AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un rendez-vous au clair de lune... [PV : Angelo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

I am
Invité



Mar 19 Aoû - 21:30
J'avais retrouvé Ange depuis ce matin à peine. Je lui avais donné rendez-vous ce soir a 23h devant la ruche. Il est temps que j'y aille. Il est déjà 22h30. Finalement quinze minutes plus tard je me retrouve dans le train qui a chaque seconde me rapproche du centre de Chicago. D'Angelo. Finalement d'un bond et d'une roulade j’atterris sur l'herbe avant de courir vers la ruche. J'ai peur d'être en retard mais un coup d’œil à ma montre me démontre que non. J'ai encore cinq minutes.

Finalement je m'adosse au mur de la ruche lorsque je vois Angelo arrivé. Je lui souris timidement et finalement me jette dans ses bras. Ce n'est pas mon genre d'être timide avec lui. Mais des années de séparation ça ne laisse pas indemne que voulez-vous. Finalement je me dressais sur la pointe des pieds et lui chuchotais à l'oreille :

- Je t'aime...

Ce qui était totalement vrai. Et après ces quelques années j'avais besoin et envie de le dire. J'enfouis mon visage dans son cou avec un sourire. Je l'aimais tellement...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mar 19 Aoû - 21:56
22h15. Angelo s'approcha de sont armoire et l'ouvrit. Il chercha au fond de la dernière étagère et en tira une tenue entièrement noire. Sont ancienne tenue d'Audacieux. Il fit glisser ses mains dessus et déplia le t-shirt. Il était entièrement noir et possédait un col en V. Il hotta le t-shirt qu'il portait et le laissa tomber sur le sol. Il enfila le t-shirt noir qui lui allait toujours. Il déplia le pantalon l'observa, il était noir, lui aussi, mais avait commencer à déteindre avec le temps. Angelo haussa les épaule et l'enfila. Il sortit également sont ancienne veste du placard et pris ses chaussures. Il les enfila rapidement et sortit de sa chambre à 22h23 précise.

L'ancien Audacieux franchi la porte de service qui était en tout temps ouverte à 22h34 et s'aventura sur la route qui conduisait au centre ville. Il marcha à un rythme assez rapide, il n'était pas en retard, mais il ne fallait pas qu'il traine de trop. Après une bonne vingtaine de minutes de marche, sa montre affichait 22h58 tandis qu'il arrivait non loin de la ruche. Il distinguait déjà Jessica, adosser au mur. Lorsque cette dernière l'aperçut, elle se leva et se jeta dans ses bras. Le Fraternel l'entoura de ses bras.

Je t'aime...

Jessica enfouie sont visage dans le cou d'Angelo tandis que ce dernier lui répondait :

Moi aussi je t'aime ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mar 19 Aoû - 23:56
Je souris. Ça faisait longtemps que j'attendais ces petits mots sans jamais les entendre. De toute façon je n'aurais pas voulu les entendre dans une autre bouche que la sienne. Normal, c'est l'homme que j'aime après tout. Je me blottis contre lui. Soudain je sentis un tissu familier sous mes doigts. Et pour cause je portais le même tout les jours ainsi que tout ceux de la faction. Je me reculais légèrement et l'observais dans le clair de lune. Je ne m'étais pas trompée. Il avait bien ressortit l'uniforme des audacieux du placard. Et il le portait. Je souris et déclara :

- Super sexy dans l'uniforme des audacieux.

Oh mon dieu. Je ne venais pas de dire ça quand même ? Si. Je l'avais dis. Donnez moi un arbre une corde et un tabouret. Mais quelle imbécile ! Purée on dit pas ça a la personne qu'on aime et qu'on a pas vu depuis 3 ans ! Je rougis fortement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mer 20 Aoû - 0:42
Jessica se blottie contre Angelo. Puis, après quelques secondes, s'éloigna de lui et l'observa de haut en bas, il esquissa un sourire, il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas porté cette tenu noir.

Super sexy dans l'uniforme des audacieux.

Angelo sourit tandis que Jessica devenait rouge pivoine. Il la pris dans ses bras et huma son parfum si délicat. La seule raison pour laquelle il avait conserver cet uniforme, c'était pour se remémorer tout ces moment, passer au côtés de Jessica. Mais ces derniers temps, il ne le sortait plus, cela lui faisant trop de mal. Il dépose un baiser sur le front de Jessica puis lui dit :

Il me fait pensé à toi à chaque fois que je le voit ...

Lui, savait comment se remémorer ses souvenirs. Mais elle, avait-elle un objet de la sorte ? Angelo en doutait. Il ferma les yeux quelques secondes puis il pensa à un objet. C'est sa grand mère qui lui avait offert, pour son douzième anniversaire. Et il y tenait énormément. Il s'écarta de Jessica et glissa les mains dans son cou, à la rechercher du fermoir de sa chaine. Il retira doucement sa chaine. Il la portait toujours sur lui, depuis que sa grand mère lui avait offerte. Il pris les mains de Jessica dans les sienne et y fit glisser sa chaine, il sourit, puis lui dit :

Comme ca, tu pensera à moi en la voyant.

Jessica savait à quel point il tenait à cette chaine, il lui avait mainte fois répété lorsqu'ils était encore des enfants, chez les Audacieux. Angelo savait que Jessica saurait prendre soin de sa chaine, et il n'y avait qu'à elle qu'il aurait pu la confier. Il sourit à Jessica.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Jeu 4 Sep - 20:09
J'arrondis les yeux lorsque il me déposa le collier de sa grand-mère dans la main. Je savais à quel point il était important pour lui, à quel point il y tenait... Il n'y avait qu'a voir lorsque ils avaient une dizaine d'années...

Flash-Back

J'observais depuis quelques minutes le collier d'Angelo. Sa grand-mère lui avait offert hier et visiblement il y tenait déjà comme à la prunelle de ses yeux. Pour une fois nous étions tout les deux sans son frère qui été puni pour avoir fait une bêtise. Finalement je demandais :

- Dis Ange... Je peux l'essayer ?

Comme il n'avait pas répondu au bout de cinq secondes je dis :

- Laisse tomber. On va jouer ?

Fin du Flash-Back

Finalement je déclarais les larmes aux yeux :

- Je... Ange... Je ne peux pas accepter... Je sais combien tu y tiens... Tu fais une grosse erreur... Je préfère le voir sur toi. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Jeu 4 Sep - 21:32

Angelo ferma quelques secondes les yeux quand il vit que Jessica avait elle même les larmes au yeux, les yeux brillant. Il se souvint soudain du jour suivant celui ou sa grand mère lui avait offert cette chaine, il n'avait laisser les gens que la regarder et la regarder seulement. Angelo se remémora les quelques souvenirs qu'il avait de sa grand mère. En effet, il en avait peu, elle était morte l'année de ses onze ans.

Il se souvint de la dernière fois qu'il l'avait vu, elle était coucher dans un lit d'hôpital, la respiration faible. Ils se trouvaient à l'hôpital et une Erudite se tenait également dans la pièce. Cette dernière avait annoncer à Angelo que sa grand mère risquait de bientôt les quitter. Les parents du jeune garçon qu'il était avaient accepté de le laisser seuls quelques minutes avec sa grand mère, en effet, elle et son petit fils était extrêmement proche. Au bout d'un moment, L'Erudite avant quitter la pièce, laissant Angelo et sa grand mère seuls à seuls. Il y avait eu un grand silence de quelques minutes, Angelo n'osait rien dire. Puis sa grand mère brisa le silence, lui disant d'une voix extrêmement douce qu'il fallait qu'Angelo laisse son esprit le guider, toujours, qu'il fallait qu'il reste humble face aux situation, qu'il fallait qu'il reste lui même dans toute les situation possibles. Angelo avait eu les larmes au yeux et avait eu la gorge serrée par les larmes, il ne voulait pas perdre celle qui l'avait pratiquement élevée avec ses parents. Il avait pris la main de sa grand mère dans la sienne. Mais ce moment avait été rompus par une sonnerie, et trois Erudits avaient fait irruption dans la pièce, obligeant le jeune garçon qu'il était à sortir, les larmes au yeux. Il avait observer une dernière fois sa grand mère, couchée dans ce lit d'hôpital.

Angelo rouvrit les yeux, légèrement bouleverser en se remémorant cette journée. Il passa les bras autour de Jessica et l'approche près de lui :

e... Ange... Je ne peux pas accepter... Je sais combien tu y tiens... Tu fais une grosse erreur... Je préfère le voir sur toi. Vraiment.

Angelo posa son menton sur le crane de Jessica et garda le silence, la serrant contre lui quelques minutes, quelques longues minutes. Puis, au bout de ces longues minutes, il se sépara de Jessica et passa ses mains dans son cou. Il y attacha sa chaine et effleura la joue de Jessica en l'observant :

Elle te va à merveille, garde la, comme ca, je serais toujours avec toi, quoiqu'il arrive, tu me la rendra, un jour, le moment venu.

Puis il déposa un baiser sur la bouche de Jessica. Ils étaient la, en pleine nuit, sous la lune qui était ronde de toute sa splendeur [cette phrase veut pas dire grand chose] et rendait la nuit plus clair qu'à son habitude, permettant à un humain dit d'instiguer les formes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mar 9 Sep - 18:36

Je frémis sous ses doigts frais lorsque ceux-ci attachèrent la chaîne autour de mon cou. La valeur de ce cadeau ? Je la saisissais pleinement. Je savais très bien combien Ange tenait à sa grand-mère. Me donnait ce collier était un signe de confiance que j’appréciais. Je l'aimais et je savais que je ne laisserais rien lui arriver. Autant à lui qu'a ce collier.

Lorsque il posa ses lèvre sûr les miennes je fus saisis d'un violent frisson. Réponse : Oui je l'aimais toujours autant. Plus que n'importe qui. Plus que ma famille. Plus que mes amis. Plus que moi tout simplement. J'étais prête à tout pour lui. Et si un jour la mort devait venir l'emporter... Je me dresserais entre. J'avais vécu quelques années sans lui. Quelques années a faire semblant de sourire, à maintenir la façade mais à pleurer le soir venu. et ça je ne voulais plus jamais le vivre. Plus jamais. Je me blottis contre lui en souriant. Je ne le quitterais plus. Jamais. Je chuchotais dans le noir :

- Je t'aime Angelo Silvestrum. Pour toujours. Et à jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Sam 13 Sep - 14:27
Angelo ferma les yeux et enroula Jessica de ses bras lorsque cette dernière ce blottit contre lui. Il ferma les yeux et il entendit à peine la voix de sa douce lorsque cette dernière lui dit qu'elle l'aimait et ce, depuis toujours et jusqu'à l'éternité. Angelo ne dit rien et se contenta de la serrée dans ses bras, de s'imprégné de sa douce odeur, de celle des audacieux, du contact de sa peau contre la sienne. Ange en voulait plus la quitter mais il le savait au fond de lui, il y allait bien avoir un moment ou ils devraient tout deux partir, pour retourner chez eux, dormir quelques heures, voir moins, pour le lendemain, se levé, comme si de rien n'était et réussir à tenir une longue journée éveillés. Il déposa un baiser sur le front de Jessica avant de murmure :

« Moi aussi je t'aime, Jessica Watson. »

Angelo ne savait comment lui dire qu'ils devaient tout deux rentrés chez eux. Pas qu'il ne veulent la quitter, loin de la, mais c'était sa raison qui parlait plus que son cœur. Son cœur lui, lui disait de rester avec elle, de partir loin, loin de cette vie, loin des factions, loin de tout et de vivre enfin heureux. Il avait souvent rêvé de partir, de s'enfuir de cette vie ou les factions était la. Angelo ferma les yeux quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Sam 1 Nov - 18:07

Je souris à ses paroles, le visage toujours enfoui contre son torse. Angelo m'avait manqué. Pendant ces dernières années, je pleurais seule le soir dans mon lit, dérangeant mes camarades. Mais certains me comprenaient. D'autres voulaient juste dormir. Je me souviens qu'un matin je m'étais faite dénoncée. Les esprits s'étaient rapidement échauffés je vous laisse imaginer. Et au final et bien je n'avais même pas pris part à tout cela. Mes "défenseurs" et ceux qui m'avaient dénoncés avait formé deux clan et ils se battaient pour une raison stupide. Je crois qu'au fond ils cherchaient juste à passer leurs nerfs et ils avaient trouvés une raison de ce taper sur la tronche. Après si cette raison était valable ou pas... Ils s'en fichaient ! Et pendant ce temps moi, Clarisse, Bailee et Ryan on s'entrainait ou on rigolait de les voir ce taper dessus pour rien. Je crois que c'est bien grâce à eux que j'ai fini par sortir de la déprime que le départ d'Angelo avait causé.

Finalement j'allais répondre lorsque un grand fracas retentit à quelques rues de là où nous nous trouvions. Je me dégageais légérement des bras d'Angelo et tendit l'oreille. On entendait des pas précipités. La personne savait qu'elle s'était faite repérée et ne songeait plus qu'à s'enfuir, se fichant désormais du vacarme qu'elle pouvait causée (bien que le vacarme n'en soit pas un. Il suffisait de tendre l'oreille pour savoir où elle se trouvait mais tout de même). Je regardais Angelo quelques secondes, hésitante. Je me décidais finalement à enfin lui demandait :

"- On va voir ?"


Dernière édition par Jessica L. Watson le Dim 2 Nov - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Dim 2 Nov - 13:09
Le silence entourait Angelo et Jessica, se tenant tout les deux dans les bras, seuls parfois leurs murmures brisaient le silence nocturne qui les envahissaient. Angelo savourait ce moment, il savait qu'il n'aurais pas l'occasion de revoir Jessica tout les jours alors il la serrait contre lui, humant le doux parfum de ses cheveux plaqués contre son torse. Il ne savait pas combien de temps il c'était passer depuis son arrivé mais d'un coup, quelque chose vint briser le silence de cette nuit. Il ne savait pas exactement ce que c'était mais à présent ils pouvaient tout les deux entendre des bruit de pas précipités dans les rues qui les entouraient. Jessica c'était un peu éloignée d'Angelo et observait les rues autour d'eux, Angelo c'était aussi mit à écouter attentivement les bruits de pas. Celui qui courait se dirigeait vers eux.

« On va voir ? »

Angelo ne savait pas si c'était une très bonne idée de faire ca, il restait encore silencieux, fronçant les sourcils en entendant les pas se rapprocher de plus en plus d'eux. Puis après quelques secondes il remarqua qu'il s'agissait d'une course poursuite. Et puis après quelques secondes, il vit un Sans faction émergé d'une rue suivit par deux autres. Voilà donc les responsable de tout ce vacarme. Angelo regarda rapidement passer le premier sans faction puis il se dit qu'il fallait faire quelque chose, sans trop réfléchir, il murmure à Jessica, avant que les deux autres n'arrivent à leurs niveau :

« J'en prend un, tu prend l'autre. »

Tandis que les deux sans factions arrivaient à leurs niveau, Angelo attrapa l'un des deux et le fit tomber au sol. Le sans faction lui cracha presque dessus et tenta de lui sauter dessus, mais le fraternel n'avais pas oublier ce qu'on lui avait appris. Il avait rapidement adopté la position de défense, ramenant ses poings devant son visage et reculant légèrement à chaque fois que le sans faction tentait de lui sauter dessus, sans résultats. Au bout d'un moment, Angelo s'élança vers le sans faction et le frappa au visage, le déboussolant quelques secondes. Sans lui laisser le temps de récupéré, il lui assena un coup dans le ventre qui le fit tomber au sol. Le sans faction se releva effrayer et partit vers une ruelle. Angelo secoua la tête et se tourna vers Jessica qui avait aussi réussie à faire fuir le sans faction. Il soupira, malgré ses gestes hésitants, il avait réussis à prendre le dessus, il relâcha la pression de ses muscles, il n'aimait plus se battre, mais il n'avait pas eu le choix.

« Ca va ? il ne t'a pas toucher ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Sam 15 Nov - 17:44

J'hochais la tête et m’élançais. Je souriais. On n'avait pas eu de missions depuis longtemps. Du moins pas de missions de ce genre-là. Et ce sans-faction allait regretter d'être tombé sur moi. Ça faisait des jours et des jours que je n'avais pas extérioriser ma rage, que je ne mettais pas défouler sur un sac de frappe. Et avec le retour d'Ange dans ma vie mon panel d'émotions c'était encore enrichi et avait dépassé la ligne rouge. Il fallait que je tape sur quelque chose. Et là en l’occurrence c'était ce sans-faction. Je le rattrapais et le plaquais au sol. Alors que j'allais lui mettre mon poing dans la tronche, j’aperçus un éclair argenté. Un couteau. Je sentis ma joue s'ouvrir sous la lame. Lame qui ne tarda pas a voltiger au loin.

Je lui balançais alors une série de coups de poings et le libérer après quelques minutes. J'avais un peu pitié de lui mais bon. Au moins il avait retenu la leçon. Je partis chercher le couteau et le regardais à la lumière de la lune. C'était un magnifique couteau papillon et plutôt en bon état. Je me demandais où il avait pu l'avoir. Il l'avait sûrement volé. En tout cas maintenant il était pour moi. j'essuyais la lame et repartis voir Angelo. Je lui souris et lui répondis :

"-Bas une petite écorchure à la joue mais c'est rien. D'ailleurs j'ai pu récupérer un magnifique couteau papillon. Je sais pas où il l'a eu mais une chose est sûr c'est pas de la camelote."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Dim 16 Nov - 16:15
Angelo ne vit que quelques secondes plus tard l'entaille sur la joue de Jessica, aussitôt, il s'inquiéta pour elle. Cependant, elle ne semblait pas au plus mal, cependant, cela ne pouvait empêcher Angelo d'être inquiet.

« Bas une petite écorchure à la joue mais c'est rien. D'ailleurs j'ai pu récupérer un magnifique couteau papillon. Je sais pas où il l'a eu mais une chose est sûr c'est pas de la camelote. »

Le jeune Fraternel secoua la tête et s'approcha de Jessica, doucement, il posa sa main contre la joue de la jeune femme sans pour autant toucher sa blessure. Une petite écorchure ?! On pouvait facilement voir que cette entaille était profonde et pouvait s'infectée à n'importe quel moment. Angelo se mordit l'intérieur de la joue avant de jeter un bref regard au couteau du sans faction. Il était en très bon état, le sans faction l'avais volé, c'était sur.

« Une simple écorchure ? Tu ne te rend pas compte de la profondeur de l'entaille ... Tu est sur que ca va ? »

Angelo ne pouvait s'empêcher de s'inquiété, c'est la qu'il se rendit compte que, malgré les années qui avaient pu les séparés, Angelo aimait toujours autant Jessica et il ne pouvait s'en séparer, il aurait tellement voulu pouvoir rester avec elle, ou alors partir, pour toujours, loin, loin de tout, des factions, de cette société...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Dim 16 Nov - 19:20


Je souris devant l’inquiétude de mon Ange. Il n'a pas changé. Cela me rappelle à quel point je l'aime, à quel point je ne veux pas qu'il parte. Mais je sais que la vie est faite ainsi et que les séparations ne sont faites que pour mieux se retrouver par la suite. J'ai malgré tout mal. Mais il ne s'agit pour l'instant pas de départ. Je lui souris et lui fais signe que ce n'est rien. Je le sais. Dans quelques jours il n'y paraitra plus. Je réponds doucement à Angelo :

"-Tout va bien. J'en ai vu des biens pires. Et si ça peut te rassurer je passerais à l'infirmerie demain, promis."

Bien sûr que si ça pouvait rassurer Angelo, je le ferais. Je serais prête à faire n'importe quoi pour lui. Malgré les années. Malgré les problèmes. Malgré les déprimes. Je me suis souvent demander si tout cela en valait bien la peine. D'autre fois je me surprenais à ne pas penser à Angelo depuis quelques jours et j'avais honte. Je pensais que j'avais réussis à l'oublié. Mais il m'avais suffit de le revoir pour que tout mon amour pour lui me revienne en pleine face. Pour que je m'aperçoive que je n'avais rien réussi du tout. Pour que je m’aperçoive que rien n'avait changé et que je l'aimais toujours autant. Je dis tout doucement :

"-Tu sais... J'ai toujours pensée que j'avais réussi à t'oublier après toutes ces années, que je pourrais passer à autre chose, cesser de vivre avec les regrets de ne pas t'avoir suivi chez les fraternels... Mais ce n'est pas le cas. Et je sais que dés que je poserais à nouveau le pied dans ce foutu train... Tout va me revenir en pleine face. Et mon éternel ballet de la petite fille heureuse va recommencer. Mais faut croire que je suis plutôt bonne comédienne. A part Clarisse, Ryan, Bailee et l'autre espèce de tâche d'Eric tout le monde a cru que je t'avais oublié... Même moi."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mar 18 Nov - 20:49
« Tu sais... J'ai toujours pensée que j'avais réussi à t'oublier après toutes ces années, que je pourrais passer à autre chose, cesser de vivre avec les regrets de ne pas t'avoir suivi chez les fraternels... Mais ce n'est pas le cas. Et je sais que dés que je poserais à nouveau le pied dans ce foutu train... Tout va me revenir en pleine face. Et mon éternel ballet de la petite fille heureuse va recommencer. Mais faut croire que je suis plutôt bonne comédienne. A part Clarisse, Ryan, Bailee et l'autre espèce de tâche d'Eric tout le monde a cru que je t'avais oublié... Même moi »

Les paroles de Jessica réchauffèrent le cœur d'Angelo qui pris Jessica dans ses bras, il resta silencieux quelques secondes. Il sentait ses sentiments le submergés, comme ils avaient pu le faire auparavant, mais il pas montrer ca à Jessica. Il l'avait retourner, et c'était le plus important à ses yeux. Il avait temps rêvé de la revoir, de pouvoir la serrée dans ses bras. La pluparts des fraternels étaient au courant de cela, et ils comprenaient donc pourquoi, parfois, Angelo n'était pas aussi joyeux qu'à son habitude.

« Je t'aime Jessica ... Je ne t'ai jamais oubliée, j'ai longuement pensée à toi avant de vouloir t'oubliée, mais mon cœur en avait décider autrement. A certain moment j'avais envie de tout foutre en l'air mais quelque chose me retenait au fond de moi. Je ne t'ai jamais oubliée Jessica ... je t'aime tellement... »

Angelo s'arrêta quand il entendit de nouvelles voix dans la rue, mais c'étaient plus es voix féminines à présent. Il fronça les sourcils, il ne fallait pas qu'un Audacieux ou un Fraternel le voix ici, dans cette tenue en compagnie de Jessica. Il ne paniqua pas et se tourna vers Jessica. Il lui fit signe de garder le silence et de le suivre. Il s'engouffra alors discrètement dans une ruelle derrière la Ruche afin de se dissimulé avec Jessica des passant de cette heure tardive.

« On ferait mieux de rentré tout les deux ... Tu ne tiendra pas debout pour les entrainement et j'arriverais jamais à tenir la journée en m'occupant des champs ...   »

Il soupira doucement, il ne voulait pas partir, non, il voulait rester aux côtés de Jessica.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Sam 22 Nov - 23:56

Je plaquais ma main contre ma bouche pour que ma respiration se fasse moins hachée et un peu plus calme. Je ne voulais pas partir. Je voulais rester avec Angelo pour tout le reste de la nuit, tout le reste de ma vie. Mais il fallait que je sois raisonnable. Raisonnable. Ce que j'étais depuis le début de ma vie. Et honnêtement j'en avais marre. Mais ce soir je n'avais pas le choix. C'était plus que simplement quelques problèmes qu'on allait avoir si on était découverts. Et les problèmes j'avais l'habitude et je m'en sortais toujours assez habilement, mais je ne voulais pas causer des ennuis à Angelo. Jamais. J'hochais la tête et me blottis contre lui respirant une dernière fois son odeur, m'en imprégnant car j'ignorais la prochaine fois que l'on pourrait se voir. Je l'embrassais une dernière fois et chuchotais :

"-Je vais y aller... Je vais avoir l'air morte demain. On... On se revoit bientôt ?"

Je lui souris tristement et l'embrassais une dernière fois après avoir entendu la réponse avant de m'éloigner à pas vifs sans me retourner pour ne pas qu'il voit mes yeux brillants de larmes. Il me manquait déjà. J'allais jusqu'au train et attendis quelques minutes avant qu'il arrive. Je montais grâce à la première poignée qui passait. Alors seulement là je me laissais glisser contre le mur jusqu'à me retrouver assise et j'explosais en sanglots. Tout mon amour pour lui enfoui depuis des années me revenait en pleine face pour la première fois depuis longtemps. Je séchais mes larmes et sautais du train avant de me dirigeais rapidement et discrètement vers mon petit appartement dans la cité des Audacieux. Je ne pris pas la peine de prendre une douche et me mit en pyjama. J'éteignis toutes le lumières et me glissait sous mes draps avant de sombrer dans un sommeil de plomb sans aucun rêves.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Dim 23 Nov - 11:24
« Je vais y aller... Je vais avoir l'air morte demain. On... On se revoit bientôt ? »
« Je ferrais tout pour .. Je t'aime. »

Angelo serra Jessica encore quelques secondes dans ses bras avant de l'embrasser une dernière fois et de la regarder partir. Il resta la encore quelques seconds jusqu'à ne plus apercevoir la silhouette de Jessica dans la nuit, ensuite seulement il se mit à marcher en direction du quartier des Fraternels.

Dans les couloirs, Angelo se força à être le plus discret possible et rejoins sa chambre. La, il enleva sa veste d'Audacieux qu'il plia soigneusement. Il ouvrit son armoire et y glissa la veste. Il fit de même avec son t-shirt et son pantalon. Après quoi, il passa rapidement par la salle de bain et passa un peu d'eau sur son visage. Il s'observa longuement dans le miroir qui trônait au dessus du lavabo. Aurait-il eu une chance parmi les Audacieux ? Il regarda ses mains, ses phalanges étaient rougies du au faite de s'être battu avec le sans faction. Non, il n'aurait pas eu sa place chez les Audacieux. Il c'était rendu compte que se battre lui laissait un gout amère dans la gorge.

Angelo se dirigea ensuite vers on lit et il se glissa entre les draps, des souvenirs de Jessica plein la tête. Il peina à trouver le sommeil mais y parvint finalement.
| Fin ! |
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 27
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 16:06

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ.

RP ABANDONNÉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Un rendez-vous au clair de lune... [PV : Angelo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rendez vous au clair de lune. [ITADE NIGHT HANAKO]
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps Abandonnés-