AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sans peurs, ni lois ▬ Quatre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

I am
Invité



Ven 9 Mai - 16:18
Quatre & Sky

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Se faire aimer des autres sans aimer. »



Une cigarette à la bouche, Sky marchait dans le quartier des Audacieux. Il était à l'extérieur et observait l'ancienne fête foraine qui avait du se tenir là avant la guerre. Il admirait toujours cette édifice. Son âme d'enfant était toujours bel et bien présente. Le jeune brun errait sans but comme toujours. Il s'était isolé pendant un petit temps et ne parlait à personne. Cela faisait quelques jours que cette situation durait, mais cela ne semblait pas le déranger. Sky avait toujours eu une partie de lui qui était solitaire. Cela ne changerait jamais sans doute. Il s'arrêta un instant, les yeux toujours rivés sur la grande roue. Sa cigarette se finit. Il la jeta sur le sol et l'écrasa habillement avec son pied. Il jeta un coup d'œil sur sa montre. C'était bientôt l'heure. Il se mit à courir, comme si sa vie en dépendant.

Sky courait en direction du train. Celui-ci allait bientôt arrivé. Il avait appris les horaires par cœur histoire de pouvoir se déplacer sans aucun soucis où il le voulait et quand il le voulait. Cette attitude reflétait carrément son côté rebelle. Son cœur appartenait bien sûr aux Audacieux. Pour lui, c'était la meilleure faction qu'il puisse exister. Néanmoins, il avait toujours aimé se balader dans les autres quartiers et voir du monde, ce qui était très mal vu par la plupart de ses supérieurs. Le jeune brun vit le train arrivé et il n'hésita pas une seule seconde à sauter dans sa direction. C'était quelque chose qu'il ne connaissait pas: le doute. Il était sûr de lui et cela ne changerait jamais sans doute. Une fois dans le train, il resta debout. Il n'aimait pas s'asseoir dans cet endroit. Il fut surpris de ne voir aucun membre de sa faction. Il parcourra le train pour voir s'il n'y avait véritablement personne. Désert. Sky se sentait seul tout à coup. Il baissa les yeux au sol et garda ensuite ses yeux rivés sur l'extérieur du train pour ne pas manquer son arrêt. Il n'avait prévenu personne qu'il partait, comme toujours. Il allait surement se faire taper sur les doigts. C'était devenu habituel après tout. Sky repéra le centre. Il voulait se rendre au cimetière pour aller sur la tombe d'un de ses amis d'enfance qui était décédé. C'était un Erudit, mais il s'en fichait. Sur ce coup, la faction lui importait peu. On n'oubliait pas ses amis! Jamais.

Sky sauta du train et se mit à traverser le centre. Sa tenue noire attirait quelque regard curieux qui se demandait ce que venait faire un Audacieux par ici alors que tout semblait calme. Certains enfants le regardèrent avec admiration et un petit sourire se dessina sur ses lèvres en se rappelant sa propre enfance. Le jeune homme accéléra néanmoins sa marche pour ne pas trop attirer l'attention sur lui. Il fut rapidement au cimetière. Il s'assit sur la tombe de son ami et sortit une nouvelle cigarette. Il la posa entre ses lèvres et l'alluma. Il rangea son briquet et de sa main libre, il tapa doucement sur le dessus de la tombe.

Sky ▬ Celle-là, elle est pour toi vieux frère.

Il dégagea doucement la fumée dans les airs se croyant seul. Il était loin de se douter que ce n'était point la vérité.


© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 137
Points : 137
Date d'inscription : 28/04/2014


Carte d'identité
Mon âge: 20 ans
Ma faction d'origine: Altruiste
Mes relations:

Dim 18 Mai - 16:23
Le matin de bonne heure. Depuis toujours, Quatre se levait tôt. C’était un rythme de vie qu’il avait eu pendant sa vie chez les Altruistes et cela n’avait pas changé une fois arrivé chez les Audacieux. Si certains avaient eu du mal à se faire au rythme de vie de leur nouvelle faction, cela n’avait jamais été le cas pour le jeune homme qui s’était souvent montré en pleine forme à peine le pied posé à terre. Ce matin-là ne changea pas de d’habitude. Quand il se leva, il s’habilla et se dirigea vers l’extérieur. Il aimait bien sortir quand personne n’était levé parce que ça lui permettait d’être seul pendant quelques heures. Quatre aimait la solitude, même s’il appréciait la compagnie de certains de ses « frères ». Cependant, aujourd’hui, c’était une journée assez spéciale.

Il ne fit pas comme à son habitude, il ne se dirigea pas vers la ville. Cette fois-ci, il se dirigea vers le train. Le jeune homme avait quelque chose à faire et il le ferait seul. Ce serait son moment à lui et à personne d’autre. Certain matin, Tris le retrouvait et ils passaient un peu de temps ensemble étant donné que les journées étaient pas mal remplies avec les entrainements en vu des futurs tests, mais aujourd’hui, cela n’aurait pas lieu. Il la retrouverait pour les entrainements. Lorsque le jeune homme arriva au niveau du chemin de fer, le train n’allait plus tarder à arriver. Il compta mentalement jusqu’à trente et ce fut là que le train arriva. Quatre n’eut aucune difficulté à sauter à l’intérieur d’un wagon et à se laisser transporter.

Regardant le paysage défiler sous ses yeux, il s’autorisa à réfléchir. A tout et n’importe quoi en même temps, mais rien de bien précis, en fait. C’était un peu le foutoir dans sa tête, mais il ne s’en préoccupait pas outre mesure. Du moment qu’il pouvait dissimuler aux autres qu’il était un divergent, rien ne comptait. Du regard, il vit passer certains quartiers appartenant aux différentes factions avant d’arriver à hauteur du centre de Chicago. Là, le jeune homme s’approcha de l’ouverture et il avisa un toit pour sauter. Quatre atterrit au sol avec une roulade et il se remit sur ses deux jambes presque aussitôt. Il épousseta les manches de sa veste et se mit en route. Le centre de Chicago avait la particularité d’appartenir à toutes les factions. Le cimetière en faisait parti.

C’était là-bas que Quatre se rendait, comme tous les ans depuis des années. Sa mère avait été enterrée là-bas car elle était connue par beaucoup et il aurait été injuste d’interdire ses connaissances des autres factions de lui rendre hommage. La mère de Tobias avait toujours été une femme juste et aimante. Le jeune homme n’en conservait pas beaucoup de souvenir, mais il était certain qu’il avait éprouvé beaucoup plus d’affection pour elle que pour son paternel. Pour cette raison, il se faisait un devoir de venir deux fois par an sur la tombe de cette femme qui représentait beaucoup pour lui : une fois le jour de sa date d’anniversaire et une fois le jour où elle était décédée. En ce jour, c’était la date d’anniversaire. Depuis qu’il était chez les Audacieux, il ne lui apportait plus de fleurs et il s’en voulait pour ça, mais c’était compliqué de s’en procurer quand on faisait parti de cette faction.

Comme à chaque fois que Quatre arrivait face à la tombe de sa mère, il s’excusa de ne lui avoir rien apporté et il s’assit sur la tombe et se mit à parler. Seul, peut-être, mais ça lui faisait du bien de vider son sac. En règle générale, le jeune homme n’aimait pas parler de lui, mais c’était sa mère et normalement, les mères savaient tout sur leurs enfants, même bien avant qu’ils n’ouvrent la bouche pour se confier. A aucun moment, Tobias ne se sentait ridicule de discuter comme ça, dans le vide. Pleins de gens le faisaient. Parfois, cela revenait à ce qu’il se demande s’il y avait une vie après la mort, si on était quelque part ou bien si c’était le vide, le grand noir, le néant. Mais personne n’était jamais revenu pour le dire alors le mystère restait entier. Le jeune homme resta donc là, assis sur la tombe de sa mère pendant plusieurs minutes jusqu’à ce qu’il n’ait plus rien à dire et il se leva, saluant sa « mère ».

Il était temps pour lui de retourner dans le quartier des Audacieux. Il s’apprêtait à quitter le cimetière quand il remarqua qu’une autre personne était présente sur les lieux, et ce n’était pas une personne inconnue. Il s’agissait de Sky, un Audacieux, comme lui. Que faisait-il là ? Quatre n’en avait aucune idée. Généralement, ceux qui venaient d’une autre faction parlaient très peu de leur passé. Pour quelle raison ? Il n’en savait rien. Lui-même n’était pas bavard sur son passé. Personne ne savait qu’il était Tobias Eaton, fils battu de Marcus, le leader des Altruistes, sauf Tris qui l’avait découvert en faisant un tour dans le monde de ses peurs. Pour en revenir à l’instant présent, Quatre hésita quelques instants à rejoindre son ami ou pas. Devait-il aller le perturber pendant sa méditation ? Lui-même n’aurait pas apprécié, mais le jeune homme était loin d’être stupide, il savait pertinemment comprendre quand il dérangeait et partir.

Finalement, il prit l’initiative d’aller voir Sky, quitte à rester trente secondes avec lui et repartir chez les Audacieux pour le laisser tranquille. Il arrivait plus ou moins à la hauteur de Sky quand il remarqua que celui-ci était entrain de fumer une cigarette. Ce n’était pas nouveau, mais dans un cimetière, vraiment ?

- Tu es au courant que c’est interdit de fumer dans un cimetière ? demanda-t-il en guise d’approche.

Ceux qui connaissaient un minimum Quatre savaient qu’il n’était pas vraiment doué pour engager les conversations, ni qu’il était l’homme le plus loquace du monde mais il pouvait se montrer sympa quand on prenait le temps de le connaître.

- Je dérange ? enchaina-t-il pour savoir directement à quoi s’en tenir.


I stay with her because I choose to, every day that I wake up, every day that we fight or lie to each other or disappoint each other. I choose her over and over again, and she chooses me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

I am
Invité



Mer 21 Mai - 12:16
Quatre & Sky

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Se faire aimer des autres sans aimer. »



Sky n'avait pas remarqué une autre présence. Installé sur la tombe de son ami, une cigarette à la main, il donnait vraiment l'image du jeune irrespectueux. Les gens ne pouvaient pas comprendre son geste. Sky faisait cela, car son ami et lui s'étaient promis que le jour ou l'un d'entre eux mourraient, l'autre fumerait pour lui sur sa tombe. C'était une promesse que le jeune Audacieux contenait bien tenir jusqu'à son dernier souffle. Le plus tard possible était le mieux. Le jeune brun avait posé une main sur la tombe de son ami tandis que son autre main s'activait à retirer sa cigarette et à la remettre entre ses lèvres. Il dégageait lentement la fumée par la bouche ou par le nez. Cela dépendait de ses envies du moment. Son regard vint se fixer sur le ciel. Il était sombre. L'ambiance du cimetière était devenue lugubre. Sky craignait un peu qu'il pleuve, au pire, il rentrerait tremper au quartier des Audacieux. Le soucis? On le grillera tout de suite. Tout le monde saurait qu'il était sorti, comme à son habitude, sans prévenir personne.

Cet ami sur lequel il se reposait actuellement, était un ancien Erudits. C'était le meilleur ami de Sky en quelque sorte, du moins pendant qu'ils étaient dans la même faction. Le brun avait eu le choix, son ami n'avait pas vécu assez longtemps pour arriver à la cérémonie. Une maladie. Une bête maladie. Aucun traitement des Erudits n'avait pu le sauver. C'était légèrement ironique d'ailleurs. Sky savait déjà qu'il allait changer de factions, mais le décès de son ami l'avait encore plus poussé à partir loin des Erudits. Le jeune brun avait été affecté par ce décès, mais il n'avait pas verser une seule larme. Ce n'était pas son genre après tout. Le jeune brun passa doucement sa main dans ses cheveux avant de venir retirer sa cigarette une nouvelle fois. C'est à ce moment-là qu'il entendit sa voix. Quatre. L'un des leaders des Audacieux, celui qui l'avait épaulé durant l'initiation. Le jeune brun n'avait pas sursauté. Son regard vrilla sur le jeune homme qui s'approchait doucement. Sky afficha un léger sourire amusé et provocateur comme à son habitude. Quatre connaissait Sky au final, il savait que le jeune brun n'était pas du genre à suivre les règles.


Sky ▬ C'est peut-être interdit, mais je lui ai fais une promesse.


Sky tapota doucement le dessus de la tombe de son ami. Les interdictions ne faisaient pas peur à Sky. C'était peut-être là son plus grand défaut. Le jeune brun finit par éteindre sa cigarette et la déposa dans le cendrier se trouvant à côté de la tombe de son ami. C'était lui qui l'avait amené, histoire de ne pas laisser ses mégots par terre à chaque fois.


Sky ▬ Non tu ne déranges pas. Tu es venu voir quelqu'un?


La question était ridicule, et Sky était bien trop curieux, il le savait.


© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 137
Points : 137
Date d'inscription : 28/04/2014


Carte d'identité
Mon âge: 20 ans
Ma faction d'origine: Altruiste
Mes relations:

Mar 27 Mai - 0:21
Rendre visite à sa mère, ou tout du moins la tombe de sa mère, était un rituel que Quatre s’évertuait à respecter. Il s’arrangeait toujours pour pouvoir venir le jour J, mais il arrivait que parfois, il ne puisse pas alors il y allait dès que possible. Mais les choses étant calmes pour l’instant, le jeune homme n’avait eu aucun mal à venir et à s’y recueillir. Quand il était là, il parlait d’un peu de tout et n’importe quoi, tout ce qu’il avait sur le cœur y passait, un peu comme s’il parlait à un ami. Sauf que Quatre ne se confiait à personne. Les seuls moments où il déblatérait comme ça, c’était devant la tombe de sa mère. Du coup, on ne pouvait pas dire qu’il parlait à quelqu’un, en fait. Mais ça le soulageait donc il n’y avait pas de mal à ça. Il s’apprêtait à quitter les lieux quand il se rendit compte qu’il n’était pas le seul de sa faction à avoir quelqu’un d’enterrer-là, ni à avoir eu l’idée de venir ce jour-là.

Tranquillement, Quatre s’approcha de la tombe où Sky s’était installé. De là où il était, il voyait cette légère fumée blanche qui s’élevait, juste à côté de lui, signe qu’il était entrain de fumer, comme à son habitude. Les leaders avaient essayé de lui faire arrêter, mais c’était cause perdue. Quatre ne voyait pas vraiment d’inconvénient à ce que Sky fume. C’était lui que ça regardait, non ? Néanmoins, quand il arriva près de lui, il ne put s’empêcher de lui faire remarquer qu’il était interdit de fumer dans un cimetière. C’était simplement une question de respect, bien évidemment. Mais encore une fois, si Quatre lui faisait cette remarque, ce n’était certainement pas pour le blâmer, mais c’était une façon comme une autre d’aborder son compagnon de faction. Et puis, tout le monde savait que le jeune homme n’était pas forcément doué pour les entrées en matière.

La réponse de Sky ne se fit pas du tout attendre et cela ne l’étonnait pas qu’il ait fait ce genre de promesse à la personne d’enterrée. Il en fallait un peu plus pour choquer Quatre, en même temps. Mais n’importe qui connaissant un peu Sky saurait que c’était son genre de faire ça. N’oubliant pas à quel point un moment de recueillement pouvait être sacré pour certaine personne, le jeune homme demanda aussi s’il dérangeait. Si c’était le cas, il ne s’en offusquerait pas et regagnerait le secteur des Audacieux tout aussitôt, mais son compagnon de faction lui assura que ce n’était pas le cas. Alors tant mieux, d’une certaine façon. Quand Sky lui demanda s’il était bien venu voir quelqu’un, Quatre ne put s’empêcher de tourner la tête dans la direction de la tombe de sa mère puis, machinalement, il hocha la tête en guise de réponse.

- En effet, répondit-il ensuite en reportant son attention sur Sky.

N’aimant pas spécialement parlé de lui, il préféra reporter la conversation sur le jeune homme fugueur qui avait encore dû partir sans prévenir personne. Mais qui était-il pour le blâmer pour le coup ? Lui-même était parti sans rien dire à personne, mais peut-être n’était-ce pas pareil ? Lui, il avait un rôle « important » chez les Audacieux, il formait les nouveaux venus. C’était lui qui avait fait ce choix et qui avait refusé le rôle de leader qu’on lui proposait.

- C’était qui, pour toi ? demanda-t-il après un peu de silence.

Non pas que Quatre était du genre curieux, mais avoir une conversation dans un cimetière, ce n’était vraiment pas facile ! Mis à part parler des morts, voilà… Enfin bon, c’était ainsi. Quand ils seraient sortis de là, peut-être que la conversation tournerait autour d’autre chose.


I stay with her because I choose to, every day that I wake up, every day that we fight or lie to each other or disappoint each other. I choose her over and over again, and she chooses me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

I am
Invité



Mar 27 Mai - 13:47
Quatre & Sky

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Se faire aimer des autres sans aimer. »



Installé sur la tombe de son ami, Sky se remémorait pas mal de choses. Sa vie d'avant. Sa vie en tant qu'Erudit surtout. S'il avait eu le choix de naître dans une faction, il aurait choisis n'importe laquelle sauf celle-là. Il n'avait jamais aimé cette faction. Les gens se croyaient toujours supérieurs aux autres. Bien sûr, il y a des exceptions. Elles étaient tout de même rare. Et puis, il fallait craindre les personnes intelligentes. Elles étaient assez fourbes pour prendre le pouvoir après tout. Le jeune brun avait déposé sa cigarette de le cendrier et maintenant il avait posé ses deux mains sur la tombe de son ami défunt. Le marbre de la tombe était froid, mais cela ne l'empêchait pas de garder ce contact. Il avait l'impression d'être relié à son ami de cette manière. Sky était étonné de voir son supérieur ici. Il avait toujours considéré Quatre comme différent des autres Audacieux. Il ne savait pas encore en quoi il était différent, mais il le saurait sans doute un jour. Sky analysait toujours les situations et les gens. C'était pour cela que certains des Audacieux le craignaient.

Son regard suivit celui de Quatre en direction d'une allée de tombes se situant un peu plus loin. Le jeune brun baissa ensuite les yeux. Sky se demandait qui il était venu voir, mais n'osa pas poser la question. Après tout, Quatre restait son supérieur. C'était sans doute le seul qui ne lui dirait rien sur ses nombreuses escapades étant donné qu'il faisait pareil. Le jeune brun avait bien plus de points communs avec son supérieur qu'il ne pensait. Lors de sa formation, Sky s'était révélé être un garçon doué, que ce soit au combat physique ou pour combattre ses peurs lors des simulations. Il avait très rapidement gravis le classement et s'était retrouvé dans les premiers. Calum avait laissé la place à Sky. Quelques personnes connaissaient son vrai prénom, mais cela restait tout de même rare. La question de Quatre le tira de ses songes. Il se mordilla légèrement la lèvre. Une vague de souvenirs refit surface et Sky sentit une sensation désagréable se produire en lui. Oui, son ami lui manquait. Un élan de colère montait tout doucement en lui.


Sky ▬ Un ami. Mort d'une maladie que nos chers Erudits n'ont pas été capable de soigner.


Sa haine envers son ancienne faction avait grandi à cause de cet "incident". Certes, les habitants de la faction des Erudits n'y pouvaient rien, mais pas un seul n'avait été foutu de trouver un traitement. Concrètement, Sky ne savait même pas de quelle maladie était mort son ami. Le jeune brun ébouriffa doucement ses cheveux et regarda Quatre dans les yeux.


Sky ▬ Tu comptais rentrer?


Sky ne comptait pas s'éterniser ici après tout. Le temps commençait à changer en plus, cela n'annonçait rien de bon.  


© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 137
Points : 137
Date d'inscription : 28/04/2014


Carte d'identité
Mon âge: 20 ans
Ma faction d'origine: Altruiste
Mes relations:

Ven 6 Juin - 22:28
Les cimetières. Pour certains, entrer dans un cimetière était tout simplement impossible parce qu’ils trouvaient ça glauque, effrayant, mais aussi parce qu’ils ne s’y sentaient pas à l’aise. Quatre comprenait facilement qu’on puisse ressentir ça puisqu’au départ, il ne s’y sentait pas spécialement bien. Peut-être était-ce parce que c’était un endroit qu’il n’avait pas l’habitude de fréquenter ? Peut-être était-ce pour une autre raison ? Allez savoir. Mais à force de venir tous les ans au moins deux fois par an, le jeune homme avait pris l’habitude. Il ne s’y sentait plus observé, même quand il n’y avait personne. Le paranormal, Quatre n’y avait jamais réellement cru non plus, du coup, il s’était dit que ce n’était qu’une impression purement humaine et qui provenait de l’esprit. L’esprit pouvait être très fort quand il le voulait.

Quatre était surpris d’y trouver Sky, assis sur une tombe tout en fumant. Une personne extérieure aurait forcément dit qu’il s’agissait là d’un délinquant, irrespectueux des morts, mais le jeune homme n’avait pas pensé à ça quand il avait découvert son compagnon de faction. Mais il n’avait pas pu s’empêcher de faire la remarque en arrivant près de lui. C’était une façon comme une autre d’aborder quelqu’un, même si certains préféraient une mise en matière plus traditionnelle, du genre : « Salut, ça va ? ». Sauf que ça, Quatre ne savait pas trop faire étant donné qu’il n’était pas très doué dans les relations humaines. Ce qui était assez ironique étant donné qu’il venait de la faction des Altruistes. C’était peut-être aussi pour ça qu’il était parti de cette faction, en plus de fuir son père.

Le jeune homme n’aimait pas parler de lui, ça, tout le monde le savait. Du coup, quand Sky lui demanda s’il avait quelqu’un d’enterrer ici, il n’avait fait que tourner la tête en direction de la tombe de sa mère et répondre positivement. Il n’avait pas répondu une phrase qui annoncerait qui était là. Quoi que cela ne changerait pas grand-chose que Sky sache qu’il s’agissait de sa mère ou pas. Mais c’était comme ça. Néanmoins, lui, il demanda qui était cette personne enterrée-là pour Sky. Techniquement, il n’avait aucun droit d’exiger une telle réponse de lui puisqu’il n’avait pas révélé qui lui-même était venu voir. En le voyant mordiller sa lèvre inférieure, Quatre manqua de lui dire qu’il pouvait laisser tomber la réponse à la question parce qu’il ne voulait pas le forcer à répondre s’il ne voulait pas. Mais il n’en eut pas le temps.

Sky lui révéla donc qu’il s’agissait d’un ami, décédé suite à une maladie. Le jeune homme hocha la tête. En temps normal, les Erudits réussissaient à guérir un maximum de maladie, mais il fallait croire qu’ils n’étaient pas infaillibles. Personne ne l’était, en fait. Mais c’était difficile à entendre quand c’était quelqu’un qu’on aimait qui était victime de ça. La raison du décès de sa mère restait un mystère pour Quatre qui n’avait jamais réellement bien compris. Son père le frappait dès qu’il osait poser la question, alors du coup, il avait appris à se taire et à ne plus demander. Néanmoins, Quatre remarqua cette pointe de colère dans le son de la voix de Sky. Apparemment, il n’était pas ravi que son ancienne faction n’ait pas réussi à soigner cet ami.

Ne répondant rien, Sky finit par demander s’il comptait rentrer et en guise de première réponse, Quatre haussa les épaules. Il ne restait peut-être pas beaucoup de temps avant le levé des novices, mais il savait d’avance qu’Erik se ferait un malin plaisir à être présent pile poil à l’heure pour prendre en charge leur entrainement. Depuis qu’il était leader, Erik avait pris plus que la grosse tête et se faisait un malin plaisir à rappeler qu’il avait eu ce poste et pas Quatre. Sauf qu’il était trop fier pour ajouter que c’était parce que ce dernier avait refusé de devenir un leader. C’était principalement pour trouver les divergents lors des tests dans le monde des peurs et les aider à passer inaperçus aux yeux des autres. Lui avait eu la chance de ne pas avoir été dénoncé quand il était passé dans le monde des peurs.

- Peut-être, peut-être pas. Et toi ? Tu comptais profiter encore un peu de ta fugue ou bien rentrer ?

Quatre était au courant des agissements de Sky. Mais ce n’était jamais lui qui le dénonçait quant à ses petites balades et ses absences. Parfois, il lui sauvait la mise du genre « j’étais au courant, j’ai oublié de passer l’info ». Comme il était le meilleur des Audacieux, personne n’osait rien lui dire, sauf Erik qui disait que c’était trop bizarre pour être vrai, mais comme Quatre restait neutre et impartial, ça aidait. Rentrant ses mains dans ses poches, le jeune homme ajouta :

- Je peux toujours te couvrir, si tu veux.


I stay with her because I choose to, every day that I wake up, every day that we fight or lie to each other or disappoint each other. I choose her over and over again, and she chooses me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 26
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 16:09

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ.

RP ABANDONNÉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Sans peurs, ni lois ▬ Quatre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps Abandonnés-