AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre nocturne impromptue [feat Syntara]//terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
I am
Messages : 588
Points : 610
Date d'inscription : 29/10/2014
Age IRL : 21
Localisation : Chicago


Carte d'identité
Mon âge: 37 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Sam 1 Nov - 16:23

Titre du Rp



Je marche tranquillement dans le quartier Sincère, accompagnée par Amarok qui marche au même rythme que moi et en silence. Le croissant de lune éclaire légèrement les lieux et à cette heure-ci, tout le monde dort ou du moins est censé dormir, car moi-même je ne dors pas. Le but premier de mes sorties nocturnes est de me décontracter en étant seule mais il s'avère que j'ai un autre but, un but de leader, vérifier qu'on respecte les règles. A une dizaine de mètres devant moi, je vois un banc. Je jette un coup d'œil à mon chien-loup puis je vais m'y assoir et à peine assise, Amarok vient s'allonger sur le banc et au passage sur mes cuisses. Je le caresse doucement tandis que je profite de l'air frais de la soirée.
Au bout d'un moment, Amarok relève vivement la tête et regarde vers la gauche. Je fronce légèrement les sourcils avant de comprendre que mon chien a repéré quelque chose. Il se lève, je fais de même puis il descend du banc. Il me regarde, je hoche la tête puis il marche rapidement et silencieusement vers l'endroit où il a sûrement entendu du bruit. Au détour d'un bâtiment j'aperçois une ombre humaine, Amarok pousse un grondement sourd puis je décide de prendre à revers la personne.


- Et bien, que faites-vous dehors à une heure pareille ? dis-je en sortant de l'ombre d'un bâtiment, la ruelle étant faiblement éclairée.


Une fois sortie de l'ombre, je lève les yeux vers la personne et constate qu'elle est de ma faction. Je lâche un léger sourire narquois avant de mettre la laisse à Amarok.


- Syntara, tu n'es pas censée être là ! dis-je d'une voix mielleuse mélangeant la sévérité, à la douceur.



© Codage By FreeSpirit


Dernière édition par Cordelia Thompson le Sam 17 Jan - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 186
Points : 215
Date d'inscription : 22/07/2014


Sam 1 Nov - 17:31







Une rencontre nocturne impromptue



Je me redresse, quittant les bras de Christ. Une injure sort de ma bouche, alors que j'attrape mes chaussures. Je n'ai pas vu le temps passé depuis que je suis dans la chambre de l'audacieux. Alors que j'essaye de remettre ma chevelure blonde de façon à peu près acceptable, je lance à Christ:
-Il faut que j'y aille, je vais m'attirer des problèmes si je me fais attraper et je risquerais de plus pouvoir venir te voir...
Je me tournais vers mon ex-leader, souriante alors que je déposais un baiser sur son front. J'adorais être au près de lui, et si j'avais pu rester dans cette chambre toute ma vie, je l'aurais surement fait. M'éloigner de lui était surement la pire chose que j'avais eu à faire mais au moins je savais maintenant à quel point je l'aimais. Je souris, laissant ma main glisser le long de sa joue, puis sortais de sa chambre, légèrement déprimée. Je poussais un soupire avant de courir dans les couloirs du grand bâtiment, essayant de ne pas me faire repérer.
Enfin dehors, je jetais un coup d'oeil dans la rue, vérifiant qu'il n'y avait personne. Comme une ombre, je me met à courir rapidement. Je commence à m'essouffler seulement en arrivant près du quartier des sincères. Apparemment, je n'ai pas trop perdu depuis mon dernier entraînement en tant qu'audacieuse. Je souris, me faufilant entre des arbres pour raccourcir mon chemin. Une voix m'arrête, provenant de mon dos. Je me retourne précipitamment, ne comprenant pas l'erreur que je viens de faire.
- Et bien que faites-vous dehors a une heure pareille ?
Je reconnais la voix, c'est celle de Cordelia Thompson. Un énorme chien se tient à ses côtés, elle vient juste de l'attacher. Mon souffle est court, j'ai le coeur qui bat vite et je me sens mal à l'aise.
- Syntara, tu n'es pas censée être là !
Le ton qu'elle utilise est un mélange de douceur et de sévérité qui me fait tressaillir. Je la fixe un instant sans rien dire, puis je baisse la tête vers le sol. Il faut que j'invente quelque chose car à choisir entre être punie pour avoir mentit ou dénoncer Christ avec moi, je préfère être punie. Je m'éclaircis la voix et dit d'une voix posée:
-Excusez moi, je sais que je suis censée être dans mon lit mais je n'ai pas pu m'empêcher la nuit. Vous savez, c'est magnifique d'observer la lune monter dans le ciel, éclairée par les étoiles...
Je souris, gardant un air calme et déstressé.

© Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 588
Points : 610
Date d'inscription : 29/10/2014
Age IRL : 21
Localisation : Chicago


Carte d'identité
Mon âge: 37 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Sam 1 Nov - 19:47

Titre du Rp



-Excusez moi, je sais que je suis censée être dans mon lit mais je n'ai pas pu m'empêcher la nuit. Vous savez, c'est magnifique d'observer la lune monter dans le ciel, éclairée par les étoiles, declare-t-elle d'un ton posé qui diffère grandement des soulèvements rapidement de sa poitrine.

Je lâche un petit sourire amusé. Quand on est jeune il faut profiter de la vie, mais il y a des limites faut pas pousser mamie dans les orties.



- Tu es jeune, c'est normal de profiter de la vie, dit-je d'une voix douce.


Maintenant qu'on a brossé dans le sens du poil, passons à l'attaque.



- J'ignorais que parmis nos jeunes éléments nous avions un poète dans l'âme !


Je soupire avant de me rapprocher d'elle, en tenant Amarok en laisse, et de ma main libre je lui caresse rapidement la joue. Une fois cette petite caresse faite, ma main descend sur son cou, sur sa jugulaire.



- Écoutes, tu as de la chance de ne pas être tombee sur quelqu'un de mal attentionné. Certains Sans-Factions détestent les factions et les femmes donc heureusement que je t'ai trouvée Syntara, dit-je d'une voix qu'utiliserait toute mere inquiète pour disputer son enfant ou pour expliquer quelque chose de dangereux.


Que fallait-il faire à présent ? Lui demander pourquoi son poul est aussi rapide pour quelqu'un qui est censé contempler la lune. Je la prend délicatement par l'épaule et je nous fait marcher vers l'immeuble abritant les logements des Sincères.



- Que faisais-tu réellement Syntara ? N'essaies surtout pas de me cacher la vérité car comme on dit, faute a demi avouée à moitié pardonnée. Ton poul était bien trop rapide pour quelqu'un qui était censé regarder la lune, dit-je calmement pour éviter de la braquer.



© Codage By FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 186
Points : 215
Date d'inscription : 22/07/2014


Dim 2 Nov - 12:31







Sans peurs et sans reproches



Je fus surprise de voir Cordelia sourire, comme si elle avait compris que je lui mentais mais qu'elle n'était pas fâchée. Je crois qu'elle m'aimait bien dans le fond, j'étais un peu comme sa "protégée". J'étais flattée que ma leader est autant d'affection pour moi, ainsi j'étais un peu plus libre que les autres.
- Tu es jeune, c'est normal de profiter de la vie, elle me flattait, pour me faire avouer la vérité plus vite. Elle reprit d'une voix plus amusée - J'ignorais que parmis nos jeunes éléments nous avions un poète dans l'âme !
Je me mis à rire, m'imaginant poète, ce qui était totalement irréaliste. Mais avant que j'ai pu faire le moindre mouvement, ma leader posa sa main contre ma joue puis sur ma jugulaire. Elle vérifiait mon pouls, mauvaise idée! Elle sentit mon coeur battre inégalement, ce qui confirma ses craintes à propos du mensonge.
- Écoutes, tu as de la chance de ne pas être tombee sur quelqu'un de mal attentionné. Certains Sans-Factions détestent les factions et les femmes donc heureusement que je t'ai trouvée Syntara. Que faisais-tu réellement Syntara ? N'essaies surtout pas de me cacher la vérité car comme on dit, faute a demi avouée à moitié pardonnée. Ton poul était bien trop rapide pour quelqu'un qui était censé regarder la lune.
Sa voix est calme et je sais qu'elle a raison. J'aurais très bien pu me faire agresser par un sans-faction. Mais ça ne s'est pas produit donc elle n'a pas à s'inquiéter. La main de Cordelia est sur mon épaule, m'obligeant de la suivre jusqu'au bâtiment des sincères. Je pousse un soupire et commence à parler.
-Je sais que c'est dangereux pour moi de me promener le soir seule, mais je sais me défendre, j'ai été audacieuse ne l'oubliez pas! Et puis il ne m'est rien arrivée, donc vous n'avez pas besoin de vous inquiéter pour moi! Pour ce qui est de la vérité... je ne peux rien dire je suis vraiment désolée mais je ne serais pas la seule à couler si je vous confie la vérité, je ne veux attirer de problèmes à personne sauf à moi!
Je la regarde, souriant tristement en espérant qu'elle allait accepter ma réponse.

© Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 588
Points : 610
Date d'inscription : 29/10/2014
Age IRL : 21
Localisation : Chicago


Carte d'identité
Mon âge: 37 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Dim 2 Nov - 12:59

Titre du Rp


-Je sais que c'est dangereux pour moi de me promener le soir seule, mais je sais me défendre, j'ai été audacieuse ne l'oubliez pas! Et puis il ne m'est rien arrivée, donc vous n'avez pas besoin de vous inquiéter pour moi! Pour ce qui est de la vérité... je ne peux rien dire je suis vraiment désolée mais je ne serais pas la seule à couler si je vous confie la vérité, je ne veux attirer de problèmes à personne sauf à moi ! dit-elle en souriant tristement.

Je la regarde attentivement avant de soupirer à nouveau. Elle dit la vérité sans toute fois la dire clairement. Elle n'est donc pas seule dans cette affaire et si j'était amenée à sentir ses affaires que sentirais-je ? De la drogue, si jamais elle l'avait fumée, ou autre chose ?
Amarok regarde attentivement Syntara avant de se frotter contre sa jambe et d'attendre la suite des événements.



- D'accord mais saches que quoi que tu fasses je serais là pour t'aider si tu as un problème. Ne me dit rien si tu préfères mais je risque que le découvrir et en fonction de ce que c'est je pourrais être obligée d'intervenir ! repondit-je en essayant de rester calme.


J'aime Syntara comme ma fille mais je n'aime pas quand on me fait des cachoteries, peut-être une habitude de Sincère ou d'avocat je sais pas. Nous arrivons à quelque mètre de la porte du bâtiment puis je nous arrête, retire la laisse Amarok et lui demande de faire un tour et de revenir rapidement. Une fois mon chien parti, je pose de nouveau mes yeux sur Syntara.



- Dis-moi, tu te drogues ? commencé-je pour éliminer petit à petit les possibilités et trouver seule la réponse.



© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 186
Points : 215
Date d'inscription : 22/07/2014


Dim 2 Nov - 14:13







Sans peurs et sans reproches



Elle pousse de nouveau un soupire sans pour autant chercher à me tirer les vers du nez. Je lui en suis d'ailleurs reconnaissante car je n'aurais pas pus lui confier la vérité à propos de Christ. Je sais qu'elle s'inquiète pour moi mais je ne peux vraiment rien lui dire, je trahirais mon ancien leader et je serais surement obligée de le virer de ma vie, ce dont je ne voulais absolument pas avoir à faire!
- D'accord mais saches que quoi que tu fasses je serais là pour t'aider si tu as un problème. Ne me dit rien si tu préfères mais je risque que le découvrir et en fonction de ce que c'est je pourrais être obligée d'intervenir !
Voilà pourquoi je ne peux pas tout lui raconter. Elle pourrait m'empêcher de revoir Christ, se qui m'anéantirais totalement. Je sais qu'elle ne veut pas cela, et je sais aussi qu'elle dit vrai. Elle sera là pour moi si j'ai des problèmes. Au début je crois qu'elle a comprit que je vois un garçon, et je crois qu'elle parle de m'aider si je tombe enceinte. Mais je comprend sa véritable pensée lorsqu'elle détache son chien pour qu'il parte faire un tour et qu'elle me dit d'une voix douce:
- Dis-moi, tu te drogues ?
J'ouvre de grands yeux, surprise par cette question. Comment peut-elle penser ça de moi? J'ouvre la bouche mais la referme un instant après ne sachant pas quoi lui dire. Finalement, je lui répond d'une voix énervée et légèrement choquée.
-Quoi?! Comment peux-tu croire que je me drogue?!
Je l'ai tutoyer sans le vouloir, mais mon énervement est tel que je ne me corrige même pas. Moi? Me droguer? C'est impossible! Je ne suis pas assez stupide pour tomber là-dedans. Je me sens presque trahis par cette question mais je ne lui fais pas remarquer. Je ne voudrais pas me fâcher contre elle malgré ses propos totalement insensés.

© Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 588
Points : 610
Date d'inscription : 29/10/2014
Age IRL : 21
Localisation : Chicago


Carte d'identité
Mon âge: 37 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Dim 2 Nov - 16:00

Titre du Rp


-Quoi?! Comment peux-tu croire que je me drogue?! Répond-t-elle énervée apres avoir écarquillé les yeux.

Elle a pas tort, comment cette question a pu sortir de ma bouche ? Non. Bien sur que non, elle ne se drogue pas. Ça se verrait si elle faisait. C'était juste pour limiter les possibilités et être sûre de la réponse. Je serre les mâchoires puis inspire profondément.



- Alors tu va bien m'écouter. Je crois avoir été fortement aimable avec toi alors que beaucoup d'autres leaders t'auraient sûrement giflée avec en prime une punition et une interrogatoire avec le sérum de vérité ! Donc ne me tente pas de l'utiliser parce que tu sais que je le ferais même avec regret, dit-je en essayant de conserver tout mon calme.


Je la foudroie un court moment du regard puis soupire une fois de plus avant de parler à nouveau. Amarok arrive en trottinant. Il se frotte contre ma jambe avant de s'assoir en haletant un peu.



- C'était pour me conforter dans mon idée, je pensais déjà savoir la vérité, je t'ai posé cette question pour éliminer les possibilités. Tu vois donc quelqu'un. Alors tu va bien m'écouter, fais bien attention à ne pas te faire voir avec cette personne parce que je pourrai en prendre pour mon grade pour avoir laissé passé et ensuite fais attention parce que ça ne va pas durer surtout si vous n'êtes pas de la même faction, Syntara ! dit-je a voix basse au cas où quelqu'un passerait par là.


© Codage By FreeSpirit

[Je te laisse le loisir de lui dire ou pas le nom mais ca peut être drole si tu ne lui dit pas x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 186
Points : 215
Date d'inscription : 22/07/2014


Sam 8 Nov - 18:31







Sans peurs et sans reproches



Je vois qu'elle serre la mâchoire, signe qu'elle commence à s'énerver. Il est vrai que j'y suis peut-être allée un peu fort avec mon tutoiement mais elle m'avait cherché! Quelle idée de me demander si je me droguais! Comme si moi, Syntara Daleray ancienne audacieuse totalement clean et raisonnable, j'allais faire ça! Je ne touchais quasiment pas à l'alcool alors prendre de la drogue était totalement impensable! Cordélia sembla comprendre légèrement ma réaction, m'avertissant tout de même pour que je ne recommence pas.
- Alors tu va bien m'écouter. Je crois avoir été fortement aimable avec toi alors que beaucoup d'autres leaders t'auraient sûrement giflée avec en prime une punition et une interrogatoire avec le sérum de vérité ! Donc ne me tente pas de l'utiliser parce que tu sais que je le ferais même avec regret.
Je panique à la pensée du sérum de  vérité, sachant que je ne pourrais pas résister et que je finirais par lui confier tous mes secrets à propos de Christ. Il ne fallait pas que je la tente, et il ne fallait surtout pas que quelqu'un découvre la vérité. Le chien loup de ma leader revint, se frottant un instant à la jambe de Cordélia avant de s'asseoir. La leader des sincères continua plus doucement et avec un peu plus d'amour dans la voix. Je lui souris, essayant de me faire pardonner.
- C'était pour me conforter dans mon idée, je pensais déjà savoir la vérité, je t'ai posé cette question pour éliminer les possibilités. Tu vois donc quelqu'un. Alors tu va bien m'écouter, fais bien attention à ne pas te faire voir avec cette personne parce que je pourrai en prendre pour mon grade pour avoir laissé passé et ensuite fais attention parce que ça ne va pas durer surtout si vous n'êtes pas de la même faction, Syntara !
Je fus blessée lorsqu'elle évoqua la possibilité que mon histoire avec Christ ne fonctionne pas. Elle avait raison mais je ne pouvais pas m'y résoudre. Je l'aimais c'était ainsi, je ne pouvais pas m'en empêcher. Je baissais les yeux, refoulant toutes les remarques désobligeantes et soufflant profondément pour me calmer.
-Ne vous inquiétez pas, je suis prudente et je ne cherche pas à me faire remarquer. En revanche, je n'aime pas beaucoup lorsque vous me dite que ça ne va pas durer. Il est vrai que Chr....que la personne avec qui je suis n'est pas dans ma faction mais... mais vous ne connaissez pas notre histoire et vous ne pouvez pas juger...
Je l'avais dit gentiment, ne cherchant en rien les problèmes mais voulant simplement défendre mon cas. Pourtant je ne pouvais pas empêcher mes poings de se serrer, enfonçant mes ongles dans ma peau. Je continuais d'une voix un peu plus stressée.
-Et puis... je l'aime c'est ainsi et pas autrement...

© Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 588
Points : 610
Date d'inscription : 29/10/2014
Age IRL : 21
Localisation : Chicago


Carte d'identité
Mon âge: 37 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Mar 11 Nov - 16:54

Titre du Rp



-Ne vous inquiétez pas, je suis prudente et je ne cherche pas à me faire remarquer. En revanche, je n'aime pas beaucoup lorsque vous me dite que ça ne va pas durer. Il est vrai que Chr....que la personne avec qui je suis n'est pas dans ma faction mais... mais vous ne connaissez pas notre histoire et vous ne pouvez pas juger.., commenca-t-elle a répondre doucement pour éviter d'aggraver son cas et de le défendre.

Je tique légèrement lorsque le début de prénom "Chr" sort de sa bouche. Elle a avoué toute seule. Je fait comme si elle n'avait rien dit et je l'écoute finir de parler.

Et puis... je l'aime c'est ainsi et pas autrement...

Je me mordille légèrement la lèvre inférieure puis ferme les yeux quelque secondes avant de les rouvrir. L'amour rend parfois aveugle mais aussi fou et nous faire faire toutes les choses possibles et inimaginables pour notre partenaire.



- Je comprends mais, écoute moi bien s'il te plait, parfois il ne faut pas se fier aux apparences. Connais-tu absolument tout de lui ? Parce que si oui, je ne vois pas d'intérêt à m'immiscer dans votre relation. Mais s'il te cache des choses au risque de te blesser, là il entendra parler de moi ! dit-je avec calme, douceur et fermeté pour bien lui faire passer le message.


Je la prend dans mes bras, bien que je m'attende à ce qu'elle me rejette.


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 186
Points : 215
Date d'inscription : 22/07/2014


Jeu 13 Nov - 19:33







Sans peurs et sans reproches



Elle ferme les yeux, durant un court instant qui me semble être un siècle. J'ai peur de ce qu'elle va me dire, elle a peut-être compris que je parle de Christ? Et si elle s'opposait au fait que je veuille sortir avec lui? Pourtant lorsqu'elle rouvre les yeux, elle n'a pas l'air de vouloir m'interdire quelque chose.
- Je comprends mais, écoute moi bien s'il te plait, parfois il ne faut pas se fier aux apparences. Connais-tu absolument tout de lui ? Parce que si oui, je ne vois pas d'intérêt à m'immiscer dans votre relation. Mais s'il te cache des choses au risque de te blesser, là il entendra parler de moi !
Je me mets légèrement à paniquer sachant pertinemment que ma réponse ne lui plaira pas, mais je ne peux pas lui mentir sur un point si sensible. Elle veut seulement me protéger et je la comprend. On fait tout pour son enfant, et bien que je ne sois pas la chair de sa chair, elle me considère comme sa propre fille. Elle s'approche de moi et me prend dans ses bras. Je souris et pose ma tête contre son épaule, serrant mes bras autour de sa taille alors que les siens enveloppent mes épaules. Je ferme un instant les yeux, m'imaginant me trouver dans les bras de ma vrai mère. J'imagine ses cheveux blonds me chatouillant les mains, je pense à ses bras contre mon dos puis quelques secondes après je reviens à la réalité. Ce n'est pas elle et ça ne sera jamais elle, il faut que je m'y fasse. Je m'éloigne en souriant doucement à Cordélia. De la voix la plus douce possible, je lui murmure gentiment:
-J'ai confiance en lui. Durant la soirée, il m'a confié ses secrets, ce qu'il avait enfoui au plus profond de lui. C'est vrai il me cache des choses, mais c'est apparemment pour mon bien, il a peur que quelqu'un s'en prenne à moi si je connais la vérité et je sais que je peux le croire.
Je souris gentiment, sans pour autant perdre la lueur de peur dans mon regard. Je ne peux pas être sûre qu'elle va accepter cette réponse et qu'elle me laissera l'aimer en paix



© Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 588
Points : 610
Date d'inscription : 29/10/2014
Age IRL : 21
Localisation : Chicago


Carte d'identité
Mon âge: 37 ans
Ma faction d'origine: Fraternels
Mes relations:

Jeu 25 Déc - 16:21

Titre du Rp



-J'ai confiance en lui. Durant la soirée, il m'a confié ses secrets, ce qu'il avait enfoui au plus profond de lui. C'est vrai il me cache des choses, mais c'est apparemment pour mon bien, il a peur que quelqu'un s'en prenne à moi si je connais la vérité et je sais que je peux le croire, me repond-elle avec un sourire même si ses yeux ne cachent pas ses sentiments les plus profonds.

J'inspire puis expire silencieusement quand soudain une petite idée emerge de mon subconscient. Je me mordille légèrement la lèvre inférieure puis dit :
- D'accord, s'il est prêt a tout pour te protéger je vais vous laisser tranquilles. Cependant je veux que tu sache que je vais quand même garder un œil sur toi, certes il peut te protéger mais au niveau hiérarchique c'est moi qui l'emporte et qui suis la plus puissante. Donc je t'en prie, fait attention a toi...

Je garde un air sérieux avant de lui faire un clin d'œil amical et de sourire légèrement.

- Et profites bien avant que les problèmes vous tombent dessus ! finit-je. Bon maintenant files te coucher avant de tomber sur des personnes moins sympathiques que moi !

Je lui ouvre la porte du bâtiment et attend qu'elle passe la porte. Amarok pousse un jappement-grondement avant de passer devant moi et de trottiner en empruntant le chemin menant à mes quartiers.







© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 27
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 15:54

ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre nocturne impromptue [feat Syntara]//terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]
» Un nouveau voyage [ feat. Hakuryuu ] [terminé, suite archipels]
» Changement de programme. feat Eran ( terminé )
» Casse tête! ~ feat Evelyn [Terminé]
» Un vernissage inoubliable... [feat Sakura] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps terminés-