AccueilAccueil  FAQFAQ   Aides  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trois adacieuse sur un toit |PV : Tatia et Christina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

I am
Invité



Sam 7 Juin - 13:16

Une course rapide. Un flash de lumière. Un fauteuil dans une salle blanche. Une pièce noire. Des murs proches et qui se rapprochent de plus en plus à chaque seconde qui passe. Tac, tac. Toc, toc. Des coups contre un mur, contre une porte. Boum, boum. C'est mon cœur qui bat la chamade. Les murs se rapprochent de plus en plus et bientôt je suis dans la position de l'embryon dans le ventre de sa mère. Les murs sont de plus en plus près. Ils vont m'écraser. Ce n'est pas vrai ! C'est juste une simulation ! Je dois m'en convaincre, vite. Toc, toc. Boum, boum. C'est mes poings qui s'abattent sur le mur. C'est mon cœur qui cogne si fort dans ma poitrine que j'ai l'impression qu'il va me lâcher. Respire calmement. Une deux. Une deux. Oui c'est ça, continue. Ma respiration ralentie ainsi que mon cœur et les murs s'éloignent avant de disparaître.

Je sors de la salle du paysage des peurs, je n'aurais jamais dû y retourner. Jamais. Je m'assois et me prends la tête dans les mains. Je suis bête. Je sais pourtant que même en étant une divergente, je n'y arrive pas. Je n'arrive pas à contrôler mes peurs, même les plus simples. Je me relève et prend la direction des dortoirs où je prend une douche fraîche et amplement méritée. Je laisse l'eau fraîche coulée sur mon visage, mon cou, ma poitrine mes hanches. Je la laisse couler jusqu'au sol et puis quand j'en ai assez je ferme le robinet et je m'enroule dans une serviette avant de sortir, de me sécher et de m'habiller. Une fois que je ressemble à quelque chose et que les larmes ont définitivement disparues je me rend à la gare pour prendre un train et me rendre au Hancock center qui est l'un de mes endroits préférés. Quand le train arrive je cours et je monte dedans comme je l'ai déjà fait des dizaines de fois.

Le trajet est court mais le soleil commence déjà à décliner quand j'arrive enfin dans le quartier du Hancock center. Au lieu de descendre juste à côte je décide d'attendre d'être un peu plus loin avant de sauter du train dès qu'il ralenti. J'atteris en faisant une roulade et m'écorche le coude. J'avais qu'à ne pas mettre un simple débardeur, tant pis pour moi ! Une fois que j'ai enlevé les gravillons qui parsèment ma plaie je pars en petite foulée vers le Hancock center, en prenant le plus long chemin, évidemment. Une dizaine de minutes plus tard, j'y suis et commence à gravir les escaliers. Une longue et fatigante montée mais qui est largement récompensée quand on arrive enfin sur le toit du bâtiment. Je ne sais pas combien de marches et d'étages plus tard je suis enfin sur le toit. Je me dirige vers le bord et m'assois en laissant mes pieds pendrent dans le vide et je fredonne en admirant la vue.

Soudain j'entends un bruit derrière moi. Je me met brusquement debout, les pieds sur la bordure du toit et le dos au vide. Si je tombe, je suis morte. Mais je sas que je ne tomberas pas. Devant moi il y a une ombre. Ou plutôt une silhouette de femme, probablement une audacieuse car seuls ceux de ma faction viennent ici. Je m'approche et la salue :

- Bonsoir ! Qui es-tu ?

Au-dessus de nous le ciel est parsemé d'étoiles et l'air devient frais, presque froid tandis qu'un vent me glace. Il fait plus froid que prévu et je regrette de ne pas avoir pris de gilet.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mer 11 Juin - 18:09
Je lâche un cri, ma voix aigu se répercute à travers les murs. Il fait nuit. Je me redresse et me force à me calmer. D'habitude, je ne fais pas de cauchemars. Ni de rêves d'ailleurs. La dernière fois que j'ai rêvé, cela devait remonter à l'année dernière.
J'étais enfermée dans un endroit avec des mites. Il faisait froid et une ombre passait, encapuchonnée. Je me réveillais le plus souvent en sueur et sans le moindre repère. Mais depuis hier, ça m'a reprit, parce que j'ai du affronter ma peur des mites. Il y en avait par milliers, ils grimpaient sur ma peau, s'accrochaient dans mes cheveux, chatouillaient mon visage, attendaient que je panique pour se faire plus nombreux avant de prendre des proportions étonnantes. Je me recourbais, et, entre deux sanglots, priais pour qu'ils partent, me laissent tranquille. Ils s'enfonçaient dans ma chair, montaient sur mes jambes lentement tandis que je les regardais, impuissante et paralysée par un peur atroce. Cette peur indestructible qui me broie le ventre, m’immobilise, me dégoûte. Celle qui se joue de moi et se moque avant de partir quelques instants et revenir, lorsque je suis vulnérable, indéfiniment. Je n'arrive toujours pas à vaincre cette peur là. Je ne sais pas si j'y arriverais un jour.

Je passe une main dans mes cheveux avant de pousser un long soupir. Je repense à mes parents et ma sœur Rose. Ils me manquent atrocement, il me tarde de les voir. Je veux les serrer dans mes bras, revoir leurs sourires, entendre le son de leur voix. Je veux qu'ils soient fiers de moi. Fiers de ce que je suis devenue. Fiers de leur enfant qui a choisi les faction des courageux. Je me suis promis d'en être digne, et je le resterais. Je fais craquer un de mes doigts avant de me relever et de garder la tête haute, bien qu'il n'y ai personne aux alentours.

Je monte des marches pour aller jusqu'au toit du Hancock Center en courant, pour me défouler. J'en ai besoin ces temps ci. Surtout avec ce qu'il se passe.
J'atteins la dernière marche essoufflée. Me croyant seule, je commence à m'étirer puis j'avance vers le bord du toit et c'est là que je la remarque. Une Audacieuse qui s'approche de moi, en alerte et dos au vide.
J'esquisse un sourire, les Audacieux n'ont pas peur de mourir, ou du moins le plus souvent.
- Bonsoir ! Qui es-tu ?
Je marche vers elle tandis qu'elle fait de même. Elle est en débardeur, comme moi. Il fait froid mais ça m'est égal. J'hausse les épaules avant de lui répondre:
- Salut! Je suis Christina! On s'est pas déjà vu? ta tête me dit quelque chose mais je n'arrive plus à me souvenir de ton prénom.
Je m'assois au bord du toit, à ses côtés. Il est un peu tard mais c'est justement le meilleur moment pour admirer les étoiles.
J'aperçois la tyrolienne et je suis soudain très tentée d'en faire.
- Tu penses qu'on peut? Je lance, excitée à l'idée.
J'observe la vue, les hauts bâtiments, la lune, le ciel étoilé avec ses constellations datant de plus de mille ans...
-C'est vraiment magnifique à cette heure çi! dis je, admirative devant la beauté de cette nuit.
Je pince les lèvres en demandant si je parle trop. Tout le monde me le reproche lorsqu'ils veulent de l'intimité.
Je m'appuie contre le rebord, proche du vide et lève les yeux pour identifier les étoiles. J'en connais quelques unes, le reste m'est inconnu.
Je laisse mon esprit vagabonder quelques instants, attendant la réponse de la jeune fille assise près de moi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mer 11 Juin - 19:19
| Méchante Christina, je voulais répondre en deuxième :c |

Encore, encore quelques coup.  Mes mains frappe le sac de sable de toute la force que je peut. Je m'arrête, essoufflée et m'appuie contre le mur. J'ai le front en sueur et je ne sans plus la force dans mes bras. J'attrape une serviette et m'éponge le front. Je récupère mon sac que j'ai laissé  à l'entrée et me dirige vers le dortoir des novices. Je dépose mon sac sur mon lit et file sous la douche. J'enlève mon t-shirt et dégrafe mon soutien-gorge. J'enlève ensuite mon pantalon, ma culotte et j'entre dans la cabine de douche. J'allume l'eau et règles la température du jet d'eau. Je laisse l'eau coulée le long de mon corps quelques minutes puis me mouille les cheveux. J'arrête le jet d'eau et attrape la première bouteille de shampoing venu.
Après m'être lavée consciencieusement les cheveux, je me lave le corps puis rallume l'eau et la laisse emportée la mousse qui se trouve sur mes cheveux. Je termine de me rincer le corps puis j'enroule une serviette autour de ma poitrine. Je sort de la cabine de douche et aère mes cheveux avec la main. Je sèche rapidement mes cheveux au sèche-cheveux et les laisse retomber sur mes épaules. Je m'habille d'un t-shirt noir au col V assez décoté et rajoute un sweat également noir que je ferme à moitié, pour le bas, je choisir un pantalon style jeans qui est aussi noir - qui est la couleur des Audacieux - qui fait ressortir mes jambes. J'enfile une paire de chaussette et termine par ma paire de basket noir. Je sort de la salle de bain et me dirige vers la sortie du Quartier des Audacieux. Je lance un regard vers une montre que j'ai enfin pu m'offrir. Le train arrive dans quelques minutes. J'accélère le pas et arrive près des rails avec seulement quelques secondes d'avance. Quand le train se profile, je saute à l'intérieur et m'approche d'une fenêtre. Il fait presque nuit, j'ai bien fait de prendre un sweat.

Lorsque le train arrive dans le centre, je descend de ce dernier et me dirige vers le Hancock Center. J'arrive au pied de la tour et mon regard se pose sur l'escalier à l'intérieur, non, trop simple. Mon regard parcours la façade du bâtiment et j'esquisse un sourire. J'agrippe les première poutrelle et escalade donc le bâtiment. En arrivant en haut, je me hisse sur le toit et j'arrive à l'arrière de l'espèce de boite qui contient la cage d'escalier. J'entend des voix d'ici.

Tu penses qu'on peut ? C'est vraiment magnifique à cette heure ci !

J'esquisse un sourire, je ne serais pas seule ce soir. Je monte silencieusement sur le truc de la porte et m'avance, il y à une novice au cheveux blond et au yeux vert, je l'ai déjà vue. Et l'autre, c'est Christina, une audacieuse qui est une bonne amie de Tris. Je leur lance, un léger sourire au lèvre et ayant devinée que Christina parlais de la tyrolienne :

J'sais pas si on à le droit, mais moi, j'men fou ! Vous m'aider à l'installée ?

Je saute du bâtiment près des deux Audacieuse et ajoute :

Moi c'est Tatia !

Je me dirige ensuite vers la tyrolienne et commence à installer cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Sam 14 Juin - 11:37
Elle me rejoint avant de me répondre, un sourire aux lèvres. Maintenant qu'elle est plus proche je me demande si je l'ai déjà rencontré mais je n'en suis pas du tout sûre. Elle me dit :

- Salut! Je suis Christina! On s'est pas déjà vu? ta tête me dit quelque chose mais je n'arrive plus à me souvenir de ton prénom.

J'avais que j'ai eu le temps de répondre, elle vient s'assoir à côté de moi comme si on était amie depuis des années. Comme moi elle se met à observer les étoiles avant de jeter un coup d'œil vers la tyrolienne et de demander si on pouvait y aller. Et avant, même que j'ai pû ouvrir la bouche elle reprend la parole pour dire que le ciel est magnifique à cette heure, du moins c'est ce que je comprends. Je trouve qu'elle est un peu trop bavarde pour moi, mais je décide de laisser couler et profiter de ma soirée. J'inspire pour parler mais avant même que le moindre son ne sorte de ma bouche, une jeune voix nous lance, joyeuse :

-J'sais pas si on à le droit, mais moi, j'men fou ! Vous m'aider à l'installée ?

Je me retourne vivement en me demandant par où elle a bien pû passer pour arriver ici. Elle saute sur le toit et se dirige vers la tyrolienne en disant qu'elle s'appelle Tatia. Tatia. Ce nom me dit quelque chose. Je crois que c'est la première sauteuse de cette année, mais je n'en suis pas sûre. Je me lève pour la rejoindre et me présente rapidement temps que je le peux :

- Salut ! Je m'appelle Jenny Fraser.

Je l'aide à s'installer dans le harnais pendant que Christina nous rejoins. Je leur demande :

- Vous savez que vous ne devriez pas être ici ? Donc s'il vous plaît ne vous tuez pas !


Une fois que Tatia est installée dans le je lui montre comment faire pour freiner en lui disant qu'un gros matelas devrait être là, sinon elle n'aura qu'à se détacher pour sauter. Je lui demande ensuite si elle est prête et je lui donne de l'élan. Elle est partie. Je la regarde jusqu'à ce qu'elle disparaisse derrière l'un des vieux gratte-ciel en pensant ce qu'elle doit ressentir et en anticipant mon propre passage.

Je me tourne vers Christina pour lui demander de quelle faction elle vient et si elle se plaît ici.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Sam 14 Juin - 13:35
- J'sais pas si on à le droit, mais moi, j'men fou ! Vous m'aider à l'installée ?

J'esquisse un sourire, enfin une de mon avis! Je vois Jenny montrer à Tatia, une ancienne Erudite je crois et qui a sauté la première comment freiner, sauter...Je les observe un peu pour me rappeler de ce qu'il faut faire lorsque viendra mon tour. Je suis excitée à l'idée de faire de la tyrolienne et je ne le cache pas.
Soudain Jenny me pose dix milles questions, de quelle faction je viens, si je me plait ici etc...
Je lui réponds:

- Je viens de la Faction des Sincères! On dit que je suis plutôt bavarde alors j'espère que cela te dérange pas. Sinon oui je me plait beaucoup ici, je suis allée chez les Audacieux car le test m'a informée que j'étais une Audacieuse.

Je reprends mon souffle avant de continuer:

- Et toi tu viens d'où? Tu es un transfert aussi ou une Novice du clan?

Voilà la tyrolienne qui revient. Jenny m'aide à m'installer et je me retrouve attachée au dessus du vide. Je me suis mise à plat ventre pour avoir l'impression de voler. J'y vais, je suis partie.
Je le vent fouette mes cheveux, caresse ma peau tandis que j'admire la vue, le paysage qui s'offre à moi. La tyrolienne est rapide et j'adore ça. Je lâche un long cri de pur plaisir avant de tendre les bras vers les buildings que je survole, l'esprit libre.
Je frôle des bâtiments puis descend en piquet, je hurle avant d'éclater de rire. Mon cœur bat la chamade et mon souffle est saccadé lorsque j'atteins la ligne d'arrivée. Tatia me hurle de freiner, ce que je fais avec quelques difficultés.
Je me retrouve sur le terre ferme et sourit à la jeune Audacieuse avant de regarder la tyrolienne revenir avec Jenny.

- C'était génial!!

J'ai les yeux brillants d'excitation mais l'adrénaline que j'avais quelques minutes plus tôt me quitte petit à petit tandis que je reprends mes esprits et ralentis les battements de mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



Mar 8 Juil - 12:29
La première Audacieuse, au cheveux blond s'approche de moi et se présente, Jenny Fraser. Elle m'aide à m'installer sur la tyrolienne et nous demande, à Christina et à moi de ne pas nous tuer. En effet, à la base, on a pas à être ici. Mais je m'en fiche, je suis une Audacieuse. Jenny m'explique comment freiner et m'explique qu'il y à un matelas, en bas. Je me retient de lui dire que je le sais déjà et la laisse terminée. Puis elle me donne de l'élan et me voilà partie. J'aime cette sensation de liberté que procure la tyrolienne. Je laisse un cri m'échappé et écarte les bras. La liberté. Si seulement on pouvait être libre à tout moment. Le vent fouette mon visage tandis que j'arrive en bas. Je commence à freiner et descend de la tyrolienne sans trop de difficulté.

Après quelques minutes, Christina arrive et je lui hurle presque de freiner car elle se rapproche dangereusement. Elle se retrouve peu de temps après sur la terre ferme avec moi et me dit :

C'était génial !

J'hoche la tête et laisse les battement de mon cœur reprendre un rythme normal et constant. Après quelques secondes, j'entend la tyrolienne qui arrive de nouveau avec Jenny dessus. Je rentre les mains dans mon sweat car j'ai un peu froid. Certes nous sommes en été mais les nuits sont encore fraiche. Une fois que Jenny se retrouve les pieds sur le sol, j'annonce au deux Audacieuse :

Il faudra remettre ca, un jour !

Je sourie et nous commençons à marcher en direction du siège des audacieux.

| Désolé du temps monstrueux que j'ai mit pour répondre |
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Messages : 168
Points : 233
Date d'inscription : 24/02/2014
Age IRL : 26
Localisation : Dans les rues de Chicago


Sam 9 Mai - 16:07

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ.

RP ABANDONNÉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faction-divergent.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Trois adacieuse sur un toit |PV : Tatia et Christina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge of Future :: Rps Abandonnés-