AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu d'animation ? [PV : Aïsha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar
I am
Messages : 29
Points : 44
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Quelque part dans une rue ou un endroit glauque~


Carte d'identité
Mon âge: 24 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Sam 12 Déc - 15:36
Ezekiel se laissa tomber contre un mur. Il se trouvait dans l'une des petites rues du centre de Chicago. Après une très longue nuit dans le Quartier des Sans-factions, il avait préféré rejoindre le calme de la civilisation. Enfin, calme...C'était le centre de la ville, tout de même donc c'était animé. Mais au moins, on était loin des querelles des Sans-factions. Le rouquin n'a pas spécialement d'ennemis, mais vivre constamment dans un univers instable ne rend pas les gens très agréables. Alors, oui, il valait mieux s'éloigner de temps en temps, pour ne pas devenir fou.

Enfin, difficile de savoir, si le centre de Chicago était le meilleur endroit pour ça...Après tout, il était un Sans-faction, et il avait l'habitude de ces regards méprisants que lui adressaient ceux qui faisaient partie d'une faction, mais ça ne rendait pas les choses plus faciles. Ezekiel repoussa ses trop longs cheveux en arrière, les nouant dans un chignon maladroit, à l'aide d'une bande de tissu qu'il avait arraché d'un t-shirt trop abîmé pour être porté. Comme d'habitude, il portait des vêtements provenant toutes les factions, à savoir un pantalon bleu foncé troué au niveau des genoux, appartement autrefois aux érudits, une chemise grise rapiécée des Altruistes et une paire de baskets noires, trouées, qui devait sans doute être la propriété d'un Audacieux autrefois.

Enfin, il réussit à attacher tant bien que mal ses cheveux, et il ramena ses genoux contre lui, regardant les gens déambuler dans les rues, un sourire un brin moqueur aux lèvres. Dire qu'il aurait pu être l'un d'eux. Nul doute qu'il aurait rejoint les Audacieux, s'il avait été normal. Enfin, tout ça, c'était loin derrière maintenant. Six ans déjà. Le temps passe bien trop vite quand on s'amuse.

Il resta relativement seul, les rues s'animant de plus en plus au fil des tours de l'horloge. Parfois un Sans-faction qu'il connaissait vaguement s'approchait, et ils échangeaient quelques mots. Pas grand-chose, vu les difficultés de Kiel à accepter les autres. Il ne pouvait pas accorder sa confiance. Il ne pouvait même pas révéler son prénom sans craindre de représailles. Ah, merveilleuse idée de ses parents que de lui donner un prénom aussi atypique. La vie de Sans-faction avait fait d'Ezekiel, le petit gamin Audacieux ce rouquin brouillon, répondant au surnom de Kiel ou de Faust. Et dans l'ensemble, ça lui plaisait bien, à Kiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chicago Child

avatar
I am
Messages : 49
Points : 67
Date d'inscription : 13/07/2015


Sam 12 Déc - 17:01


◈◈◈ UN PEU D'ANIMATION ? ◈◈◈

Aïsha n'était plus venue en ville depuis longtemps. Elle avait eu beaucoup de travail avec sa famille fraternelle, le palefrenier était tombé malade et elle avait dû le remplacer, en plus de son travail habituel sur les semences. Puisque la moisson de cette année avait été excellente, Aïsha appliquait le même protocole pour les produits maraîchers, avec l'aide des Erudits. Elle avait aussi beaucoup parlé avec ses amis cultivateurs pour leur expliquer comment fonctionnaient ces semences, et comment être sûrs qu'elles donneraient d'année en année. Le but était qu'ils deviennent tous auto-suffisants et qu'ils puissent se passer de l'aide des Erudits, à la longue. Ils en étaient tout proches, si les récoltes de l'année étaient bonnes, le pari serait réussi. Avec tout ça, Aïsha n'avait plus eu le temps de participer aux distributions de nourriture en ville, d'ailleurs les quantités diminuaient à vue d'oeil, l'hiver approchant.

Et finalement vint ce weekend un peu plus calme. Elle avait fini de s'occuper des chevaux un peu plus tôt que d'habitude, et partit en ville après s'être assurée que personne n'avait besoin d'elle ici. Elle ne pouvait l'avouer à personne, mais sa famille lui manquait un peu, et ces escapades en ville lui permettaient au moins de revoir sa mère, même de loin. Lorsqu'elle arriva sur les lieux de la distribution, sa mère lui fit une accolade rapide alors que la jeune femme lui tendait les caisses récoltées tardivement. Aïsha lui sourit brièvement, mais elle ne devait pas montrer trop d'émotion ou de joie sinon on ne la laisserait plus revenir ici... Et les sans factions qu'elle connaissait lui manqueraient bien trop cruellement.

Un en particulier. Ca faisait plusieurs mois qu'elle le voyait régulièrement pendant les distributions, et malgré la haute méfiance du jeune homme au début, ils avaient fini par discuter un peu plus librement au fil du temps. Aïsha ne se l'expliquait pas, mais elle n'arrivait pas à se sortir ce jeune homme de la tête... A la fin de la distribution d'aujourd'hui, elle était très déçue de ne pas l'avoir vu. Ca faisait longtemps qu'elle n'était pas venue, peut-être qu'il lui était arrivé quelque chose ? Un frisson désagréable la parcourait. Pourquoi se souciait-elle autant de lui en particulier ? Elle ne voulait pas répondre à cette question, et se décida à sillonner la ville pour prendre de ses nouvelles.

Elle ne marcha pas très longtemps et finit par le trouver assis au coin d'une ruelle, les genoux repliés contre lui. Comme le jour où elle l'avait vu pour la première fois, il y a presque un an. Elle s'approcha doucement de lui, espérant qu'il la reconnaîtrait malgré le temps passé, et s'assit simplement à côté de lui. Ni trop proche, ni trop loin.

" - Bonjour Kiel. Comment vas-tu ? "

Aïsha tentait de prendre un ton détaché, mais elle ne parvint pas à masquer l'inquiétude dans sa voix. Comme à chaque fois qu'elle était avec lui, son coeur s'accélérait et elle ne pouvait rien y faire. Elle avait tellement de question à lui poser, si seulement il se souvenait un peu d'elle...
(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 29
Points : 44
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Quelque part dans une rue ou un endroit glauque~


Carte d'identité
Mon âge: 24 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Sam 12 Déc - 17:24
Ezekiel, à force d'observer le ballet incessant de la population, commençait doucement à rêvasser, ses pensées l’entraînant bien loin de ces lieux. Il songea à sa soeur, qu'il ne pouvait guère voir souvent, et qui lui manquait. Il se revit, gamin, s'entraînant pour devenir un digne Audacieux. Si son père avait su comment cela finirait, nul doute qu'il ne se serait jamais entêté à entraîner son aîné.

Le rouquin faillit s'endormir, bercé par ses souvenirs et les bruits de la ville, quand une jeune femme vient s'asseoir, à côté de lui, suffisamment loin pour éviter qu'il ne se braque. Il ne lui fallut qu'un instant pour reconnaître les traits d'Aïsha, une des Fraternelles, qui aidait parfois à la distribution. Cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas croisé. Pour autant, il l'aimait bien d'une certaine marnière. Elle faisait partie des personnes qu'il considérait. Ne plus la voir l'avait un peu intrigué, mais il n'avait pas cherché à en savoir plus, les gens venaient et s'en allaient, ainsi vont les choses.

« Bonjour Kiel. Comment vas-tu ? » dit-elle, d'une voix qui semblait presque détachée.

Pourtant, elle semblait un peu inquiète. Le rouquin ne comprenait pas qu'on puisse s'inquiéter pour lui, après tout, même s'ils avaient échangé plusieurs conversations et qu'il l'appréciait, il restait un simple Sans-faction. Enfin, si ça trouve, elle était nerveuse pour une toute autre raison, aussi ne s'interrogea-t-il pas plus longtemps sur ce fait. Kiel lui dédia un sourire sarcastique, et rétorqua :

« Magnifiquement bien, et toi ? »

Comme toujours, sa voix brillait par son ton moqueur. Après tout, Kiel n'était qu'un grand gamin. Pour autant, Aïsha n'était pas une simple inconnue, et il prit la peine de lui demander, un peu plus sérieusement :

« Ça fait un moment que je ne t'ai pas vu dans le coin. Des problèmes ? »

Il regardait toujours les passants, comme si la conversation ne lui importait pas plus que cela. Pourtant, c'était agréable de parler à quelqu'un de normal, et somme toute, il était content de la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chicago Child

avatar
I am
Messages : 49
Points : 67
Date d'inscription : 13/07/2015


Lun 21 Déc - 1:00


◈◈◈ UN PEU D'ANIMATION ? ◈◈◈

Aïsha sentait son coeur tambouriner dans sa poitrine alors qu'elle venait de s'asseoir à côté de Kiel. Elle avait l'impression qu'il battait si fort qu'il allait exploser, et elle espérait de tout coeur que son ami ne l'entendrait pas, vu le vacarme qu'il faisait... Heureusement qu'elle avait la peau noire, sans quoi elle aurait rougi comme une tomate, gênée que son coeur fasse des bons aussi énormes en simple présence de cet homme. Elle sourit légèrement à la réponse du jeune homme, il n'avait rien perdu de son sarcasme depuis le temps. Elle ne pouvait que le comprendre, après ce qu'il avait traversé, c'était un bon moyen de protection... La dérision. Cependant, elle fut touchée par son effort de répondre gentiment. Il n'était pas obligé d'être gentil avec elle, il ne lui devait rien, mais cela fit faire encore un bond au coeur de la jeune femme. A croire que ses hormones étaient en pleine ébullition en sa présence, ce qui ne lui était jamais arrivé avant... En plus, il lui demandait si elle avait des problèmes ? C'était tellement délicat de sa part...

" - Je vais bien, merci. Oh, tu sais comment c'est, les factions... J'avais passé un peu trop de temps avec les Altruistes pour les distributions, alors j'ai été réquisitionnée pour rester aux champs. J'ai eu beaucoup de travail, mais je suis contente d'être de retour. "

Car malgré son changement de faction, une partie d'elle était toujours restée ici. C'était aussi sa place, dans un sens. Aïsha prit une grande inspiration et posa ses prunelles en feu sur le visage de Kiel. Il lui faisait plus d'effet que jamais, et même si elle en avait grand honte, elle ne voulait pas le cacher... Comme si le fait de se trouver en ville, loin des terres Fraternelles, lui donnaient un goût de liberté et d'interdit. Finalement, elle reprit la parole, d'une voix qui ne lui ressemblait pas vraiment.

" - Et toi, tu n'étais pas à la distribution tout à l'heure... Tout va bien de ton côté ? Tu as des soucis particuliers ? "

Son visage était devenu extrêmement soucieux. Elle se mettait à rêver d'un rapprochement physique avec cet homme qui était descendu aux enfers et qu'elle avait envie de sauver. Elle en était si folle qu'elle pourrait sauter du haut d'un ravin si ça pouvait lui rendre la vie plus douce. Elle n'avait jamais ressenti ça avant...
(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 29
Points : 44
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Quelque part dans une rue ou un endroit glauque~


Carte d'identité
Mon âge: 24 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Lun 21 Déc - 8:16
Ezekiel observait deux gamins, certainement des Altruistes au vu de leurs vêtements gris, qui chahutaient joyeusement, ayant sans doute échappé à l'attention de leurs parents. Pour autant, il restait attentif à la jeune femme à ses côtés. Il avait l'habitude de faire attention, de toujours regarder autour de lui, de toujours se méfier et cela ne l'empêchait pas d'essayer de tenir une conversation. D'avoir l'air normal.

« Je vais bien, merci. Oh, tu sais comment c'est, les factions... J'avais passé un peu trop de temps avec les Altruistes pour les distributions, alors j'ai été réquisitionnée pour rester aux champs. J'ai eu beaucoup de travail, mais je suis contente d'être de retour. »

C'est vrai, il en venait presque à oublier pourquoi les factions existaient. Pour séparer les gens, pour les classer. Il eut un sourire moqueur, pas vraiment contre Aïsha, mais plutôt pour tout ceux qui vivaient dans les factions, bien sagement. C'était drôle à voir, d'une certaine manière. Le rouquin ne répondit rien, et ils restèrent un petit moment silencieux, avant que la jeune femme ne reprenne la parole :

« Et toi, tu n'étais pas à la distribution tout à l'heure... Tout va bien de ton côté ? Tu as des soucis particuliers ? »

Elle avait une drôle de voix, pas vraiment habituelle, aussi Ezekiel détourna-t-il le regard des passants pour le fixer sur Aïsha. Il haussa les épaules, et expliqua sommairement :

« C'est plutôt mouvementé en ce moment, j'préfère éviter un peu les autres. »

Les tensions montaient un peu trop vite ces derniers temps, et Ezekiel n'appréciait guère ce genre d'atmosphère où le moindre faux pas pouvait déclencher une réaction disproportionnée. Et le rouquin aimait autant éviter de se retrouver au cœur d'une bagarre.

« Mais bon, ça passera, ça passe toujours. Juste le temps que les plus virulents se prennent quelques coups. C'est drôle à voir, mais de loin, seulement.» fit-il, avec un sourire amusé.

Il pourrait presque se croire encore chez les Audacieux. D'ailleurs, c'était souvent d'anciens Audacieux qui causaient du remue-ménage, ou des érudits, des sincères, qui pensaient pouvoir changer la façon de voir les choses, réveillant de vieilles rancœurs. Ezekiel repoussa les quelques mèches qui avaient échappé à son chignon maladroit derrière ses oreilles, agacé par le léger vent qui soufflait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chicago Child

avatar
I am
Messages : 49
Points : 67
Date d'inscription : 13/07/2015


Mar 5 Jan - 17:50


◈◈◈ UN PEU D'ANIMATION ? ◈◈◈

Aïsha était sincèrement gênée, elle n'avait jamais été dans cet état là pour aucun garçon avant. Elle se demandait si Kiel remarquait qu'elle transpirait et que sa respiration s'était accélérée sans raison. Cette idée la terrifia, mais en même temps l'excita encore davantage. Et s'il s'en rendait compte...?

Elle baissa les yeux lorsqu'il répondit à ses inquiétudes. Ainsi, elle avait raison de s'inquiéter pour lui... Il n'était jamais en sécurité ici. Ce devait être horrible de vivre comme ça. En fuite ou en combat...

Car oui, sa dernière phrase signifiait bien qu'il s'en prenait aussi parfois, des coups ! Aïsha était révoltée par la violence de cette vie, mais en même temps enivrée par le danger qu'il devait vivre tous les jours. Il avait un coeur trop pur pour subir ça, mais il s'en sortait toujours, tel un héro... Ne pouvant plus résister à ses envies, la jeune femme se rapprocha doucement de l'homme et repoussa une mèche du jeune homme qui venait juste de s'envoler avec le vent alors qu'il venait de la replacer. A partir de ce mouvement simple et innocent; elle s'autorisa une légère caresse sur le visage de cet homme. Il l'intriguait tellement. Tant de mystère en lui, mais aussi de force pure...

" - Tu es tellement courageux... Tu sais y faire ici. "

Oui, c'était un vrai dur de la rue. Même s'il n'y avait pas toujours été. Alors Aïsha rapprochait son visage de Kiel, sans même penser à ce qu'elle faisait. Elle était sur le point de l'embrasser, et elle ne songeait qu'à ses cicatrices de survivant... Elle n'avait pas conscience de ce qu'elle était en train de faire, ou bien en avait-elle marre de sa fichue conscience ?
(c) FreeSpirit



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 29
Points : 44
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Quelque part dans une rue ou un endroit glauque~


Carte d'identité
Mon âge: 24 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Jeu 7 Jan - 16:51
Aïsha semblait un peu étrange. Pas négativement, mais Ezekiel voyait bien qu'il y avait quelque chose chez elle, quelque chose d'inhabituel, et qui expliquait sans doute sa voix quelque peu changée et sa respiration qui semblait s'être soudain accélérée. Il tenta d'ignorer ce fait. Quoi qu'il se passe, si elle ne lui en parlait pas, il ne réussirait sans doute à deviner tout seul. Et il avait perdu l'habitude de s'occuper des autres. Alors, le rouquin fit comme si de rien n'était.

Enfin, il essaya. Parce qu'à peine un instant, après qu'il ai tenté de remettre l'une de ses trop longues mèches en place, soit derrière ses oreilles, et que celle-ci lui ai une nouvelle fois, une petite main vient repousser la dite-mèche, effleura au passage son visage dans une légère caresse, qui figea d'abord Ezekiel, qui ne s'attendait pas vraiment à un tel rapprochement de la part d'Aïsha. N'était-elle pas censée être une sage petite Fraternelle ?

« Tu es tellement courageux... Tu sais y faire ici. » dit-elle, mais il n'y prêta pas vraiment attention.

Elle avait rapproché son visage du sien, tant et si bien que seuls quelques centimètres séparaient leurs lèvres. Ezekiel était loin d'être assez gentil, ou même mature pour trouver cette situation dérangeante. Bien au contraire, c'était une bonne occasion de s'amuser, bien que cela puisse se faire aux dépens d'Aïsha. Embrasser un Sans-faction n'était sans doute pas une bonne chose à faire.

Pour autant, Ezekiel s'en fichait. Il esquissa un sourire moqueur, défiant presque du regard la jeune femme, et murmura :

« Qu'est-il advenu de la sage petite Fraternelle ? »

Et par pur jeu, il lui vola un bref baiser, appuyant ses lèvres sur les siennes juste quelques instants, avant de s'écarter, son sourire narquois toujours présent.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chicago Child

avatar
I am
Messages : 49
Points : 67
Date d'inscription : 13/07/2015


Sam 23 Jan - 17:14


◈◈◈ UN PEU D'ANIMATION ? ◈◈◈

Le coeur d'Aïsha ne s'arrêtait pas de tambouriner dans sa poitrine. Elle était consciente de ce qu'elle faisait, elle n'était pas dans un état second. Elle était pleinement consciente de tout ça et, pour une fois dans sa vie, elle avait envie de vivre... Vraiment, pleinement. Elle en avait marre d'être enfermée dans son carcan de femme gentille et sage. Elle voulait faire le bien autour d'elle, vraiment, mais elle ne voulait pas que ça l'empêche de profiter de son propre bonheur personnel. C'était pour ça qu'elle avait quitté les Altruistes, mais elle sentait qu'au fond, son éducation reprenait toujours le dessus, l'empêchant de vivre sa vie comme elle le voudrait. Mais aujourd'hui, ça allait changer.

Le sourire moqueur de Kiel et son regard provocateur l'excitait au plus haut point. Elle aimait cet homme libre, inconséquent, sans foi ni loi. Elle aimait sa façon de profiter de la vie, malgré les épreuves, de prendre ce qu'il y avait de bon à prendre sans se poser de question. Elle aurait voulu être un peu plus comme lui... C'était le moment de plonger un peu plus dans ce monde fascinant de liberté sans limite. Ultime provocation, il lui demanda ce qui était advenu de la sage Aïsha... Elle était encore là, elle le serait toujours, mais pourquoi sa gentillesse devait l'empêcher de vivre sa vie ? Il n'y avait aucune raison pour ça. Il posa ses lèvres sur les siennes, brièvement. C'est tout ? Le sourire narquois invitait Aïsha à la révolte. Non, c'était pas suffisant.

" - Tu ne peux pas imaginer à quel point c'est fatiguant d'être une fille aussi sage. "

Et elle se jeta sur lui, l'embrassa fougueusement comme elle n'avait jamais embrassé un homme auparavant. Elle laissa ses mains féminines courir sur le corps sale et écorché du sans-faction, sans aucune retenue. Ses gestes fébriles mêlés à sa respiration saccadée commençaient à retirer les vêtements de l'autre, tout en s'approchant de plus en plus près des parties sensibles. Faire ça au fond d'une ruelle sale, sans aucune protection ? Et pourquoi pas ? Qu'est-ce qui l'en empêchait ? En quoi ça ferait du mal à autrui ? En rien. Elle en sortirait grandie, heureuse, libérée. Et personne n'en saurait jamais rien. Elle aurait pris sa vie en main, en secret, mais au fond d'elle, elle ne serait plus jamais la même. C'était ça qu'elle voulait. Et Kiel lui semblait prêt à se prendre au jeu...
(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 29
Points : 44
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Quelque part dans une rue ou un endroit glauque~


Carte d'identité
Mon âge: 24 ans
Ma faction d'origine: Audacieux
Mes relations:

Sam 30 Jan - 12:19
Pour seule réponse à son bref baiser, le sourire d'Aïcha s'emplit de révolte, comme un défi. Le genre de défi auxquels Kiel ne pouvait que répondre. Après tout ce genre de jeux était divertissant, et qui était-il pour dire non à un bon moment ?

« Tu ne peux pas imaginer à quel point c'est fatiguant d'être une fille aussi sage. » dit-elle, et elle vient l'embrasser avec fougue.

Il lui rendit son baiser avec la même passion, posant ses mains sur ses hanches. Elle s'attela à le dévêtir, et il s'empressa de faire de même avec elle. Ses doigts, rendus rugueux par les années dans les rues et les combats, caressaient la peau douce de la jeune femme, comme affamés.

S'ils n'avaient pas été dans cette situation, sans doute lui aurait-il répondu, que si il savait à quel point c'était fatiguant d'être sage. Il l'avait longtemps été, avant tout ça. Mais cela n'avait aucune importance à l'instant présent. Elle avait lancé un jeu, et il était plus que partant. Il l'embrassait furieusement, et laissait ses mains courir sur son corps, s'amusant des quelques soupirs qu'il réussissait à obtenir en jouant ainsi de ses doigts sur sa peau. Il se détacha juste un instant d'elle, pour souffler avec un grand sourire, plein d'une insolence enfantine :

« Alors ne sois plus sage. » Et il l'embrassa de nouveau, ses mains venant caresser sa poitrine, plus doucement que précédemment, même si le baiser restait passionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chicago Child

avatar
I am
Messages : 49
Points : 67
Date d'inscription : 13/07/2015


Mar 9 Fév - 17:58


◈◈◈ UN PEU D'ANIMATION ? ◈◈◈

Le corps d'Aïsha s'était littéralement embrasé. Sa peau était aussi brûlante qu'un feu ardent, alors qu'elle laissait ses mains malaxer des zones encore inconnues. Elle avait à présent retiré tous les vêtements de Kiel qui était nu comme un ver au milieu de cette ruelle crasseuse, tout à sa merci. Elle même ne portait plus que sa petite culotte de dentelle blanche, sa plus belle culotte de pucelle.

Les mains de Kiel sur sa poitrine fit encore accélérer les battements de son coeur, si cela était encore possible. L'air insolent et enfantin du jeune homme lui avait fait perdre toute sa retenue. Il jouait le jeu et elle n'avait plus peur d'être repoussée. C'était elle-même le jeu le plus excitant de sa vie et à aucun instant elle ne songea aux conséquences, ni même aux règles élémentaires de sécurité. La voix de son homme était ensorcelante et elle ne voyait plus rien d'autre que son visage et son corps. La dernière phrase l'enflamma d'ailleurs définitivement. Elle répondit d'un souffle presque agonisant, tant sa respiration était rapide.

" - Si seulement c'était aussi facile... "

Car ça l'était, pour lui. Facile. Il faisait ce qu'il voulait quand il voulait, il n'avait jamais appris à être discipliné ou à s'imposer des règles, du moins c'est ce qu'elle pensait. Mais aujourd'hui, elle était comme lui. Tout devenait facile, il ne fallait juste pas réfléchir, pas penser à qui elle était. Et comme Kiel lui avait fait perdre la tête, elle y arrivait remarquablement bien pour l'instant. Elle voulait que cet état de grâce inconséquente ne la lâche plus jamais.

Elle fit sauvagement basculer Kiel le dos à terre et l'enfourcha avec fougue. Elle n'en avait rien à faire de la puanteur ambulante de la rue ni du bruit qu'ils pouvaient faire. Elle s'en fichait d'être nue et totalement exposée dans une ruelle sombre. Ils étaient seuls et même si ça devait changer, ça ne changerait rien à ses intentions. Elle sauta à califourchon sur le bel homme et termina d'accrocher ses mains sur sa peau nue. Elle descendit plus loin dans l'entre-jambe et exerça un massage d'experte. Puis lorsqu'elle réussit à rendre l'engin aussi dur qu'elle le désirait, elle exerça des mouvements de sirène sur le corps de l'autre, un frottement sensuel de ses seins sur le torse de l'autre, les remontant tantôt jusqu'à son menton, descendant tantôt sa bouche sur l'entre-jambe de l'enfant. Mais l'enfant n'en était plus un, et elle non plus. Plus pour longtemps. Elle ne pouvait plus contenir son désir, et enfourna définitivement l'objet de son désir en elle, toujours à califourchon sur Kiel, telle une cavalière qui mène sa monture où elle le souhaite.
(c) FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu d'animation ? [PV : Aïsha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» [ANIMATION] Le Serdaigle Tueur =D !
» Slackrobate Animation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Chicago Life :: The New Chicago-