AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'aimerai sortir - Pv James Fertson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

I am
Invité



Mer 19 Aoû - 11:39

"J'aimerai sortir"





Je ne sais pas quoi faire. L’envie de revoir mon frère est tellement grande. Et mes parents, j’aurais tout donné pour les voir. Mes depuis que j’ai changé de faction, je ne peux plus les voir. Ce n’est plus ma famille. Mais je ne peux m’empêcher de penser à eux. Je ne sais même pas pourquoi.

Je me rends vers le verger. Il faut que je parle de mon envie de sortir à quelqu’un. A mes amies ? Non impossible, elles ne comprendraient pas. Il fallait que je trouve quelqu’un qui ne me jugerait pas et qui me laisserait une chance de sortir. Je sais qui je vais aller voir. James Fertson. Lui ne me jugerait pas et avec un peu de chance, il comprendrait mon besoin de revoir ma famille et me laisserait aller chez les altruistes.

Je le trouve dans le verger, parmi les pommiers. Je ne vois pas ce qu’il fait mais je décide de prendre la peine de le déranger. Je me plante devant lui et lui parle

-Excusez-moi de vous déranger mais il faut que je vous parler, c’est important.




Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 514
Points : 535
Date d'inscription : 15/08/2015
Age IRL : 29
Localisation : avec ma famille


Carte d'identité
Mon âge: 41 ans
Ma faction d'origine: Erudits
Mes relations:

Lun 24 Aoû - 12:35






J'aimerai sortir...

Feat. Summer J. Styles







L'envie de revoir sa famille ? C'était bien une chose que James n'avait jamais éprouvé. Depuis son départ des érudits, les liens du sang ne représentaient plus rien pour lui, ils étaient devenus de totales étrangers. Ses parents avaient peut-être pleuré son départ, du moins les premiers jours, mais ils devaient être décédés en ayant totalement omis qu'ils avaient eux deux enfants. Barry avait toujours été leur préféré, et malgré son départ chez les sincères, il ne faisait aucuns doutes pour James qu'il le restait mais cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Sa vrai famille s'était les fraternels depuis le jour de la cérémonie du choix où il les avait choisi par son sang. Depuis ce jour, chacun d'entre eux est devenu un membre à part entière de sa famille; qu'il soit encore chez les fraternels à présent ou qu'il en soit en partie. James avait pour habitude de rendre au moins une petite visite tous les deux ans aux anciens fraternels, il aimait voir ce qu'ils étaient devenus, s'ils s'étaient mariés, avaient eu des enfants, s'étaient bien intégrés à leur faction, les postes qu'ils occupaient.

Aujourd'hui était un jour comme un autre, James aidait un groupe différent de la veille, il était au verger en train d'arracher les mauvaises herbes qui s'amoncelaient aux pieds des pommiers. Pas de traitements chimiques chez les fraternels, d'une part parce que cela est interdit par leurs mœurs; d'autre part parce qu'ils sont assez nombreux pour faire le travail eux mêmes sans avoir recourt à des produits nocifs.

Alors que James s'assoit à l'ombre d'un pommier un instant pour faire une petite pause, buvant quelques gorgées d'eau dans sa gourde, une jeune fraternel vint se planter devant lui et lui rétorque sans attendre :

- Excusez-moi de vous déranger mais il faut que je vous parle, c’est important.

Le porte parole abaissa sa gourde, la rangea à son ceinturon, se redressa rapidement et porta son regard sur la jeune femme en question. Il reconnut de suite l'assistante de Johanna : Summer Styles, il lui sourit et répondit en la conduisant à l'écart des autres dans un coin plus ombragé et tranquille :

- Que t'arrive t'il, Summer ? Et s'il te plaît, arrête de me vouvoyer, je suis ton égal.

   




©Codage by Mr. Chaotik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudlardthewar.com/

Invité

I am
Invité



Mer 26 Aoû - 10:30

"J'aimerai sortir"





- Que t'arrive t'il, Summer ? Et s'il te plaît, arrête de me vouvoyer, je suis ton égal.

Le vouvoyer?! Je veux bien moi, mais est-ce que j'ai le droit? Bien sûr que j'ai le droit. Je ne suis plus chez les altruistes ici. Mais j'avais gardé quelques habitudes de mon ancienne faction. après tout, il est impossible de se débarrassé totalement de son éducation.

Je pris ma respiration. Les prochaines minutes allaient être importantes. Il fallait que je fasse attention pour ne pas avoir de problèmes. Honnêtement, j'ai peur. Peur d'avouer que ma famille me manque et que j'aimerai les revoir. Peur de me confier à quelqu'un sur se que je pense. "Allez Summer, soit courageuse deux minutes." "Eh bien non, je ne suis pas courageuse, sinon j'aurais fini chez les audacieux." "Pense à ton frère." "Ah oui, ça ça marche." Je suis en pleine conversation intérieure avec ma conscience. Bon allez, je me lance.

- Voilà. 9a fait maintenant quatre ans que je suis chez les fraternels et je n'est jamais causé de problèmes. Enfin je crois. J'ai toujours fait attention à respecter les règles et tout et tout. Et j'ai fait passer la faction avant les liens du sang.

Je repris ma respiration avant de poursuivre. Je sais que je tourne autour du pot, mais je fais de mon mieux.

- Tout ça pour dire que j'aimerai rendre visite à ma famille chez les altruistes.

Voilà, la bombe est lâché. Plus question de reculer maintenant. Restait à voir la réaction de James. On croise les doigts pour que tout se passe bien et on patiente.






Dernière édition par Summer J. Styles le Jeu 27 Aoû - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 514
Points : 535
Date d'inscription : 15/08/2015
Age IRL : 29
Localisation : avec ma famille


Carte d'identité
Mon âge: 41 ans
Ma faction d'origine: Erudits
Mes relations:

Mer 26 Aoû - 13:35






J'aimerai sortir...

Feat. Summer J. Styles







Et oui, chez les fraternels on est une grande famille alors on se tutoie; c'est certainement la seule faction où tel est le cas d'ailleurs. En tant qu'ancien érudit, James n'avait jamais réussi à s'habituer à toutes leurs règles et coutumes, arrivé dans sa nouvelle faction, il se sentit à contrario tout de suite à sa place et s'acclimata en très peu de temps. Cela était bien plus difficile pour la majorité des autres jeunes gens changeant de faction. Certains même ne s'acclimataient pas et finissaient par devenir sans-faction; très peu chez les fraternels; ou pire encore mourraient dans d'étranges circonstances, comme chez les audacieux par exemple.
La jeune fille prit sa respiration semblant chercher la force et le courage en elle pour prononcer son souhait. James se dit que ce devait être quelque chose de relativement dur à annoncer. Peut-être avait-elle commis une erreur dans son travail ? Peut-être avait-elle appris une nouvelle difficile pour sa communauté qu'elle rapportait aux oreilles de James, leur porte parole, avant qu'il ne l'annonce aux autres ? Ou bien, peut-être avait-elle un problème plus personnel dont elle voulait lui parler ? Enfin, pour ses problèmes personnels, il supposa fortement qu'elle avait d'autres amis bien plus proches que lui, et sans doute bien plus compétents pour répondre à ses problèmes; aussi certainement plus facile d'accès pour Summer. Toutefois il se tut attendant qu'elle se prononce, cela semblait déjà bien assez difficile pour elle d'être venu le trouver. Après un bon moment d'hésitation, la jeune assistante se lança enfin :

- Voilà ! Ca fait maintenant quatre ans que je suis chez les fraternels et je n'ai jamais causé de problèmes. Enfin je crois. J'ai toujours fais attention à respecter les règles, et tout, et tout. Et j'ai fais passer la faction avant les liens du sang.

Le porte parole s'appuya contre le mur du bâtiment se trouvant derrière, l'un de ses pieds allant s'appuyer contre la paroi, tandis qu'il sortait un cigarillo de son étui situé dans la poche gauche de sa chemise, pour le porter à ses lèvres sans lâcher son interlocutrice des yeux. Il hocha légèrement la tête avant d'allumer son petit cigare à l'aide d'une allumette qu'il venait de frotter contre ce même mur. Summer reprit sa respiration avant de poursuivre tandis que James reporta son regard avenant sur elle, évacuant la première bouffée de sa drogue sur le coté opposé à la demoiselle.

- Tout ça pour dire que j'aimerai rendre visite à ma famille chez les altruistes.

C'était donc juste cela qui la tourmentait tant ! James n'avait jamais compris le réel intérêt d'interdire aux jeunes venant d'intégrer une nouvelle faction d'aller revoir leur famille; enfin tout du moins après leur acclimatation dans leur nouvelle faction cela va sans dire. Même si lui-même n'avait eu aucune envie de retourner les voir, il avait définitivement tiré un trait sur sa vie d'avant; il savait que peu de gens étaient comme lui et que l'on obtenait pas le meilleur des gens en les contraignant à faire ce dont ils n'ont pas envie. Il en était la preuve vivante. Le fraternel tira une seconde latte de son cigarillo, laissa la fumer s'évader par ses narines avant de rétorquer d'une voix posée :

- Tes parents sont ils venu te voir lors des visites annuelles depuis que tu nous as rejoint ?

La réponse à cette question était des plus importantes pour décider de la suite des événements. James n'allait pas prendre le risque de la conduire dans sa famille s'ils n'avaient pas envie de la voir; même si les altruistes sont en règle général des gens plutôt aimant avec leurs familles. Certains sont tout bonnement vendus au gouvernement, et pourraient aller rapporter l'information au dessus, ce qui entrainerait de nombreux problèmes... Et pas seulement pour James. Avec les manigances de Jeanine, tout était bon pour faire du mal aux autres; surtout aux altruistes; et écraser ses éventuels rivaux. Une fois sa première réponse obtenue, le porte parole hocha la tête et rétorqua à nouveau :

- Que pensent réellement ta famille de la règle "la faction avant les liens du sang" ? Je veux dire pour eux, qu'est-ce qui est le plus sacré : leur faction ou leur famille ?

   




©Codage by Mr. Chaotik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudlardthewar.com/

Invité

I am
Invité



Jeu 27 Aoû - 11:43

"J'aimerai sortir"





- Tes parents sont ils venu te voir lors des visites annuelles depuis que tu nous as rejoint ? Que pensent réellement ta famille de la règle "la faction avant les liens du sang" ? Je veux dire pour eux, qu'est-ce qui est le plus sacré : leur faction ou leur famille ?

je réfléchi à la question. La première partie était facile, oui ils étaient venue la voir à chaque fois qu'ils en avait eu l'occasion. Par contre la deuxième partie était plus complexe. Je n'ai jamais vraiment sus se qu'ils pensaient de ça.

J'essayais de me rappeler des paroles que mes parents auraient pu avoir pour savoir se qu'ils pensaient. Je me souviens alors que ma mère m'avait dit que même si je changeais de faction, je resterais sa fille. J'avais cru qu'elle n'était pas sérieuse mais en y réfléchissant, c'était peut-être un signe que quoi qu'il arrive, elle pourrait aller voir sa famille, qu'elle ne s'y opposerait pas.

- Mes parents sont venus me voir à chaque visite annuelle. Et je pense qu'ils font passer leur famille avant leur faction.

Je me rendis alors compte de se que je venais de lui dire. Mes parents pourrait avoir des ennuies à cause de mes paroles. Si jamais ils leurs arrivaient quelques chose, je ne me le pardonnerai pas. Ma famille comptait tellement à mes yeux.

- S'il te plait, ne répète pas se que je viens de te dire. Je n'est pas envie que mes parents ai des ennuies parce que j'ai dit qu'il faisait passez leur famille avant leur faction.




Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 514
Points : 535
Date d'inscription : 15/08/2015
Age IRL : 29
Localisation : avec ma famille


Carte d'identité
Mon âge: 41 ans
Ma faction d'origine: Erudits
Mes relations:

Sam 29 Aoû - 1:56






J'aimerai sortir...

Feat. Summer J. Styles







Son cigarillo coincé entre les lèvres, posé contre le mur, une jambe repliée tandis que son regard fixait la jeune femme, il attendait sa rétorquation. Summer prenait son temps pour répondre, ne s'attendant visiblement pas à ce genre de questions. Peut-être était-elle aussi prise par l'émotion d'éventuelles retrouvailles dans son ancien quartier ? Où peut-être était-ce la hantise de ne pas donner la réponse adéquate lui permettant d'accéder à ce graal ? La jeune fraternelle finit par répondre :

- Mes parents sont venus me voir à chaque visite annuelle.

Son ton était plutôt assuré, ce qui rassura James sur la véracité de ses propos, il hocha la tête et rétorqua à nouveau :

- Que pensent réellement ta famille de la règle "la faction avant les liens du sang" ? Je veux dire pour eux, qu'est-ce qui est le plus sacré : leur faction ou leur famille ?

S'ils étaient venu la voir depuis toutes ces années, c'est qu'il n'avait pas mal prit son départ; du moins pas comme une offense, comme beaucoup de parents d'autres factions le prennent. Ses prochaines réponses allaient très certainement ne pas être aussi assurée. Quel enfant sait réellement ce qui se trame dans la tête de ses parents, surtout chez les altruistes ? Peut-être n'allait-elle même pas réponse à ces interrogations d'ailleurs ? Summer réfléchit plus longuement cette fois-ci, semblant plongée dans ses pensées puis elle répondit sur le même ton :
   
- Je pense qu'ils font passer leur famille avant leur faction.

Otant son cigarillo pour souffler une bonne bouffée de fumée, James afficha un sourire sincère. Summer avait donc des parents bien plus intelligents et raisonnés que la majorité des adultes qui peuplent leur cité. Les paroles de la jeune femme n'étant pas nécessairement parole d'évangile, le porte parole devrait tout de même prendre quelques précautions pour assurer leurs sécurité. Soudainement, la jeune femme s'exclama inquiète :

- S'il te plait, ne répète pas ce que je viens de te dire. Je n'ai pas envie que mes parents aient des ennuis parce que j'ai dis qu'ils font passer leur famille avant leur faction.

Etait-ce la panique d'enfreindre les règles ? Un certain manque de confiance vers son "leader" ? Voir un mélange des deux combinés. Toutefois James le prit un peu pour lui et perdit son sourire, il tira une nouvelle taffe de son cigare portant son regard un peu plus loin sur le merveilleux paysage qui s'offrait à eux. Après un bref moment de réflexion, il se redressa écrasant son mégot dans la paume de sa main avant de l'enfouir dans sa poche puis répliqua envers Summer :

- Je n'arrive pas réellement à te comprendre par moment. Tu viens me voir pour me demander de sortir, de t'aider à aller chez les altruistes parce que tu as peur d'enfreindre les règles seule, je présume... Je pense avoir raison jusque là. Tu ne me fais pas réellement confiance... mais tu ne fais pas assez confiance à qui que ce soit ici, sans doute, pour être venu me voir moi, et pas à un de tes ami ? Est-ce parce que je suis votre porte-parole que tu es venu me voir ? Parce que tu m'estimes plus capable que les autres de mener à bien cette mission ? Il marqua une pause reprenant son souffle tout en jetant un regard aux alentours puis figea son regard ébène dans celui de la jeune femme. Si tu veux que je t'aide, il va falloir me faire confiance... une confiance aveugle même. Sinon c'est là que tu risques de mettre ta famille en danger. Tu comprends ? Je ne peux pas prendre de tels risques si tu n'es pas rassurée toi même. Les audacieux ne sont pas aussi idiots que beaucoup d'entre vous le pensent. Ils savent reconnaître la peur, ils savent la lire sur les visages... et si tu as peur, si tu doutes, ils le sauront.

Il lui parlait des audacieux, tout bonnement parce qu'avant d'arriver au quartier des altruistes, il fallait passer la barrière de l'enceinte qu'ils gardaient avec ardeurs; en particulier depuis quelques temps sans qu'ils en connaissent les raisons. Une fois passée cette muraille, le reste n'était pas une formalité mais se révélait plus aisé. Enfin à certaines conditions, il fallait qu'ils ne se fassent pas trop repérer par certains altruistes; en particulier les membres du gouvernement et leurs espions; mais ce n'était pas eux les plus à craindre, les sincères et les érudits n'étaient pas aisés à duper. Il fallait tout bonnement rester naturels dans ce genre de situation, surtout ne pas chercher à trop se dissimuler, sans non plus paraître au grand jour sans raisons valables. Ils devraient emprunter le convoi de ravitaillement alimentaire s'ils voulaient aller les voir en toute sécurité; c'était la première idée qui avait surgit dans l'esprit de James. Etait-ce la bonne ? Une fois que la jeune fille avait répliqué à sa longue rétorquation, James lui fit un petit clin d'œil et rétorqua :

- Ne t'en fais donc pas pour tes parents, je ne divulguerai pas un traître mot de ce que tu viens de me confier. D'ailleurs, cette discussion n'a jamais eu lieu, n'est-ce pas ?

Le porte parole attendit son acquiescement, alla rejoindre le verger en sa compagnie, posa délicatement sa main sur le tronc du pommier et le caressa rétorquant :

- Nous prendrons le prochain convoi de ravitaillement ensemble. Je te communiquerai la date et l'heure dès que possible. J'ai deux trois petites choses à vérifier auparavant. Mieux vaut ne pas avoir de mauvaises surprises.
Il lui sourit détournant son regard vers elle. Cela fait un certain temps que nous n'avons pas amené les surplus de consommation aux altruistes, je crois que le prochain convoi ne devrait pas tarder à prendre le départ.

James venait de lui divulguer son plan en toute sérénité, et sans les trahir aux ouïes des autres. Après tout, quoi de plus normal qu'un leader qui demande à l'une de ses protégées de se joindre à lui pour un travail programmé ? Sans oublier que Summer étant l'assistante de Johanna, cela ne choquerait personne de la voir en compagnie de l'autre porte-parole de la faction; cela leur arrivait très régulièrement de passer la frontière ensemble pour divers raisons : en particulier pour des questions politiques.

   




©Codage by Mr. Chaotik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudlardthewar.com/


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

J'aimerai sortir - Pv James Fertson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Outside the City :: Quartier des Fraternels-