AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tatia & Helena + L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

I am
Invité



Dim 25 Mai - 17:26

Helena O'pry & Tatia Lansbridge
« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle.  »


Elle avait fait son choix, comme ses frères avant elle. Le choix de quitter sa faction, de quitter tout ce qu'elle avait connu jusqu'ici. Elle avait cru que ça allait probablement l'aider à comprendre le choix de Caleb - Calum, disait-il maintenant - mais ça n'avait pas été le cas. Peut-être parce que le fossé qu'il y avait entre elle et son autre frère, lui aussi devenu Sincère, était trop grand. Peut-être parce qu'elle avait peur d'avoir perdu Calum à jamais. Il fallait être honnête, autant avec les autres qu'avec soi-même, et Helena pouvait admettre qu'il y avait de la peur dans son comportement... Elle soupira longuement, le front posé sur une table tandis qu'à côté, les conversations prenaient des allures de débats. Elle avait besoin de prendre l'air, de pouvoir réfléchir calmement. Le self était loin d'être un endroit propice aux réflexions. Il y avait trop de bruits, trop de conversations... Parfois, elle l'avouait ; le calme de son ancienne faction pouvait lui manquer. Quelques fois seulement. Le reste du temps, elle était plus que satisfaite de son choix. Elle avait trouvé facilement sa place au sein des Sincères. C'était devenu sa nouvelle maison, sa nouvelle famille, bien plus chaleureuse et aimante que celle dans laquelle elle avait grandit...

Elle se leva, jetant un coup d’œil rapide à son frère. Celui qui était devenu un inconnu. Elle ne lui avait pas réellement parlé depuis son transfert chez les Sincères. Et elle ne comptait pas le faire. Ils n'avaient rien à se dire. L'honnêteté, c'était aussi de ne pas se forcer à faire quelque chose, juste pour la forme. Ici, elle avait le droit de ne pas saluer quelqu'un si elle n'en avait pas envie. La politesse était considérée comme de l'hypocrisie. L'hypocrisie était quelque chose de condamnable. Elle contourna plusieurs tables, tranquillement, réajustant sa tunique blanche qui tombait légèrement sur un pantalon noir, tout simple. Puis elle sortit. Les rues du quartier des Sincères n'étaient jamais calmes ; partout, il y avait des débats, des conversations animées, des rires. Helena appréciait ça. La plupart des gens trouvaient que les Audacieux étaient un modèle de liberté ; elle en venait souvent à penser que les Sincères l'étaient également. L'absence de mensonge, de manipulation et de cachoteries rendait la vie indéniablement agréable et simple. Helena aimait cet endroit, de tout son cœur. Certes, les gens ici manquaient parfois de tact... Mais mieux valait ça que de voir des gens faire semblant de ne rien remarquer. Un frisson lui parcourut l'échine en repensant à ça ; aux regards des Érudits glissant sur ses bleus visibles avant de se détourner... Elle baissa la tête.

Sans même y songer, elle quitta le quartier comme elle le faisait souvent depuis qu'elle en avait le droit. Elle marcha un moment avant que son regard ne se bute sur un immense bâtiment qui lui tira un sourire. Elle avait entendu dire qu'au sommet de ce bâtiment se trouvait une longue tyrolienne utilisée par les Audacieux. Ils avaient beaucoup de courage, c'était peut-être même une certaine bêtise au fond, mais la curiosité poussa Helena à pénétrer dans le bâtiment. Ses doigts glissèrent le long des murs, tandis qu'elle profitait du calme de cet endroit. Peut-être pourrait-elle aller jusqu'en haut, pour voir si la tyrolienne était un mythe ou non ? Elle se dirigea presque naturellement vers les escaliers, son cœur battant néanmoins un peu plus vite que d'habitude. Elle savait très bien qu'elle n'aurait ni l'audace, ni le courage de prendre la tyrolienne. Elle avait juste envie de voir... Mais un bruit la fit se stopper, et elle se surprit à sursauter assez violemment. Elle se retourna vivement, et son regard se posa sur une jeune femme qui devait avoir son âge. Helena se permit un sourire, un peu timide.

« Je me croyais seule. » lâcha-t-elle gentiment en guise de salutations, tout en fronçant légèrement les sourcils face à l'Audacieuse qu'elle avait sous les yeux « On se connait, n'est-ce pas ? Ton visage m'est familier... » Elle laissa passer quelques secondes, avant de s'exclamer ; « Ah mais oui ! Tu es native des Érudits, on se croisait souvent... Le changement de faction n'est pas trop brutal ? Il parait que vous êtes sacrément barges, vous, les Audacieux et j'imagine que votre initiation n'est pas particulièrement tendre... » Helena n'avait pas vraiment peur d'engager la conversation avec qui que ce soit. Mais elle gardait une distance physique plus que raisonnable entre elle et l'Audacieuse. Presque inconsciemment.


mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Dim 25 Mai - 20:54
Aujourd'hui, j'ai envie d'un peu de solitude, Je me dirige les mains dans les poches vers le centre ville. Même s'il est libre pour tous, on y trouve rarement foule. Je m'arrête près de la place central et mon regard ce porte vers le Hancock center, un grand bâtiment au sommet du quel on trouve la tyrolienne. Ah Ah, seuls les Audacieux ose la descendre, les autre faction on trop peur. J'observe la façade du bâtiment, facilement escaladable, je l'ai même déjà fait. Je m'approche de la paroi et commence à me hisser sur les nombreuse poutrelle que l'on voie.

Après quelques minutes d'escalade, j'arrive au sommet et reprend un peu mon souffle avant de contourner le bâtiment, j'aperçoit une silhouette.

Je me croyais seule. On se connait, n'est-ce pas ? Ton visage m'est familier...  Ah mais oui ! Tu es native des Érudits, on se croisait souvent... Le changement de faction n'est pas trop brutal ? Il parait que vous êtes sacrément barges, vous, les Audacieux et j'imagine que votre initiation n'est pas particulièrement tendre..

J'hausse la tête et observe l'Erudite qui se tient en face de moi, elle ne doit pas être beaucoup plus âgée que moi. Je lui souris doucement, son visage m'est aussi familier mais je n'arrive pas à mettre un nom dessus. Mais aujourd'hui, elle ne porte pas la tenue bleu des Erudit, mais celle blanche et noir des Sincère. Je lui souris puis lui dit, d'un ton détaché.

Je suis bel est bien originaire des Erudite, je m'appelle Tatia. J'espère que tu m'excusera mais je n'arrive plus à mettre un nom sur ton visage. J'esquisse un sourire L'entrainement des Audacieux n'est pas si terrible que ca ... Je trouve celui des Sincère pire, je ne pourrais jamais dévoilée tout mes secret à toute une faction.

j'espère qu'elle ne prendra pas ma remarque trop mal, je ne critique pas sa faction, je donne juste mon point de vue vis à vis de l'initiation de cette dernière. Je ferme mon sweat car le vent souffle assez fort. Mon regard se pose sur la tyrolienne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mar 27 Mai - 22:17

Helena O'pry & Tatia Lansbridge
« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle.  »


Helena rendit son sourire à l’Audacieuse qui se tenait devant elle. C’était assez « drôle » comme situation, finalement ; elles avaient probablement passé toute leur vie à se croiser dans le quartier des Erudits. Et aujourd’hui, elles se comportaient exactement comme deux inconnues venant de faction distincte. C’était le cas, au fond. Mais c’était une drôle de pensée néanmoins. L’Audacieuse se présenta, livrant son prénom, avant d’admettre que le nom de la Sincère lui échappait. Cette remarque fut accueillie avec un rire discret de la part d’Helena qui s’approcha d’un pas pour lui tendre une main très légèrement tremblante. « Helena Rukia O’pry. Je t’en prie, nous n’avons fait que nous croiser de temps à autre. Je ne suis même pas sûre que nous nous soyons déjà adressé la parole par le passé. » Elle serra juste brièvement la main de l’Audacieuse, tout en ajoutant ; « Et même si ça avait été le cas, nous avons probablement changées. Nous ne sommes plus Erudites, mais Sincère et Audacieuse, tu aurais pu être ma meilleure amie, les choses auraient changées pareillement et nous aurions eu à nous présenter l’une à l’autre.. »

Depuis l’année passée, Helena avait un réel problème avec les contacts physiques, aussi futiles fussent-ils et sans vraiment s’en rendre compte, elle frotta contre son pantalon la main qui lui avait servie à toucher Tatia. Elle se contenta d’arquer un sourcil curieux à la remarque de Tatia sur l’initiation des Sincères, et se surprit à rire légèrement. « S’il n’y a plus de secrets, il n’y a plus de raisons de mentir. Je ne pense pas que ce soit un mal. En vérité, j’en suis convaincue. Ça libère de n’avoir plus rien à cacher. » La Sincère longea du regard le visage de l’Audacieuse, avant de se détourner pour aller toucher du bout des doigts la tyrolienne. « Tu as déjà utilisé ce truc ? » demanda-t-elle, les yeux longeant la ligne qui s’étendait à perte de vue. « A quoi ça peut bien vous servir de mettre chaque jour votre vie en danger ? » Ce n’était pas une critique, simplement une interrogation. Pourquoi faire ce genre de choses ? L’adrénaline ? « J’imagine que tu as choisi sans la moindre seconde d’hésitation le couteau, pendant le test d’aptitude. »

De nouveau, Helena porta le regard sur Tatia. C’était certainement déplacé de parler de suite de leur test d’aptitude, mais il fallait bien trouver un sujet de conversation. Et celui-ci avait été le seul qui avait traversé l’esprit de la Sincère. Vu qu’elles avaient le même âge, qu’elles étaient toutes deux des transferts et qu'elles appartenaient maintenant à une autre Faction que celles dont elles étaient natives, ça semblait être un sujet qui pouvait les rapprocher… Ou peut-être pas.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mer 28 Mai - 21:42
Helena Rukia O’pry. Je t’en prie, nous n’avons fait que nous croiser de temps à autre. Je ne suis même pas sûre que nous nous soyons déjà adressé la parole par le passé. Helena et moi nous serons sa mains rapidement Et même si ça avait été le cas, nous avons probablement changées. Nous ne sommes plus Erudites, mais Sincère et Audacieuse, tu aurais pu être ma meilleure amie, les choses auraient changées pareillement et nous aurions eu à nous présenter l’une à l’autre..

J'hoche légèrement la tête, Helena à raison, nous ne sommes plus de la même faction. Et quel qu'était le lien que nous avions avant, il est a refaire. La jeune sincère rit légèrement à propos de ma remarque sur l'initiation des sincère. Il est vrai que je la comprend peu mais bon, je ne cherche pas a en savoir plus que ce que je sais.

S’il n’y a plus de secrets, il n’y a plus de raisons de mentir. Je ne pense pas que ce soit un mal. En vérité, j’en suis convaincue. Ça libère de n’avoir plus rien à cacher.

J'hoche la tête devant l'explication d'Helena, dans un sens, c'est pas complétement bizarre. J'hausse les épaules, malgré cela, je ne sais pas pourquoi avoir des mensonges est si grave que cela. J'observe la sincère se retourner et effleurée la tyrolienne du bout des doigts

Tu as déjà utilisé ce truc ? A quoi ça peut bien vous servir de mettre chaque jour votre vie en danger ? J’imagine que tu as choisi sans la moindre seconde d’hésitation le couteau, pendant le test d’aptitude

Je me raidi légèrement et attend quelques secondes avant de répondre, je porte mon regard sur la tyrolienne et j'esquisse un sourire. Je m'approche d'Helena et m'appuie sur le bord de la tyrolienne, mes cheveux emporter par le vent qui souffle en haut du Hancock Center. D'une voix calme et emportée par le vent, je répond :

Je comprend un peu mieux l'initiation des Sincère mais, de mon point de vue, mentir n'est pas dramatique non plus ... Après c'est comme je voie les chose, chacun à sa façon de les voir.

Je me mord les lèvres, je me met à parlée comme une Erudite.

Pour répondre à ta première question, oui, j'ai déjà utiliser la tyrolienne, même plusieurs fois. Nous ne mettons pas vraiment notre vie en danger tout les jours, enfin, à moins que tu ne prenne le fait de monter et de descendre d'un train en marche est si dangereux que ca ...

Je rigole légèrement et me hisse sur le bord de l'immeuble me tenant tout de même au fil de la tyrolienne, je ferme les yeux et laisse le vent caresser mon corps.

Pour répondre à ta première question, non, je n'ai pas eu à prendre le couteau lors du choix. J'Hésite quelques secondes. Le résultat de mon test à donné Erudite, mais je ne me sentait pas à ma place chez les Erudits.

Et un mensonge ! Je me mord la lèvres à nouveau puis hausse les épaules, je n'ai aucune scrupule à mentir, moi. Après quelques secondes, je descend du rebord de l'immeuble et regarde la tyrolienne, il faut être au minimum deux pour l'utilisé, enfin, c'est ce qu'on ma dit quand on ma fait essayer. Je secoue légèrement la tête et porte mon attention sur Helena, alors elle n'a aucun secret ? je ne pourrais pas vivre comme ca, je me baladerais toute nus, sa aurais le même effet.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Jeu 29 Mai - 15:03

Helena O'pry & Tatia Lansbridge
« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle.  »


Il suffisait d’un coup d’œil pour se rendre compte que la question de la Sincère avait mis l’Audacieuse mal à l’aise. Le corps s’était raidi. Aurait-elle quelque chose à cacher en rapport avec le test d’aptitude ? Les Sincères ne faisaient que de se dire joyeusement le moindre de leur secret sous l’effet du sérum de vérité… Ils apprenaient aussi à décrypter le langage corporel. C’était assez facile de voir lorsqu’une personne mentait. Tout dépendait des personnes, bien entendu… Mais dans l’ensemble, Helena avait réussi la plupart des tests qu’on lui avait fait passer. Peut-être parce qu’elle avait eu l’habitude d’observer son père en train de mentir pour se couvrir pendant trop longtemps... L’Audacieuse s’approcha de la tyrolienne, pour s’y appuyer. Et l’espace de quelques secondes, Helena se demanda ce que ça faisait que de descendre avec ça. Est-ce qu’on avait l’impression de voler ? L’impression d’être léger ? Un bref sourire éclaira ses traits, avant qu’elle ne reporte son attention sur la demoiselle qui avait reprit la parole. « […]des Sincères mais, de mon point de vue, mentir n'est pas dramatique non plus ... Après c'est comme je vois les choses, chacun à sa façon de les voir. » Helena fronça doucement les sourcils « Mentir ne sert qu’à repousser un problème auquel on se retrouvera confronté, de toute façon. C’est dramatique. » lâcha-t-elle un peu brutalement, en insistant bien sur le "c'est" pour montrer son point de vue sur le mensonge de manière on-ne-peut-plus-claire. Il n’y avait presque plus la moindre trace de l’Érudite qu’elle avait été. Ce qui, néanmoins, n’était pas le cas de l’Audacieuse qui avait encore des réflexes d’Érudits. C’était intéressant à observer…

Tatia lui confia qu’elle avait déjà utilisé la tyrolienne. Et plusieurs fois. Et Helena resta tout simplement hébétée quelques secondes, avant de sourire à la remarque de l’Audacieuse… Est-ce que le fait de monter et de descendre d’un train en marche pouvait être considéré comme dangereux ? « Je pense que vous êtes de grands malades mentaux, sans vouloir t’offenser. » Les Sincères n’étaient pas réputés par leur tact, mais le grand sourire d’Helena sous-entendait qu’elle était amusée. Elle n’avait pas nécessairement envie de critiquer le mode de vie des Audacieux, elle disait simplement ce qu’elle pensait. C’était exactement ce que sa nouvelle faction lui avait appris à faire. Et elle ne pouvait pas aller contre sa nature profonde. Helena poussa un petit cri de surprise en voyant l’Audacieuse se hisser sur le bord du toit avant de se plaquer une main sur la bouche. Tatia, elle, semblait être parfaitement à sa place à en croire ses yeux fermés pendant que le vent venait la caresser. « Pour répondre à ta première question, non, je n'ai pas eu à prendre le couteau lors du choix. » Helena ôta sa main de sa bouche pour regarder l’Audacieuse. Et nota l’hésitation dont elle fit preuve, avant de dire ; « Le résultat de mon test à donné Érudite, mais je ne me sentais pas à ma place chez les Érudits. » Tatia se mordit la lèvre. Et Helena tiqua.

« Tu penses que c’est si simple de mentir à une Sincère ? » demanda-t-elle « Je me fiche de savoir exactement ce qu’a donné ton test d’aptitude. En revanche, je n’apprécie pas que l’on me mente, ce que tu fais visiblement très mal. » Helena soupira et ferma les yeux quelques secondes avant de les rouvrir. « Tu vois, c’est exactement pour cette raison que je hais le mensonge ; il fait voler en éclat la moindre petite parcelle de confiance que l’on peut placer chez les autres. Et on se retrouve à ne plus savoir vers qui on peut se tourner. » Elle se recula légèrement, pour mettre une certaine distance entre elle et le vide. Et entre elle et Tatia. Le mensonge arrivait à gâcher le meilleur des moments, car oui, jusque là, Helena passait un bon moment. Elle tâtonna sur sa veste, jusqu’à en sortir un paquet de fines cigarettes et en porta une à ses lèvres avant de l’allumer. « J’aurais préféré que tu me dises que tu ne voulais pas parler du test d’aptitude. Ça aurait été ton droit le plus strict, et je n’aurais pas insisté. Maintenant, en revanche, j’aimerais te poser une question. Qu’est-ce que tu caches qui vaille la peine de mentir à quelqu'un ? » Helena doutait sincèrement que l’Audacieuse lui répondrait. Mais c’était plus fort qu’elle ; elle devait le lui demander…




mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Ven 30 Mai - 20:40
Mentir ne sert qu’à repousser un problème auquel on se retrouvera confronté, de toute façon. C’est dramatique.

J'hausse légèrement les épaules, nous avons définitivement une manière de pensée bien différente. C'est ce que j'aime, pouvoir discuter de quelques chose mais avec une personne ayant un point de vue différent du notre. Je trouve cela enrichissant.

Je pense que vous êtes de grands malades mentaux, sans vouloir t’offenser.

Mon regard se braque quelques secondes mais le large sourire d'Helena me fait me détendre et je lâche un léger rire. Ca fait du bien de pouvoir rire comme ca, se détendre, et puis, pas forcement avec les gens qu'on connais mais avec d'autre personnes, d'ancienne connaissance ou même des personnes inconnue.

Tu penses que c’est si simple de mentir à une Sincère ?  Je me fiche de savoir exactement ce qu’a donné ton test d’aptitude. En revanche, je n’apprécie pas que l’on me mente, ce que tu fais visiblement très mal. Tu vois, c’est exactement pour cette raison que je hais le mensonge ; il fait voler en éclat la moindre petite parcelle de confiance que l’on peut placer chez les autres. Et on se retrouve à ne plus savoir vers qui on peut se tourner.

Ses paroles on l'effet d'une bombe sur moi ... je ne pensais pas que ce petit mensonge pouvais faire volé en éclat se début de relation entre Helena et moi. La sincère se recule de quelques pas. Veut-elle s'éloignée du bord, ou de moi ? Helena sort un paquet de cigarette de son blouson et en porte une à sa bouche avant de l'allumée. Je retient une grimace de dégout, je ne supporte pas l'odeur de la cigarette.

J’aurais préféré que tu me dises que tu ne voulais pas parler du test d’aptitude. Ça aurait été ton droit le plus strict, et je n’aurais pas insisté. Maintenant, en revanche, j’aimerais te poser une question. Qu’est-ce que tu caches qui vaille la peine de mentir à quelqu'un ?

Je baisse les yeux quelques secondes, comme lorsque ma mère me grondait, le soir à table quand mon prof' lui disait que je n'écoutait pas ou les connerie dans se genre. Puis, je relève la tête et observe Helena, elle parait vraiment peinée de mon mensonge. Je frotte mes mains moite contre mon jeans en réfléchissant quelques secondes.

Je suis désolée Helena, je n'aurais pas du te mentir. Mais je n'ai vraiment pas envie de parler de mon test d'Aptitude ... Je suis vraiment désolée, accepte tu de me pardonnée ?

J'esquisse un léger sourire et tourne la tête vers le mince fil qui traverse le ciel, j'effleure la base de la tyrolienne du bout des doigts, son contact est froid et dure. En été, il doit surement être brulant. Je secoue légèrement la tête et enfouie mes mains dans mon sweat avant de me tourner vers Helena qui est toujours entrain de fumée.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 27
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 16:08


ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ.

RP ABANDONNÉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Tatia & Helena + L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Helena Ramus [Serdy]
» Helena G'il Sayan [Validée]
» Cours Helena ! Cours !
» " Dortoir n°1 : Mary, Kenza, Helena... "
» L'été promet d'être chaud! #Helena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps Abandonnés-