer il savait que c'était très difficile de parler quand on garde quelque chose pour soi depuis très longtemps. D'ailleurs il était très impressionné par son courage, lui ne serait pas capable de se confier comme elle s'apprêtait à le faire. Il n'avait pas encore ce courage là, ni la force d'affronter ses secrets. Oui, cette femme l'impressionnait beaucoup, pour son courage, c'était aussi pour ça qu'il l'aimait. Elle était plus forte que lui, et ça l'attirait irrésistiblement.

Il plongea ses yeux dans les siens, comme happé par l'importance de sa confession. Il pouvait noyer ses yeux dans le vert des siens tant il était avec elle. Et ce qu'elle lui confia finalement, c'était ce qu'il redoutait le plus. C'était la pire chose qu'on pouvait faire à une femme, et il en était révolté. S'il avait ce sans faction devant lui aujourd'hui, il pourrait le tuer sur place, lui planter un couteau dans le coeur sans aucun remord. Ces hommes sont profondément inhumains, c'était l'arme la plus puissante qu'ils avaient et ils s'en servaient pour détruire les personnes. Car oui, Soan savait trop bien que le sexe détruit, lorsqu'il n'est pas consenti. C'est la pire destruction morale qui soit, et certains ne s'en relevaient jamais. Ces gens là ne devaient même pas avoir le droit de vivre selon lui. Il était en même temps révolté et bouleversé qu'un homme ait pu faire ça à une femme aussi parfaite que Lyana, à ses yeux. Et en y réfléchissant, il songea que ça expliquait aussi beaucoup de choses. Sa froideur avec les gens, son aversion des contacts physiques... C'était pour ça qu'il était aussi attiré par elle, aussi, ils avaient un passé similaire, bien que très différent, mais l'essence de leur aversion pour les gens venait de la même chose... C'est pour ça qu'il se sentait aussi bien auprès d'elle. Cela marquait une évidence supplémentaire, il comprit qu'ils étaient effectivement faits l'un pour l'autre, liés par la saleté humaine, et que ce lien était indestructible.

Il la caressait doucement, de la tendresse plein les yeux. Oui il l'aimait, et à présent il savait que ça ne changerait jamais. Il prendrait soin d'elle pour toujours. Il était profondément ému, et ne pouvait s'adresser à Lyana que dans un murmure.

" - Merci pour ta confiance Lyana... Je te jure que je ne te ferai jamais de mal. Et que je ne laisserai plus jamais personne te toucher. Jamais... "

Ca c'était une certitude. Le premier crétin qui oserait la toucher, il lui casserait la gueule de bon coeur. De là à lui péter la mâchoire s'il le faut, ou à lui arracher le coeur en fonction de la motivation de cet abruti. Non, il n'avait jamais été possessif avec une femme. Mais il ne tolérerait jamais ce mal qui ronge cette ville, celui qui détruisait tant de chose - l'enfance, la famille, l'innocence... Et il le tolérerait encore moins s'il s'attaquait à la femme qu'il aime. Oh non, ça n'arriverait jamais. Soan était si ému qu'il avait les yeux humides. Jamais il n'avait tant montré ses émotions en présence de quelqu'un.



© Never-Utopia par Koalz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 113
Points : 139
Date d'inscription : 21/01/2015


Jeu 6 Aoû - 10:54





















 ❝ Parle moi...❞



Quelque chose changea dans le regard de Soan lorsque tu lui avoua la vérité. Dans ses yeux, tu pouvais lire son dégoût. Mais tu savais qu'il ne t'étais pas destiné, au contraire. Il avait l'air choqué qu'une personne puisse être aussi cruelle pour t'infliger ce sort, ou pour infliger ça a n'importe quelle femme. C'est en voyant ce regard que tu compris que tu l'aimais. Car il voulait défendre les plus faibles, il voulait venger les personnes blessés et il voulait protéger les personnes qui ne peuvent pas se protéger seuls. Soan était l'homme parfait pour toi, il te correspondait et même si tu savais qu'il cachait quelque chose, il semblait tout de même avoir envie de se confier a toi. Tu savais qu'il fallait du temps a une personne pour avoir pleinement confiance en quelqu'un et tu comprenais parfaitement que Soan veuillent attendre avant de te dire son secret. Mais ce que tu savais aussi, c'est qu'il t'aimait et qu'il ne te laisserait jamais tomber.

- Merci pour ta confiance Lyana... Je te jure que je ne te ferai jamais de mal. Et que je ne laisserai plus jamais personne te toucher. Jamais...

Soan avait l'air si ému, on aurait dit qu'il savait ce que c'était d'être souillé alors qu'on ne le souhaitais pas. Tu voulus lui sourire mais tu n'y parvins pas, encore trop bouleversée pour pouvoir sourire. Tu serras sa main un peu plus fort, comme pour le remercier puis tu déposas un baiser sur ses lèvres.

- Je t'aime aussi Soan...

Ces mots étaient sortis de ta bouche sans que tu t'en aperçoive, pour une fois tu n'avais pas réfléchis avant de parler. Tu voulais changer de sujet, ne souhaitant pas discuter plus longtemps de ton secret ni de la chose que tu venais de dire. Et il fallait que tu lui change les idées, tu ne voulais surtout pas qu'il te regarde avec de la pitié dans les yeux après ça. Peut-être que si son instinct animal reprenait le dessus, il oublierait pendant quelques heures? Et puis c'est pas comme si tu n'en avais pas envie, au contraire! Tu lui souris enfin et te levais du lit.

- Et si tu allais prendre une douche?  Si tu veux je peux même revenir avec toi. Il faut juste que je sois partie dans une heure, je pense qu'on a largement le temps non? Bien sur tu as le droit de refuser.

Tu lui souris de toutes tes dents, essayant d'oublier le fait que tu venais d'avouer a quelqu'un ton plus grand secret.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 25


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Ven 7 Aoû - 18:17


Parle-moi...


Soan s'accrochait à la main de Lyana, il ne voulait jamais la lâcher, il était lié à elle et il avait trouvé son âme soeur. Il ne pourrait plus vivre sans elle, son quotidien serait sans intérêt. Il avait enfin compris ce qu'il cherchait dans sa vie. Elle semblait voir son émotion car elle lui serra la main un peu plus. Et puis elle le dit, à son tour. Qu'elle l'aimait. Cela bouleversa Soan encore plus et une larme, une seule et unique larme roula sur sa joue. Il commençait à paniquer. Comment c'était possible ? Elle ne pouvait pas l'aimer. Personne ne pouvait l'aimer. Et pourtant, elle avait l'air sincère. Elle ne comprenait pas. Il était un homme détruit et ravagé par la haine depuis tant d'années. Il avait des envies de meurtres et il avait pour projet de vie d'exterminer tous les criminels sexuels de cette ville. Il n'était plus vraiment humain, il était prêt à ôter des vies sans scrupule, car il se disait que ces monstres méritaient une mort atrocement douloureuse. C'était un sadique sans coeur. Comment pouvait-il être aimé ? Surtout par une fille aussi délicate, aussi parfaite ? Oui, il paniquait totalement. Il ne comprenait pas. Cette affirmation allait à l'encontre de toutes ces certitudes, ça allait à l'encontre de ce qu'il était au fond de lui, ça n'allait pas. Il y avait un problème de logique là dedans. Le côté érudit de son test d'aptitudes s'entrechoquait avec sa perception intérieure. Il surchauffait de l'intérieur à cause de cet aveu qu'il ne pouvait pas digérer. Il en était incapable. Lui était capable d'aimer, c'était déjà tout nouveau, mais il l'avait admis. Mais il ne pouvait pas être aimé. Personne ne pouvait l'aimer... Personne. Il était bien trop sale, il lui manquait une âme pour ça.

Mais cette fille était décidément parfaite. Elle changea de conversation rapidement, efficacement, pour que Soan cesse de se torturer le cerveau. Elle l'invita encore à une belle réjouissance. Le jeune homme lui rendit son sourire, occultant loin dans son esprit la phrase fatidique. Il l'oublierait sous le choc. Il sourit à Lyana, de nouveau tout à elle.

" - Mmh, avec plaisir belle demoiselle. "

Sourire ironique, bien sûr. Il n'appellerait pas sérieusement une femme comme ça. On était en 2125, quand même. Il se leva et attira Lyana par la main dans la salle de bain, où il arracha la serviette qui entourait toujours sa belle. Puis il se libéra de son boxer, il était déjà en train de durcir. Il se glissa dans la douche qui, heureusement, était assez grande pour accueillir deux personnes en même temps. Il actionna l'arrivée d'eau qui aspergea ses cheveux courts immédiatement. Ceux de Lyana n'étaient toujours pas secs. Il respirait un peu plus rapidement, excité par cette nouvelle perspective. La douche avait toujours eu un côté ultra excitant, plus encore avec la personne qu'on aime. Soan songea aux caresses qu'il allait lui faire avec la mousse du gel douche, ça rajoutait un côté sensuel et les sensations sur le clito était tout à fait différentes. Les odeurs changeaient aussi, bref, chez les femmes en général l'orgasme arrivait plus vite, et il était plus facile à donner pour les hommes. Une merveilleuse idée de Lyana en l'occurrence.



© Never-Utopia par Koalz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 113
Points : 139
Date d'inscription : 21/01/2015


Mer 12 Aoû - 17:44
Parle moi...




















❝ Parle moi...❞



Alors qu'il semblait triste quelques secondes plus tôt, Soan était enchanté de ta proposition. Tu savais qu'il ne tarderait pas a réagir lorsque tu lui avais proposé une douche a deux. Il souriait de la même manière que toi maintenant et tu voyais qu'il avait de nouveau envie de toi.

-Hmm avec plaisir belle demoiselle

Il t'attrapa par la main et t'emmena dans la salle de bain, où il t'arracha ta serviette tout en de séparant de son boxer. Son sourire était resplendissant, a chaque fois que tu le voyais tu te sentais retomber amoureuse de lui. Il alluma l'eau, ce qui eut pour effet de lui tremper ses cheveux courts et d'éclabousser tes boucles blondes. Tu l'attrapas par la taille, te collant a lui, et te mis sur la pointe des pieds pour l'embrasser. Tu le poussa légèrement d'un coup de bassin pour le plaquer contre le mur de la douche, tout en continuant de l'embrasser passionnément. Puis tu rapprochas tes lèvres de son oreille pour lui murmurer sensuellement:

-Je crois que je ne vais plus pouvoir me passer de ça...

Tu vins mordiller son lobe d'oreille avant de descendre dans son cou pour y déposer des baisers. Tu n' avais jamais compris les gens accros au sexe. Maintenant si.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 25


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Jeu 13 Aoû - 19:12


Parle-moi...


Lyana était une jeune femme pleine d'initiative, c'est aussi ça que Soan aimait chez elle. En fait, il aimait à peu près tout chez elle... Il avait du mal à croire qu'elle n'avait aucune expérience sexuelle en tant que femme consentante. Elle était pourtant très expressive et pleine de créativité. C'était une femme parfaite, en somme. Elle le plaqua contre le mur de la douche, l'embrassant passionnément. Ses mains se baladaient sur ses hanches, elle le tenait fermement collé contre elle. Il se laissait faire, pour le moment, un sourire heureux sur le visage. Il était rare que les femmes s'occupent de lui sans qu'il ait à rien faire. En général c'était plutôt lui qui faisait tout le boulot. Et il appréciait la nuance. Mais il ne pouvait pas rester à rien faire comme ça très longtemps, ce n'était pas dans sa nature.

Elle n'allait plus pouvoir s'en passer ? Soan en était très content. En un rien de temps il avait réussi à rendre la femme qu'il aimait accro au sexe. Il était assez fier de la performance, en fait. Surtout que ça ne semblait pas gagné d'avance, cette jeune femme étant connue pour ne pas aimer qu'on la touche, et pour cause. Bref, il se sentait puissant, et il avait hâte de lui montrer sa force encore une fois, pour la faire jouir encore plus fort. Il n'attendait que ça, en fait. Et dans la douche, ça allait être encore plus sauvage que sur le lit... Environnement moins confortable oblige.

" - Mmh tant mieux car j'aurais du mal à m'en passer aussi... "

Sa voix basse était à la fois rauque et suave. Il mordilla le lobe de son oreille au passage, l'eau dégoulinant sur eux. Et alors qu'elle descendait dans le cou de Soan pour y déposer des baisers, il se baissa suberpticement pour attrapper le gel douche. Il en déposa une bonne quantité dans ses mains et les déposa sur les épaules de Lyana. Il descendit ensuite en l'enlaçant pour être sûr d'en mettre bien partout... Il s'arrêta sur ses seins qu'il malaxa sensuellement. Puis ses mains glissèrent jusqu'à ses fesses qu'il caressa fermement - elle avait un cul extraordinaire d'Audacieuse sportive, il avait rarement vu un postérieur aussi parfait chez une femme. Il ramena ensuite ses mains mousseuses vers l'avant et commença un va et vient sur la flore de Lyana, avec douceur, ses mains glissant aisément sur le savon. Il jouait avec son clitoris sans aller trop loin avec ses doigts, après tout c'était peut être pas très bon d'insérer du savon là dedans allez savoir c'est compliqué cette partie là... Il savourait l'instant, il commençait à transpirer mais ça ne se voyait pas car elle était directement nettoyée par l'eau qui coulait. De son autre main il enlaçait toujours Lyana et l'embrassa sauvagement en même temps. Il lui aurait donné son corps entier, tout son être, pour la rendre heureuse.



© Never-Utopia par Koalz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 113
Points : 139
Date d'inscription : 21/01/2015


Sam 15 Aoû - 15:49




















❝ Parle moi...❞



Soan se baissa pour attraper le gel douche, ce qui rajouterai un peu de sensualité a tout ça. Il te prit dans ses bras, laissant glisser ses mains contre toi pour mettre du savon par tout sur toi. Après avoir caressé ta poitrine, ses mains descendirent jusqu'à tes fesses. Soan semblait adorer ce qu'il avait sous les mains et tu souris en te disant qu'il semblait n'avoir jamais vu des fesses aussi musclées. Toujours avec la même expertise, il commença a masser ton clitoris et il t'embrassa fougueusement. Inversant vos positions, tu te retrouvais bloquée contre le mur. Une de tes mains était contre sa nuque et l'autre caressait le torse de l'audacieux. Le goût de la peau de Soan était devenu plus salé, a cause de la transpiration qui commençait a le recouvrir malgré l'eau ruisselant sur vous. Alors que ses caresses te faisaient toujours autant d'effet, tu posas une de tes mains contre son bas ventre. Son engin était dur contre ta paume et un sourire s'étendit sur tes lèvres.

-J'ai l'impression que je ne te laisse pas indifférent...

Tu te mis a rire puis tu l'embrassais sauvagement. Tu te savais beaucoup plus assurée que la première fois que vous aviez couchés ensemble, même si tu n'étais pas plus douée, au moins lui était au courant de la vérité. Et puis cette fois ci serait plus sauvage, moins confortable mais beaucoup plus amusante. Doucement, tu descendais vers ses parties génitales, couvrant son torse de baisers. Tu ne savais pas vraiment ce que tu faisais mais tu le faisais.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 25


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Sam 15 Aoû - 19:03


Parle-moi...


Le lion qui sommeillait en Soan n'allait pas tarder à se réveiller. Le moment était incroyablement excitant, surtout après les révélations de Lyana, il avait encore plus envie de la combler. Elle était encore plus réceptive aux caresses, si c'est possible, et Soan devenait fou de désir, littéralement. L'envie brillait dans ses yeux, jamais une femme ne l'avait autant excité de sa vie, comme si l'amour décuplait le plaisir. Et il n'avait encore jamais été amoureux avant elle... Il redécouvrait le sexe avec elle, il découvrait une passion et une envie encore insoupçonnées. Oui, il avait toujours aimé le sexe, pour le plaisir physique, mais il ne s'était jamais douté que les sentiments décuplaient le plaisir physique à ce point.

Et puis les mains de sa belle se posèrent sur son engin durci. Cela eut pour l'effet de l'électriser totalement et il dut se concentrer profondément pour retenir ce qui montait déjà en lui. Il ne s'y attendait vraiment pas, qu'elle commence déjà à jouer avec cette chose avec le peu d'expérience qu'elle avait et surtout, avec ce qu'elle avait vécu auparavant. Cet engin aurait dû la dégoûter, mais elle semblait y prendre goût. Et Soan était profondément touché de parvenir à lui donner goût au sexe à ce point. Ses doigts fins qui jouaient avec ses parties lui donnaient un intense plaisir, comme si elle était déjà une experte, elle devait avoir un talent inné pour ça. Si elle ne le laissait pas indifférent ? C'était rien de le dire...

" - Ah vraiment ? "

Soan lui sourit malicieusement. Aucune femme ne lui avait jamais fait autant d'effet oui. Il ferma les yeux quelques instants, sans cesser de la caresser en même temps et de l'embrasser fougueusement.

Le seul problème avec la douche, c'est qu'il était plus difficile de savoir si la belle était prête ou pas. Puisque ses doigts étaient de toute façon mouillés, il ne savait pas si le moment était venu ou si elle voulait encore un peu de préparation... Mais n'avait-elle pas dit qu'elle devait partir bientôt ? Depuis combien de temps se touchaient-ils délicieusement sous le flot d'eau chaude ? Le savon que Soan avait étalé sur la jeune femme avait été englouti depuis longtemps dans les canalisations. Il s'apprêtait à l'attraper sauvagement par la taille en la tenant en hauteur par dessous les cuisses, son haut du corps plaqué sur le mur. C'était la position de base dans la douche, qui faisaient jouir les femmes assez vite en général car elles étaient en suspension dans les airs, tenues exclusivement par la force du mec. Soan avait fait ça plusieurs fois dans sa vie, mais il savait qu'avec Lyana ce serait incomparable. Ce serait jouissif au possible, dépassant tout ce qu'il avait connu auparavant.



© Never-Utopia par Koalz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 113
Points : 139
Date d'inscription : 21/01/2015


Lun 24 Aoû - 21:58




















 ❝ Parle moi...



Tu souris en sentant Soan de plus en plus concentré pour retenir le plaisir qui montait en lui. Il semblait adorer tes caresses et même si tu ne te trouvais pas particulièrement forte dans ce domaine, lui avait l'air d'être d'un autre avis.

- Ah vraiment ?

Il te sourit et ferma les yeux tout en t'embrassant. Il n'avait pas cessé non plus ses caresses qui faisait naître en toi des sentiments que tu n'avais jamais réellement éprouvé. Tu sentis une vive chaleur dans ton ventre et tout le long de ta colonne vertébral. Soan se décida enfin à t'attraper par les hanches et te souleva, tes reins à la même hauteur que les siens et le dos plaqué contre le mur de la douche. Tu lui souris et passa tes bras autour de son cou, glissant tes doigts dans ses courts cheveux bruns. Dans ton regard habituellement neutre se trouvait maintenant une lueur d'amour et tu te sentais enfin à ta place quelque part. Alors que tes jambes encerclait la taille de l'audacieux, votre va et vient commença et tu te sentis rapidement heureuse. C'était bien la première fois que ça t'arrivait et tu savais que ce n'était pas du qu'au sexe mais aussi à la présence de Soan. Tu l'aimais vraiment et tu espérais que ce soit réciproque, que ce ne soit pas des paroles en l'air et qu'il éprouvait réellement quelque chose de fort pour toi. Tu l'embrassais dans son cou et sous sa mâchoire, sentant sa barbe naissante contre ta joue. En rejetant tes cheveux en arrière, tu plongeas ton regard dans le sien et tu vis tout son désir. Il allait libéré le fauve, enfin!



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 25


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Jeu 27 Aoû - 16:15


Parle-moi...


Bien sûr il était plus difficile sous la douche pour Soan de savoir si sa belle était prête ou non, si elle avait été suffisamment chauffée, etc. Mais ça, c'était d'un point de vue rationnel, avec des preuves matérielles irréfutables. Pour la première fois, il s'engageait dans une relation où il y avait bien plus que des choses physiques, alors il n'avait plus besoin de ces preuves matérielles. Il pouvait tout lire dans le regard de Lyana : il lisait son désir et sa confiance, il le sentait aussi à sa respiration, à ses mouvements passionnés, qu'elle était prête, et qu'elle le voulait. Il n'avait pas l'intention de la décevoir, et il brûlait tellement d'envie qu'il ne pourrait plus se retenir bien plus longtemps. Son désir était décuplé par son amour, il n'avait jamais vécu quelque chose d'aussi passionnel. Par conséquent, le lion qu'il libéra alors n'avait jamais été aussi sauvage.

Il la remonta encore et en la tenant sous les cuisses il ajusta la position de leurs bassins face à face. Et puis il la pénétra, sans précaution cette fois, avec l'envie du fauve. Il commença le va et vient avec beaucoup moins de douceur que tout à l'heure, mais il sentait qu'elle aimait ça, alors il ne pouvait plus s'arrêter. Il accéléra la cadence et atteint un rythme d'une rapidité qu'il avait rarement atteinte. Il tenait toujours Lyana au dessus de lui et elle ne pouvait pas faire grand chose de plus que se laisser faire. Dans le va et vient infernal, elle faisait de petits sauts dans les airs et ses homoplates percutaient la paroi de la douche avec un choc sonore et répété. Elle allait sûrement connaître les bleus de l'amour sauvage, et elle les redécouvrira avec un bonheur sincère. Non, ça n'a rien à voir avec du masochisme. Ca lui rappelera son plaisir de l'instant...

Soan était quasiment en train de se noyer car l'effort physique de la rapidité de son geste couplé au fait qu'il portait sa belle - il faisait tout, en fait - accélérait sa respiration. Et sous l'effort physique, il avait du mal à respirer tout l'air qu'il voulait car la douche qui coulait sur ses voies respiratoires lui envoyait de l'eau dans les narines. Mais il s'en fichait, il ne s'en rendait même pas compte, même si le manque d'oxygène commençait à lui faire tourner la tête il mettait ça sur le compte de la folie sauvage qui s'était emparée de lui - la folie du désir brûlant qui se libérait enfin. Et finalement, après un bon moment de lutte contre la jolie, il jouit dans une explosion de sensations. Il était soudainement apaisé, vidé de ses forces, mais heureux comme jamais. Il reposa délicatement Lyana sur ses pieds à terre, et fixa ses prunelles émeraude avec un sourire heureux. Il écarta d'une main une mèche qui lui tombait sur le visage pour mieux admirer sa beauté et l'embrasser délicatement. Il n'avait jamais été aussi doux avec une femme, encore moins après l'acte, et il profitait de ce moment de tendresse, lavé par l'eau qui dégoulinait encore sur ses épaules musclées. C'était là qu'il pouvait exprimer tout son amour. Il était toujours impressionné par cette femme qui avait eu un passé difficile avec le sexe mais qui le laissait s'exprimer librement de cette façon... Bref, il l'aimait, et il songeait que ce n'était plus nécessaire de le dire en cet instant. Ses gestes de tendresse le disaient sûrement mieux que des mots.



© Never-Utopia par Koalz



HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 113
Points : 139
Date d'inscription : 21/01/2015


Ven 28 Aoû - 18:24




















 ❝ Parle moi...



Soan était beaucoup plus sauvage que la première fois, moins soucieux d'être doux envers toi. Mais tu adorais ça, c'était si agréable de sentir son désir monter en flèche, en plus du tien. Il accéléra son va et vient, en remarquant que tu aimais ce qu'il te faisait, tout en te tenant de plus en plus fermement. Tu faisais de légers sauts dans les airs, ta poitrine ressortait à chaque mouvements et tes omoplates claquaient contre le mur de la douche en un bruit sec et régulier. Le plaisir qui montait en toi te comblait de plus en plus et tu ne prêtais plus attention à rien. Tu avais planté tes ongles dans la nuque de Soan mais savais que tu ne lui faisais pas mal. Et puis il ne devait pas sentir grand chose à ce moment là, vu comme il était concentré.

Il te reposa par terre en te regardant avec amour et écarta une mèche de devant tes yeux. Tu le fixas, un sourire naissant sur tes lèvres. Il t'embrassa avec douceur et tu fermais les yeux un instant. Tu posas une main contre ses épaules musclés et la lui caressa doucement. En le regardant et en voyant ses gestes attentionnés, tu compris à quel point il t'aimait. C'était merveilleux mais en même temps totalement affolant. Tu te mis sur la pointe des pieds et déposais un baiser sur sa joue.

-On devrait faire ça plus souvent...

Tu souris et sortit de la douche, récupérant la serviette que Soan t'avait arrachée en peu plus tôt. Tu te dirigeais vers la chambre et attrapais tes sous vêtements. Tu te rhabillais et te remis à parler gaiement.

-J'aurai adorée rester mais il faut que je retourne au travail. Et toi aussi je suppose!



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 812
Points : 858
Date d'inscription : 07/02/2015
Age IRL : 25


Carte d'identité
Mon âge: 22 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Dim 30 Aoû - 17:48


Parle-moi...


La respiration de Soan s'apaisait peu à peu, il profitait à fond de cet instant de tendresse car il savait qu'il ne durerait pas. Après tout, Lyana l'avait prévenu, elle n'avait plus beaucoup de temps et devrait sûrement se sauver bientôt... Elle déposa un baiser sur sa joue en se mettant sur la pointe des pieds, Soan n'avait jamais vraiment fait attention à leur différence de taille, sur le coup ça le fit sourire. Et son sourire s'élargit encore plus par la suite, lorsqu'elle se mit à parler.

" - Mais quand tu veux... "

Sa phrase resta en suspens, il était sur le point de la finir par une petit nom amoureux mais il eut un trou noir juste avant que ces mots tendres ne sortent de sa bouche. Il ne devait pas encore être prêt à ça, les avancées du jour étaient déjà spectaculaires et c'était énorme qu'il assume son amour. Mais les petits surnoms mignons, c'était trop pour lui pour le moment, il fallait y aller progressivement, on n'apprend pas l'amour à un homme plein de haine en une journée. Il se sentait vaguement gêné, il se doutait bien que c'était pas forcément l'homme qu'avait espéré Lyana pour sa vie sentimentale, mais elle ne semblait pas être dérangée plus que ça.

Elle sortit de la douche et se sécha avec énergie avant de partir dans la chambre. Soan éteignit l'eau qui coulait toujours et sortit à sa suite, se séchant rapidement avant d'attraper un boxer. Il la rejoignit dans la chambre, elle était déjà toute habillée, quelle rapidité ! Lui n'avait pas envie de se speeder comme ça. D'ailleurs, lorsqu'elle disait qu'elle retournait au boulot, Soan eut un léger sourire. C'était l'avantage de ne pas avoir de patron direct, à part les leaders Audacieux : il gérait son boulot comme il voulait, il n'avait pas d'horaires fixes, tant que les choses tournaient comme il faut. Et puisqu'aucun de ses hommes ne l'avaient appelé, c'était que tout allait bien, il n'était même pas obligé de se déplacer au bureau aujourd'hui... Après tout il y était ce matin. Il répondit quand même un vague :

" - Eventuellement oui... "

Pour faire genre "je fous pas rien de mes journées". Mais quand les journées en question étaient calmes, il était assez tranquille quand même. Il attrapa tout de même sa belle par la main pour lui déposer un rapide baiser sur les lèvres avant qu'elle ne se sauve. Lorsque la porte se referma derrière elle, Soan n'avait pas encore bien intégré tout ce qui s'était passé depuis ce midi à la cafétéria. C'était beaucoup pour lui... Il se décida finalement à s'habiller avec sa tenue de rangers pour aller rejoindre ses hommes à la clôture. Même s'ils n'avaient pas spécialement besoin de lui, ça lui ferait prendre l'air et l'ambiance chaleureuse avec ses hommes lui changerait les idées. Il redescendrait un peu mieux sur terre comme ça, en douceur.



© Never-Utopia par Koalz



Terminé ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 113
Points : 139
Date d'inscription : 21/01/2015


Dim 30 Aoû - 18:01
Yep Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 2082
Points : 2205
Date d'inscription : 11/07/2014
Age IRL : 22
Localisation : Pas simple de me croiser !
Humeur : Toujours bonne !


Carte d'identité
Mon âge: 23 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Mer 24 Aoû - 22:34


ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ
Merci d'en faire un résumé : ça prend 5 minutes mêmes pas ! > LIEN <



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Parle moi... [Lyana] /!\ HOT /!\ INTERDIT aux -18 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Interdit aux moins de 18 ans
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Pensionnat Interdit
» Il fallait bien qu'on en parle [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps terminés-